Pointe 3018 et Grand Cocor (3034m) en traversée du col de la Lose au col de la Galise

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1050m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Entouré de sommets nettement plus élevés que lui, le Grand Cocor ne semble pas mériter l'adjectif de son nom. Pourtant, ce "petit" 3000 est très esthétique et le panorama est superbe, en particulier sur le versant italien et la vallée de l'Orco (ou val de Locana ou val de Ceresole) et le massif du Grand Paradis. Randonnée complémentaire de celle déjà présente sur le site, plus difficile en raison d'une traversée d'arête raide et exposée. On peut aussi atteindre un sommet sans nom, culminant à 3018m et qui offre une vue plus intéressante sur les glaciers des Sources de l'Isère, ses nouveaux lacs et ses énormes moraines.

Accès

Parking du Pont Saint-Charles, situé sur la route du col de l’Iseran, à 2056 mètres d’altitude, entre le village de Val d’Isère et le col.

Précisions sur la difficulté

  • La fin d’ascension, sous les crêtes, se déroule dans un secteur récemment déglacé et retient souvent des névés tardifs
  • La traversée du col de la Lose au Grand Cocor se déroule sur une arête parfois raide et aérienne
    • Un ressaut se contourne par la droite, versant italien, par une vire exposée
    • Cette vire et surtout la remontée sur la crête sont plus aisées en effectuant la randonnée dans le sens anti-horaire décrit

Les infos essentielles

  • Carte : IGN TOP25 3633 ET
  • Site de l’IGN : Le Grand Cocor et la pointe 3018
  • Altitude de départ : 2056m
  • Altitude des sommets : 3018m et 3034m
  • Dénivelée cumulée : 1050m
  • Temps de parcours : 5h30 environ
  • Distance : 13km

Balisage

  • Itinéraire non balisé. Excellent sentier jusqu’à l’intersection de Roche des Loses (2750m), panneau, puis sente cairnée jusqu’au col de la Galise et Grand Cocor.
  • Panneaux directionnels aux intersections.

Itinéraire

Du parking à la bifurcation de Roche des Loses

Du parking du Pont Saint-Charles (entrée dans le parc de la Vanoise), suivre à l’est l’unique sentier qui gravit un raidillon puis remonte les gorges du Malpasset dans lesquelles s’écoule l’Isère.

À la sortie des gorges, on franchit par une passerelle le ruisseau de Prariond et on parcourt en faux-plat le vallon de Prariond où l’on peut observer une stèle.

Une seconde passerelle permet de franchir le ruisseau du Niolet, juste avant le refuge de Prariond (2324m).

Au niveau du refuge, laisser à droite le sentier qui se dirige est-sud-est vers le glacier des sources de l’Isère. Prendre à gauche, plein nord le sentier qui s’élève assez fort derrière le refuge, direction Col de la Lose, panneau

Après l’altitude 2430m, la pente est un peu moins soutenue et le sentier reprend une orientation est.

A 2450m, le sentier touche la crête du ruisseau du Niolet, piquet.

  • A gauche, part un sentier, sans indications directionnelles, c’est le sentier du glacier de Bassagne et de la pointe de la Galise

Continuer par le sentier de droite.

Vers l’altitude 2710m, on arrive sur un replat (Grande Tête) marqué de plusieurs grands cairns, quelques ruisseaux et petits lacs et à 2750m, on atteint la bifurcation de Roche des Loses, panneau.

De la bifurcation de Roche des Loses au Col de la Lose et à la pointe 3018

A la bifurcation, prendre à droite, direction Col de la Lose 0h45.

La sente cairnée va remonter sur un plateau dans un univers de plus en plus minéral jusqu’à la délaissée glaciaire de l’ancien glacier de la Galise.

On atteint un petit lac sans nom. (Lac de la Lose ?)

Contourner le lac par le nord jusqu’à une bifurcation.

A gauche, on peut atteindre la crête plus haut que le col de la Lose, au nord et au-dessus du ressaut délicat à traverser.

  • Sur la carte IGN (Géoportail 2015) ce col coté 2957m est situé trop au nord

Prendre la sente de droite qui atteint le col de la Lose par des pentes plus raides dans des éboulis.

Au col, table d’orientation, panneau et magnifique panorama.

Prendre à droite, sud, pour atteindre facilement la pointe 3018 qui offre un panorama encore plus étendu.

Revenir au col de la Lose.

Traversée du col de la Lose au col de la Galise

Du col, remonter au nord sur le mamelon herbeux et traverser facilement jusqu’au pied du ressaut.

Prendre une sente sur la droite, mi-herbeuse, mi-terreuse et passer derrière la crête.

Redescendre un peu pour atteindre une vire horizontale.

Traverser la vire en passant sous un rocher surplombant.

Après quelques mètres, virer à gauche, à 180° et prendre une sente en escalier qui remonte sur la crête.

Le passage délicat et exposé est franchi.

Continuer la crête vers l’arête sommitale arrondie du Grand Cocor.

Remonter par une sente dans les schistes où il faut parfois "mettre les mains".

Une sente herbeuse, raide, mène sur le faîte de la large arête sommitale, peu raide et à la vaste terrasse du sommet, cairn.

Du sommet, continuer la crête vers le nord et prendre une sente bien marquée, à gauche, qui descend rapidement, passant à côté d’une stèle, jusqu’au col de la Galise, panneau, stèle.

Du col, prendre à gauche, ouest, direction Refuge de Prariond.

On passe au-dessus d’un nouveau lac sans nom. (Lac de la Galise ?)

La sente cairnée rejoint la bifurcation de Roche de la Lose, alt. 2750m, panneau.

Revenir au refuge, puis au pont Saint-Charles par l’itinéraire inverse de l’ascension.

Topo Lié

Le Grand Cocor par le col de la Galise, itinéraire facile, par Alexandre

  • La description la 1ère partie de l’itinéraire et les liens photographiques proviennent du topo d’Alexandre. (Pourquoi refaire (plus mal) ce qui est bien fait ?)
Dernière modification : 16 mai 2018
Roc de Bassagne (3220m)

La carte du topo « Pointe 3018 et Grand Cocor (3034m) en traversée du col de la Lose au col de la Galise »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours