Pointe des Fours (3072m), Pélaou Blanc (3135m) et Pointe de l’Arselle (3110m) par le Pont de la Neige

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
818m
Durée :
1 jour

Autour de la Combe de la Jave, les possibilités de randonnées sont multiples. Ce parcours sur crêtes et arêtes, qui ne présente aucune difficulté technique particulière, offre de bonnes sensations avec l’enchaînement de 3 proches sommets. – Auteur :

Accès

Le départ de la randonnée se situe sur le versant Maurienne de la route du col de l’Iseran (D902), à 2,6km en aval du col de l’Iseran. Parking en bord de route, au Pont de la Neige (2528m).

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3633ET Tignes - Val d’Isère
  • Altitude de départ : 2528m
  • Altitude des sommets : 3072m, 3135m et 3110m
  • Dénivelé cumulé : 818m
  • Distance : 7,5km

Balisage

Pas de balisage. Sentier cairné dans la Combe de la Jave et sente plus ou moins cairnée entre la pointe des Fours et la Pointe de l’Arselle.

Difficultés

L’itinéraire sur crêtes et arêtes ne présente aucune difficulté technique. Un minimum de vigilance suffit.

Quelques passages sur pentes assez raides ou raides :

  • À partir du lac du Fond, l’accès à l’arête nord-est de la Pointe Nord de Bézin.
  • Montée sur le versant est de la Pointe des Fours.
  • Début de descente sur l’arête nord-est du Pélaou Blanc
  • La sortie de l’arête sud de la Pointe de l’Arselle (avec présence possible de névés) et itinéraire hors sentier pour rejoindre la Combe de la Jave.

Pont de la Neige – Pointe des Fours

Du Pont de la Neige, suivre le bon sentier qui parcourt au sud-ouest la Combe de la Jave.

Environ 150m après le point 2741, le sentier présente une bifurcation. Laisser à gauche l’itinéraire qui part vers le Col des Roches. Rester à droite sur la sente qui oblique à l’ouest, passe en amont du lac de l’ancien glacier de la Jave et atteint un col entre les points 3019 et 2947.

Du col, laisser la sente qui mène à l’ouest au Col des Fours et poursuivre au sud en longeant le lac de l’ancien glacier du Fond (moraine). Par une pente de plus en plus raide, viser ensuite le point faible évident de l’arête nord-est de la Pointe Nord de Bézin.

Gravir cette courte arête avec un seul passage un peu exposé sur la partie haute, vers 3000m.

Continuer en direction du point 2996 en restant sur courbe de niveau. Passage à proximité de la Pointe Nord de Bézin (3026m).

Du point 2996, prendre au nord par une légère descente pour passer au pied d’une petite paroi rocheuse, puis obliquer ouest-nord-ouest et remonter le versant est de la Pointe des Fours. La pente est assurément raide mais ne présente pas de difficulté.

Pointe des Fours – Pélaou Blanc – Pointe de l’Arselle

Au sommet de la Pointe des Fours, on retrouve une sente descendante qui suit au nord la crête et mène au Col des Fours (2976m) où une boîte aux lettres est encastrée dans un grand cairn.

Du col, reprendre l’ascension (toujours sur sente) au nord-est jusqu’au point coté 3019 puis plein nord pour gravir la belle arête sud du Pélaou Blanc.

Au sommet du Pélaou Blanc se trouve un cairn sommital ainsi qu’une petite cavité rocheuse qui permet de pique-niquer et s’abriter un peu en cas de fort vent.

Effectuer ensuite la descente de l’arête nord-est du Pélaou Blanc dans les blocs rocheux. Après un départ un peu raide, une crête marque un long replat en passant par le Col de l’Arselle (3039m) puis s’élève à nouveau pour atteindre, par une arête orientée sud, la Pointe de l’Arselle (3110m).

Pointe de l’Arselle – Pont de la Neige

Revenir un peu sur ses pas et quitter l’arête par la gauche (est) vers l’altitude 3050m-3060m. Plusieurs points de sortie de l’arête sont possibles. Selon la présence ou non de névés, le départ peut être délicat. Ensuite, la pente reste soutenue jusque vers 2850m mais le terrain est souple.

Poursuivre vers l’est afin de rejoindre l’itinéraire d’hiver (bleu sur carte IGN) qui passe un vaste talus par le lit d’un ruisseau de fonte, franchit le ruisseau des Illards, puis retrouve le sentier de la Combe de la Jave (vers 2670m) qui ramène au Pont de la Neige.

Dernière modification : 16 mai 2018
Pélaou Blanc (3135m) par l’arête Nord

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 12 janvier 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (4).
  • par PierreLe 12 août 2017 à 22h07

    Bonsoir Alexandre,

    Alain m’a redirigé sur ce topo suite à la question que j’ai posée à lakiki sur son topo très approchant : https://www.altituderando.com/Le-Pelaou-Blanc-3135#forum43476

    Je retranscris ici ma question initiale :


    Bonjour lakiki,

    Pourrais-tu STP me/nous donner un petit peu plus de précisions concernant ton "suivre l’arête marquée par une petite sente" ?

    Pour l’instant, je n’ai pu me baser que sur les photos et ça semble assez difficile pour quelqu’un qui souffre un peu de vertige. Y a t il des passages engagés ( vertige, vide, ... ) ?

    Pourrais-tu succinctement un peu plus décrire les difficultés rencontrée le long de l’arête suivie tout au long de ta rando ?

    Tu parles d’une petite sente ; quel genre ? existe-t-elle tout le long ?

    Merci par avance


    donc pourrais-tu toi aussi me donner quelques précisons concernant la progression sur l’arête pour quelqu’un qui souffre de vertige, et sur la sente qui parcourt l’arête le long de ta rando ( tu dis "aucun difficulté technique" mais ... )

    D’autre part, après consultation de tes photos, j’aimerais savoir à quelle date elles ont été prises ( je suppose pas en Janvier )

    Merci par avance

  • par Le 13 août 2017 à 11h35

    Bonjour Pierre.

    Cette randonnée a été effectuée entre le 20 et le 25 juillet 2012.

    Du col des Roches au col de la Calabourdane, toutes les crêtes et arêtes sont parcourues par une sente qui passe par les Pointes de Bézin, la Pointe des Fours, le Pélaou Blanc et la Pointe de l’Arselle. C’est-à-dire une trace bien visible, toutefois moins marquée qu’un bon sentier balisé.

    Je persiste à écrire qu’il n’y a aucune difficulté technique majeure sur ce parcours, dès lors que l’on a déjà pratiqué des sommets de 3000m d’altitude.

    Seules les arêtes sud et nord-est du Pélaou Blanc peuvent impressionner par la raideur des pentes. Sur ces 2 arêtes, la sente se faufile dans les rochers et il faut parfois poser les mains. Par ailleurs, la sente évolue légèrement en retrait de l’abrupte face est du Pélaou Blanc, l’impression vertigineuse est donc très limitée voire absente.

    Par contre, en cas de sensibilité au vertige, je déconseille la face est de la Pointe des Fours (comme décrit dans ce topo) et plus encore, l’arête sud-est de la Pointe des Fours (passage très délicat dans une cheminée). Entre la Pointe des Fours et le col coté 2996m, il est préférable de suivre la sente du versant sud-ouest.

    En cas de doute/appréhension concernant la difficulté de ce parcours, tu peux commencer par te rendre au col des Fours via le bon sentier. Du col, tu fais la Pointe des Fours en aller-retour (facile).

    Ensuite, tu montes au Pélaou Blanc par l’arête sud. Si tout est ok en arrivant au sommet du Pélaou Blanc, alors tu peux continuer sereinement vers la Pointe de l’Arselle et le col de la Calabourdane.

    Sinon, tu peux retourner à la Pointe des Fours pour te diriger ensuite vers les Pointes Nord et Sud de Bézin (faciles). De la Pointe Sud de Bézin, tu descends au sud-est vers le col situé entre la Pointe Sud et la Pointe de la Met.

    De ce col, retour au pont de la Neige avec une courte montée entre les 2 vallons glaciaires.

  • par PierreLe 14 août 2017 à 11h56

    Oulala !
    J’espérais une réponse suffisamment précise, mais j’avoue que là c’est du grand luxe !
    Je vais pouvoir grâce à toi me lancer dans l’aventure en toute sécurité
    Un énorme MERCI !

  • par Le 14 août 2017 à 23h50

    Ok, bonne rando dans la combe de la Jave !

  • par Negre julietteLe 9 septembre 2017 à 23h24

    Qui peu donner une info sur la vierge de la pointe de la rechasse quel métal qui l’ a monté la haut et en quelle année merci

  • par dauvergne denisLe 7 octobre 2017 à 13h04

    la vierge de la pointe a été enmené au canada

    en 1944 en vélo

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !