Roc Rouge (1720m), Dent de Cons (2062m) en traversée, par Allondaz.

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1650m
Durée :
8h

Sommet des Bauges le plus oriental, la Dent de Cons offre une superbe traversée de crêtes et d'arêtes pour randonneurs. On profite un maximum du panorama avec le Mont Blanc, tout près, comme point d'orgue, évoluant sur un terrain dégagé, aérien mais bien sécurisé avec de nombreux passages câblés. A la journée, je conseil de faire cette boucle dans le sens du topo, pour avoir le soleil souvent au bon endroit ! – Auteur :

Accès

Situé sur les coteaux, à moins de 10km au nord d’Albertville, le village d’Allondaz peut se rejoindre en sortant par Gilly-sur-Isère, du centre ville ou encore côté Marthod.

Publicité

  • Sac de couchage Deuter Exosphere (...) PROMO

    210 € 147 €

  • Doudoune à capuche, en duvet d’oie (...) PROMO

    400 € 200 €

  • Chaussures de Trekking Homme - (...) PROMO

    220 € 200 €

  • Sac à dos Ultra-Léger, Ultra-Sil Day (...)

    30 €

Précisions sur la difficulté

Bons sens de l’itinéraire et de l’orientation requis surtout pour l’approche et le retour en forêt sur des sentiers pas forcément simples à suivre. La carte IGN n’est pas de trop !
Traversée de la Dent de Cons, sud-nord, régulièrement aérienne avec quelques passages qui peuvent impressionner mais on trouve des câbles presque partout.
Montagne très exposée aux avalanches en hiver.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : TOP 25 3432 ET Albertville
  • Carte IGN : TOP 25 3531 OT Megève - Col des Aravis
  • Altitude minimale : 720 m
  • Altitude maximale : 2062 m
  • Distance : 15.5 km
  • Horaires : comptez entre 8 et 9 h
  • Balisage : jaune, rouge et blanc, rouge et jaune.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Parking

Vous pouvez soit vous garer sur le parking de la mairie d’Allondaz ; soit avancer en suivant la petite route de la Saulce (indiquée sur la carte), à la sortie du village. Ne pas aller au bout mais se garer sur un talus au niveau de la décharge végétale.

Montée au col de l’Alpette puis au Roc Rouge

Au bout de la route de la Saulce, on traverse un premier torrent. Un panneau indicatif se trouve là, au lieu dit Le Chiriac (730m). Suivre la direction du chalet de l’Alpette (ou Alpettaz sur la carte). On descend un petit peu, on traverse un second torrent pour trouver le panneau indicatif de Outre Eau (720m). Toujours suivre le chalet de l’Alpette, sur la droite.

On est parti pour 900m de dénivelé pour rejoindre le col, à travers la forêt. Suivre le balisage jaune sur les arbres. La sente de montée est bien visible mais peut être confondue, d’autant que le sol est couvert de feuilles. On suit un panneau indiquant la Fayère.

Le second tronçon dans le bois est le plus raide, enchaîne les courts lacets pour rejoindre le niveau du Bois de Corne. Suivre le sentier qui traverse plus à plat direction sud-ouest pour sortir de la forêt sous le Roc Rouge et monte, à découvert, au col de l’Alpette (1620m).

Le Roc Rouge (1720m) est facile d’accès, par un sentier sur notre gauche et rapide à rejoindre, sans être vraiment exposé.

Note de la sortie : Dans la forêt, le sentier est vraiment très agréable avec la lumière du matin qui filtre à travers les branches, alors que l’on est en adret de la montagne. Aller contempler le panorama du Roc Rouge vaut aussi le coup si vous passez tôt car on peut admirer la vue au sud sans avoir encore le soleil en pleine face !

Traversée de la Dent de Cons, du col de l’Alpette (sud) au col de l’Alpette (nord) !

Cette traversée est déjà bien décrite par le topo de Pascal ou celui d’Arnaud. Une sente court d’un bout à l’autre sur la Pointe de la Deuva, puis le Rocher Blanc, la Pointe de Cruessajran, la Dent de Cons et le Rocher Pranni.

La différence par rapport au premier topo cité, c’est que maintenant, tous les passages délicats de la crête sont équipés de câbles et notamment la fameuse portion "sur le fil", sous la Pointe de Cruessajran (1961m).

La descente de l’arête, au nord, par le Rocher Prani n’est pas dure à négocier. Vigilance tout de même. On finit dans la forêt pour rejoindre l’autre col de l’Alpette. Profitez d’un banc pour admirer le Mont Blanc.

Note de la sortie : Je n’avais encore jamais vu autant de câbles en montagne que lors de cette traversée ! Finalement, la première partie équipée, quand on monte à la Pointe de la Deuva, est celle qui m’a le plus impressionné. Avec une courte vire, au bord du vide. Un peu plus compliquée aussi quand on a deux bâtons dans une main et un appareil photo dans l’autre !

Retour à Allondaz

Du col, descendre par le GR jusqu’au parking du Raffort (1189m). Faire attention à ne pas prendre direction Ugine.

De là, suivre en face, direction sud sur une large piste où l’on croise un premier puis un second panneau indicatif montrant la direction de notre village départ. Balisage rouge et jaune.

Le chemin devient ensuite plus sauvage sur une portion où l’on traverse un torrent avant de retrouver un sentier carrossable. On arrive dans une large fourche où il faut choisir la montée, à droite, même si on a pas envie. Pas de balisage. Ça monte doucement environ 500m avant de descendre sud-est. Ne pas rater le carrefour et le sentier qui part sur la droite au niveau des Molliets (panneau indicatif).

Ensuite, pareil, ne pas rater le sentier avant de descendre au niveau de la Combaz Falcon. Si vous voyez trois jolies petites granges, c’est que vous être descendu trop bas. Dans ce cas, vous arriverez au lieu dit le Rosset, d’où vous pourrez aller rechercher le bon GRP. (Le Rosset peut aussi être une bonne idée de départ pour cette randonnée).

On descend dans le bois de Sous Prayant et il y a encore moyen de se tromper, de couper à travers la forêt. J’ai suivi une sente bien sauvage pour ma part, à cet endroit.

On rejoint la petite route de la Saulce juste en léger amont de la décharge végétale. Sinon, prendre à gauche si vous êtes garé à Allondaz même.

Note de la sortie : Toute une aventure ! Si par chance et talent, on arrive à ne jamais rater le bon sentier, alors bravo. Sinon, pas de soucis, tous les chemins mènent à Allondaz !

Dernière modification : 15 juin 2019
La Belle Étoile (1841m) et Dent de Cons (2062m), traversée des arêtes

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

Randonneur avec de l'alpinisme F à PD dans la tête. J'aime les grandes boucles et les sommets. J'essaye de progresser en géographie alpine.

Randonnée réalisée le 8 juin

Topo publié le 15 juin

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par momoLe 16 juin à 11h22

    belles photos il y a du vide ne pas y mettre ses semelles quand c’est humide
    j’ai fait seulement la portion venant du creux du cayon en direction de l’arpettaz il y avait des brebis dans des pentes abruptes de vraies chamois , ne pas y emmener des enfants

  • par fanfanLe 16 juin à 17h33

    le bauju pro des aretes hard a bien essayé des 2 cotés il peut y revenir c’est cablé

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !