Montagne Sainte-Victoire : Pic des Mouches (1011m) par la crête de la Pallière

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
670m
Durée :
1 jour

Au départ de Puyloubier, un long détour par la Pallière permet de saisir l'arête est du pic des Mouches à son tout début, et de la parcourir intégralement jusqu'au sommet. Un itinéraire très sauvage dans sa première partie, qui rejoint ensuite la voie normale d'accès venant de Puyloubier. – Auteur :

Accès

A Puyloubier, se diriger vers l’est du village et prendre la D57 ou chemin de la Pallière, en direction de la Légion Étrangère. Se garer sur le bord de la route, à proximité du lotissement "le Clos Sainte-Victoire" et avant le monument de la légion, marquant l’entrée du domaine Capitaine Danjou.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carte : IGN Top 25 3244 ET - Montagne Sainte-Victoire

Altitude départ : 350m arrivée : 1011m

Horaire total : 7h30

Toponymie : cette crête n’étant pas nommée sur la carte, je l’ai nommée crête de la Pallière, puisqu’elle démarre à proximité de ce lieu-dit.

Le domaine Capitaine Danjou est une institution accueillant les invalides de la Légion Étrangère. Ses pensionnaires ont des activités très diverses : viticulture, élevage, artisanat, et vendent leurs produits soit sur place, soit dans les villages des alentours. Plus d’infos ici ou .

Itinéraire

Suivre la route, passer à gauche du monument de la Légion Étrangère, puis suivre la piste qui prolonge la route, marquée au départ par un panneau de bois portant des balises de couleur sans indication : c’est le chemin de la Pallière.

La piste s’élève doucement à flanc de colline, puis atteint un plateau. Après une longue ligne droite en légère descente, la piste fait un coude et atteint un col assez plat au point coté 509m, à proximité du lieu-dit "La Pallière".

Ici, il faut être attentif : on a à droite l’arrivée très discrète d’un sentier légèrement en contrebas, et à gauche un petit cairn signalant le départ d’un étroit sentier à travers les buissons : c’est celui qu’il faut prendre. À noter que ces deux sentiers sont mentionnés sur la carte IGN.

Après le départ dans les buissons, on passe devant une balise bleue au sol indiquant la direction du GR, puis on arrive dans la garrigue et l’on suit fidèlement le sentier qui s’élève très lentement sur la longue crête qui se précise peu à peu. Le sentier est marqué par des balises bleues et des cairns, mais il faut parfois rester attentif pour ne pas le perdre.

Au point coté 668m, on rejoint le GR 9 et l’itinéraire normal de montée au pic des Mouches venant de Puyloubier, que l’on suit tranquillement jusqu’au sommet.

Descente  : d’abord par le même itinéraire, puis directement sur Puyloubier par le GR9.

Montagne et pastoralisme, réflexions personnelles.

Le sommet du pic des Mouches offre un panorama fantastique, pourtant en ce jour du 30 octobre 2012, personne ne s’y attarde. Le vent ? Faible. La température ? Fraîche, sans plus. Le temps ? Bien agréable, le soleil et les nuages élevés se partagent le ciel. L’heure ? Nous avons encore un peu de marge pour rejoindre Puyloubier, et quelques groupes montent encore du col des Portes. Alors ?

J’avancerais bien une explication : l’odeur pour le moins gênante qui se dégage du sol couvert de déjections de moutons. La végétation au sol a totalement disparu, seuls subsistent les buissons d’épineux. Partout, le sol est gratté, la terre à nu, les pierres retournées. Le sommet et ses abords ont été ainsi fortement dégradés par le surpâturage, le spectacle est consternant, seule [grosse] fausse note de cette belle journée.

Cette situation est d’autant plus surprenante qu’on se trouve sur le Grand Site Sainte-Victoire, classé en zone Natura 2000 ; est-ce ainsi qu’on protège la nature ? Si ces moutons étaient chargés du débroussaillement préventif contre les incendies, il semble qu’ils n’aient visité que le sommet...

Voilà, c’étaient les réflexions personnelles d’un touriste citadin qui n’a pas son mot à dire, mais qui le dit quand même car la protection de la nature est l’affaire de tous !

Dernière modification : 16 mai 2018
Montagne Sainte Victoire : Croix de Provence (946m) par le tracé jaune et traversée jusqu’au Pic des Mouches (1011m)

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 27 novembre 2012

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (7).
  • par heremeLe 27 novembre 2012 à 18h50

    Il est des lieux où les ânes sont utilisés pour le débroussaillage : apparemment moins onéreux, plus efficaces (repousse restreinte en raison du tassement de la terre avec les sabots), pas de dégradations secondaires, ...
    "Si vous disposez d’une grande surface, à titre indicatif, sachez que sur un terrain jamais débroussaillé ou en friche, 10 ânes débroussaillent environ 1 hectare en 20 jours"

    Si 3 chats mangent 3 rats en 3 minutes, combien de temps met un chat pour manger un rat ...

  • par Le 27 novembre 2012 à 19h00

    Heu ! 3 minutes

  • par Le 27 novembre 2012 à 19h12

    Et combien de temps mettent trois chats pour manger un rat ?

  • par Le 27 novembre 2012 à 19h27

    Salut à tous les trois,

    J’aime les problèmes !!! je ne peut m’empêcher de penser à ce sketch de Gad Elmaleh sur "les problèmes"...http://www.youtube.com/watch?v=8vEacS_HnNw..

    Ps : le problème sur la baignoire est relativement relevé :)...si quelqu’un à la réponse je suis preneur !!!

  • par Le 27 novembre 2012 à 19h47

    La solution : il faut renvoyer le gus à l’école pour lui apprendre les bases de l’orthographe.

  • par Le 27 novembre 2012 à 20h10

    Effectivement, j’avais pas vu que quelqu’un c’était amusé à le rédiger en tant que commentaires...pour le coup il y a quelques fautes, sans toutes les recenser j’en compte déjà 4 sur les 12 premiers mots !!!

  • par heremeLe 27 novembre 2012 à 22h04

    Les chats mettront beaucoup plus de 3 mn pour manger THE rat, car ils vont d’abord se battre pour savoir qui se remplira l’estomac. Et pour Valverco : 20/20.

  • par Le 28 novembre 2012 à 00h23

    Et combien de temps mettent trois chats pour manger un rat ?
    En posant la question, ma réponse était : les chats vont se battre et le rat va s’échapper. Par rapport à hereme, jétais plus pessimiste pour les chats...ou plus optimiste pour le rat, c’est selon...

  • par heremeLe 28 novembre 2012 à 01h27

    Histoire et Légendes.

    • Souvenir : 26 novembre 1942 - opération Lila : Hitler et la flotte française à Toulon.

    Le 26 novembre 1942 à 23 h, les commandants de la panzerdivision sont prêts à foncer. L’opération Lila, la version définitive d’Attila, ne fixe qu’un objectif : s’emparer de la flotte française de Toulon intacte. Le 27 novembre à 1 h du matin, deux groupements blindés allemands partent d’Aix-en-Provence et de Gémenos et font mouvement sur Toulon ...

    Henri Noguères, Le Suicide de la flotte française à Toulon, Éditions J’ai lu Leur aventure, no A120/121.
    Pierre Varillon, Le sabordage de la Flotte, Amiot Dumont, 1954.

    • Février 1946 : avion crashé dans la St Victoire.

    As-tu retrouvé des pièces d’avion (il en reste) ?

    Il s’agit d’un C47 Skytrain serial 42-92879 (ou DC-3 Dakota suivant que l’on utilise la terminologie Américaine ou Britannique) du 303rd Troop Carrier Squadron (442nd TC Group).
    Le 2 février 1946 cet appareil, piloté par le 1st Lt Malcome S. Johnson, décolle, à 8h30, du terrain de Munich et assure une liaison sur Istres. Vers 12h30, pour des raisons inconnues, il percute le massif de la Sainte-Victoire près du Pic des Mouches / Baou de l’Aigle, au-dessus de la ferme de Bramefan, à l’altitude approximative de 700 / 800m (ce jour-là il pleuvait et il y avait un épais brouillard). Les 5 membres composant l’équipage trouvent la mort dans l’accident.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !