Montagne de Cédéra (2886m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1650m
Durée :
1 jour

Immersion automnale au cœur de la sublime vallée de Champoléon. Un peu retiré, ce secteur du parc national des Écrins recèle de nombreuses richesses naturelles. Nichés dans les montagnes, les lacs qui s'y dissimulent sont autant d'invitations à la découverte. – Auteur :

Accès

De Gap, prendre la D.944 en direction d’Orcières.
Après Pont du Fossé, tourner à gauche au Pont de Corbière. Remonter la vallée de Champoléon jusqu’au parking du hameau Les Borels (D.944a).

Précisions sur la difficulté

  • Niveau difficile en raison de la distance du parcours et d’une dénivelée conséquente.
  • Hors sentier à partir du lac de Cédéra.

Les infos essentielles

  • Cartographie
    IGN TOP25 3437 ET Orcières-Merlette
    IGN TOP25 3437 OT Champsaur
  • Altitude de départ : 1270m
  • Altitude du lac de Cédéra : 2658m
  • Altitude du point culminant : 2886m
  • Distance du parcours (A/R) : environ 21km
  • Dénivelée cumulée : 1650m
  • Balisage : sentier bien marqué jusqu’au lac de Cédéra (marques rouges puis flèches blanches). Hors sentier jusqu’au sommet.
  • Date de sortie : automne 2017

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Marche d’approche - le hameau de Méollion

Départ : grand parking en terre (1270m).

Traverser le hameau Les Borels.
Passer devant l’église puis suivre le chemin (sud-est) en direction du torrent de Méollion.
Un peu plus loin, ignorer le sentier qui monte à gauche au-dessus d’un panneau d’information.

L’itinéraire longe un instant le torrent (rive droite) puis grimpe plus franchement au milieu des ressauts de grès en prenant la direction de Méollion (est).

À la prochaine bifurcation, laisser à main gauche "les Champets - sentier difficile" et continuer tout droit par le sentier principal.

Atteindre les ruines de Méollion (1666m). On y trouve également une fontaine ainsi qu’un chalet restauré (abri ouvert au public).

  • « Le village de Méollion abritait encore 13 familles en 1896. Mais les conditions de vie difficiles sur une terre ingrate qui incitait à l’exode rural et le départ des hommes pour la guerre de 1914-1918 ont vidé le hameau de tous ses habitants dès 1921.
    Plusieurs maisons ont été brûlées par les Allemands pendant la deuxième guerre mondiale pour chasser les résistants locaux qui y avaient élu domicile. »

Vers le lac de Cédéra

Plus haut, traverser le torrent (passer en rive gauche). Poursuivre en laissant à main droite le sentier qui permet d’accéder au Roc d’Alibrandes (l’Ubac de Méollion).

  • Quelques poteaux indicateurs jalonnent le parcours.

Poursuivre en balcon puis, vers 1950m, laisser à main droite le sentier qui mène au col de Méollion. Sur la gauche, rejoindre le lit du torrent de Méollion que l’on traverse à nouveau (inscription "lac" en rouge sur un rocher).

Gagner le vallon herbeux où la pente se raidit, Poursuivre au fil d’un sentier qui s’élève plein nord en direction de la Montagne de Cédéra. Sur la gauche, on ne manquera pas d’admirer les aiguilles acérées du Puy de Méollion.

Sur cette portion très pentue, les lacets se brisent à angle aigu. Vers 2200m, l’itinéraire s’infléchit à l’ouest.

Le sentier, régulièrement balisé (flèches blanches), franchit une zone rocheuse puis atteint le magnifique cirque où se niche le lac de Cédéra (2658m).

  • Caractéristiques du Lac de Cédéra :
    Superficie 0.7ha - profondeur entre 5 et 10m

Avec le lac Surat, ce joyau des Écrins est sans nul doute l’un des lacs les moins fréquentés du massif. Cet isolement est dû à son accès qui nécessite un minimum d’endurance physique. Plus connus, les lacs voisins de Crupillouse attirent la plupart des randonneurs, laissant ce paradis alpin à sa quiétude originelle.

Vers le sommet de la Montagne de Cédéra

Partir à l’assaut du sommet en visant l’Aiguille de Cédéra (sud-ouest).

  • Ne pas se fier aux apparences, l’arête N.O de l’Aiguille de Cédéra ne peut s’atteindre sans matériel spécifique. Le rocher est médiocre et la traversée de la crête particulièrement exposée.

S’orienter progressivement à l’ouest en progressant au mieux sur un terrain parfois délité. Atteindre un col vers 2830m.

Préparez-vous à contempler une vue panoramique d’exception !

Suivre la ligne de crête qui surplombe un impressionnant à-pic. Perdre un peu d’altitude pour mieux franchir les petits éperons rocheux qui se présentent. Le final se grimpe vigoureusement dans une ambiance plus alpine.

Atteindre le sommet de la Montagne de Cédéra sobrement et idéalement chapeauté d’un cairn (2886m).

Le nombre de sommet que j’arrive à identifier tous azimuts est incroyable... la claque !

Le Ventoux, le Pic de Bure, le Vercors, l’Argentera, le Mourre Froid, Neyzets, l’Aiglière, le Sirac et sa flopée de cimes satellites, l’Aiguille de Morges, Clapouse, le Pic de Parières, la Pointe des Pisses, celles des Etaris et du Rougnoux... La Meije, les Rouies, Cime du Vallon, l’Olan et j’en passe... la liste est loin d’être exhaustive !

La descente

Il est possible de descendre directement sous le sommet en gardant en ligne de mire le lac de Cédéra. Dévaler la pente sans retenue...
Du lac, reprendre le sentier emprunté à la montée.

Dernière modification : 7 octobre 2018
Lac de Cédéra (2658m)

A propos

Auteur de ce topo :

Marcher en montagne : "je suis bien là, où je me dois d'être. C'était la question cruciale de la vie. La plus simple et la plus négligée." Sylvain Tesson

Randonnée réalisée le 3 novembre 2017

Topo publié le 6 novembre 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 12 novembre 2017 à 12h48

    Coucou Michel, le Pic de Cédéra est vraiment inaccessible, d’après toi ?

  • par Le 12 novembre 2017 à 12h52

    En tout cas, merci pour tes magnifiques photos du CHAMPSAUR

  • par Le 12 novembre 2017 à 13h14

    Salut !
    Je ne sais pas s’il y a d’autres voies plus faciles pour y accéder et leurs niveaux de difficulté. Le sommet est cairné.
    La N.O est vertigineuse, en mauvais rocher et à ma connaissance pas équipée. En d’autres termes, vraiment risqué pour un solo. De toute façon je n’avais pas pris de corde, mais ça vaut le coup d’y retourner.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !