Sommet de la Montagnette (1972m) et la Croix du Lautaret (1951m) par le Pas du Gris et le Pas de la Plane

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
950m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Une randonnée d’exception, comme toutes les randonnées du secteur, où seuls quelques cairns vous guideront vers l’immensité sauvage des Hauts Plateaux du Vercors. La beauté des paysages traversés, où la solitude vous sera garantie, vous laissera des souvenirs inoubliables. Cette solitude intense que l’on ressent dans ces grands espaces sauvages, vous fera frémir d’inquiétude. Seule une météo favorable et stable, contribuera à la réussite de cette aventure.

Accès

EN VOITURE

  • Départ de la randonnée, au lieu-dit Granges de Combeau sur la commune de Treschenu-Creyers.
  • Sur la RN.1075 en direction du Col de la Croix Haute, prendre à droite la D.7 en direction de Châtillon-en-Diois et Col de Menée. Du col, descendre le versant drômois sur la D. 120, puis au point IGN 939m, dans une épingle, prendre à droite la D.515 en direction de Bénevise. Traverser le hameau, poursuivre sur la D. pour pénétrer dans la Vallée de Combeau. Se garer devant le Gîte d’étape ou à proximité.

Précisions sur la difficulté

  • Randonnée totalement hors sentier balisé.
  • Réservée aux personnes sachant s’orienter et lire une carte.
  • Il est évident que pour éviter les problèmes d’orientation, cette course se réalise par temps clair et stable. Le brouillard et la pluie sont à proscrire.
  • Carte, boussole, et l’altimètre sont nécessaires.
  • Prévoir de l’eau en conséquence, là-haut, elle est réservée aux troupeaux.

Les infos essentielles

  • Randonnée effectuée le 07/05/2016.
  • Participant : seul.
  • Carte : IGN TOP 25 3237 OT Glandasse – Col de la Croix Haute
  • Altitude de départ : 1365m
  • Altitude atteinte : 1972m du Sommet de la Montagnette.
  • Horaire : à peu près 6h00
  • Distance : environ 11/12 km
  • Dénivelé : environ 950m
  • Positions GPS du Pas du Gris
    • Longitude : 5.555°
    • Latitude : 44.768°
  • Balisage :
    • Aucun.

Itinéraire

LE PAS DU GRIS SOMMET DE LA MONTAGNETTE

Revenir 50 mètres sur la route jusqu’au lieu-dit "Granges de Combeau" marqué par un poteau directionnel. Laisser les directions proposées, et franchir le petit pont pour s’engager en face ouest, sur un bon chemin caillouteux.

Au moment où il laisse la place à une portion bitumée menant à un beau chalet, prendre à droite un chemin dans la prairie. Le quitter rapidement vers la gauche ouest, pour remonter la rive droite d’un petit cours d’eau.

Au niveau du chalet, un cairn, signale le départ d’une sente cairnée. Sauter sur la rive gauche du petit ruisseau, et suivre les nombreux cairns sur une ravine, s’écartant du cours d’eau.

La ligne cairnée se rapproche du ruisseau qu’elle traverse une seconde fois pour s’élever en sous-bois. La sente se faufile sous les pins, côtoie les abords d’un pierrier et sort du bois sous le Pas du Gris.

Remonter alors le pierrier, de gauche à droite pour prendre pied dans un beau vallon au lieu-dit "Pas du Gris" 0h50 minutes.

Suivre alors une trace dans le creux du vallon montant légèrement jusqu’à dominer une dépression, où une ruine est visible au sud. Se diriger alors plein nord en franchissant des ondulations de terrains.

On trouve ainsi une trace bien visible sur le flanc ouest de la colline, nous emmenant jusqu’à la Fontaine de Colombette à l’orée des pins à proximité d’un grand lapiaz incliné sud.

Remonter la petite combe derrière la fontaine, en visant plus à gauche un petit pierrier surmonté d’un rocher craquelé. Passer à gauche nord de ce dernier, et continuer momentanément dans un talweg creusé par les eaux.

Se rapprocher de la combe bordée d’une barre, pour atteindre la crête au nord du point IGN 1893m. Franchir un petit vallon vers l’est, pour dominer un second vallon que l’on va traverser jusqu’à gagner la crête dominant la Vallée de Combeau.

Remonter la crête, en passant au-dessus du Grand Pas, dans l’alignement nord-est avec la grande bergerie de la Vallée de Combeau. Poursuivre alors sur notre crête, en passant le Sommet de Ranconnet (1961m) et le Sommet de la Montagnette (1972m) 2h20 minutes.

BUTTE 1935M CROIX DU LAUTARET BUTTE 1949M

  • En regardant ouest sud-ouest, on distingue 3 buttes. A l’ouest la plus à droite, la butte point IGN 1935m. Plus au sud-ouest au milieu, la Croix du Lautaret. En contrebas dans la Plaine du Tisserand, on repérera un grand cairn marquant le Gouffre au point IGN 1830m. La troisième butte plus au sud sud-ouest donc à gauche, c’est la butte 1949m séparée de la Croix du Lautaret par le col au point IGN 1888m.

Dévaler maintenant la pente ouest, en visant le grand cairn marquant le Gouffre au point IGN 1830m. Passer aux abords sud du gouffre, pour remonter la large arête jusqu’au cairn marquant le sommet de la butte au point IGN 1935m 2h50 minutes.

La croix est visible au sud. Descendre en contrebas, et gagner son arête nord-est, des cairns nous dirigent au sommet de la Croix du Lautaret 1951m 3h35 minutes.

Descendre sa pente sud, en choisissant le meilleur itinéraire, et atteindre la large arête dominant le Marichaume. Partir alors en suivant le rebord vers l’est, passant au sud du point IGN 1888m. Remonter au plus facile vers la butte au point IGN 1949m 4h15 minutes.

LE PAS DE LA PLANE

Suivre son arête est un cours instant. Descendre en contrebas sur un plateau, où on laissera un couloir terreux permettant de dégringoler sur la vire du Marichaume. Continuer sur son rebord sud.

On passe alors au-dessus de 2 autres couloirs raides, dominant également le Marichaume. Prolonger sur le rebord du ravin. On arrive alors sur une faille où il est nécessaire d’être vigilant. Laisser à droite la pente trop raide, continuer sur la croupe.

Descendre à gauche d’un couloir rocheux surmonté d’un pin mort proche du point IGN 1854m. Le terrain devient plus aisé, puis après bosses et creux en gardant le cap sud-est on arrive sur un petit col dominant la dépression avec ruine.

Traverser cette dernière, et remonter en face, on trouvera au sud, sous le point IGN 1769m, un cairn posé sur un bloc rocheux. Marquant le départ d’une sente, accédant bientôt sur un plateau garni de pins.

Devenant moins visible, elle nous dirige en restant sur le rebord est, à l’angle le plus au sud du plateau. Un cairn plus imposant nous signale que nous sommes au lieu-dit "Pas de la Plane" 1700m 5h00.

Le sentier peu visible au début, dévale d’abord sud-est la croupe parmi les genièvres et pins foudroyés. Il descend plus tard droit dans la pente vers le sud, et débouche sur la petite route.

Il ne vous reste plus qu’à suivre la petite route de la Vallée de Combeau sur 1,2 km vers la gauche, jusqu’au lieu-dit "Granges de Combeau" 6h00.

HÉBERGEMENT

Auberge de Combeau

REMARQUES

  • Au pied de la Croix du Lautaret, il existe une boîte aux lettres étanche, dans laquelle il y a un stylo et un carnet pour noter vos impressions.
  • Le sommet de la Croix du Lautaret, dispose d’une croix non mentionné sur l’IGN.
  • Le sommet de la butte 1949m, ne dispose pas de croix alors que l’IGN en mentionne une.

JOURNÉE DU 07/05/2016.

Mon ami Jean-Claude, m’invite pour une reconnaissance en vue d’une future randonnée avec le club Sarras Randonnées, qu’il proposera à ses adhérents pour plus tard dans l’été.

Me donnant rendez-vous devant le Gîte d’étape de Combeau à 9h00, je prends la route du Col de Menée à 7h00, j’ai largement le temps d’honorer ce rendez-vous en roulant pépère. 8h40, me voilà devant le Gîte de Combeau.

Il fait beau, le ciel est bien dégagé, il règne ici dans cette vallée une douceur printanière, cela change des -4° et 2° de mes 2 dernières venues à Rousset-en-Vercors pour les deniers topo sur le But de Nève.

Je vais en attendant taper la discute avec un gars devant le gîte. Le temps passe, 9h00 toujours pas de Jean-Claude à l’horizon de la route de Combeau. Je décide de me préparer, c’est-à-dire enfiler mes grolles et préparer mon sac à dos.

9h15, 5 jeunes femmes sortent du gîte où elles ont certainement passé la nuit. Elles se lancent à l’assaut du Pas du Gris. Je n’ai pratiquement aucune idée précise de l’itinéraire que Jean-Claude me proposera. Je sais simplement qu’ils veulent avec 2/3 adhérents montés vers l’Abri de l’Essaure, et voir la Montagnette ensuite.

Bref, ne possédant pas de portable, 9h30, je décide de partir également à l’assaut du Pas du Gris que j’ai déjà descendu mais jamais monté. Là-haut, les 5 jeunes femmes font leurs pauses avant de repartir dans le vallon.

Après quelques photos, les laissant prendre de l’avance, je leur emboîte le pas. Elles s’arrêtent, et m’attendent, au bout du vallon sur un petit col dominant la dépression où une ruine sert de repère sur l’IGN.

Une d’entre elles, leur guide, me demande alors des conseils pour rallier Archiane. Elle me présente un tracé sur sa carte. Elle cherche le Marichaume pour descendre vers la Bergerie du Jardin du Roi. Elles veulent partir plein ouest pour récupérer le GR.93 descendant la Combe de l’Aubaise. Je leur propose un autre itinéraire. Au bout du Marichaume, je leur propose de descendre à gauche la Combe du Rancou en vue de récupérer le sentier reliant Tussac au sud et la Bergerie du Jardin du Roi.

Bref, elles traversent la dépression, et disparaissent dans le Marichaume. Je remonte plein nord la pente bosselée, et trouve ma trace toujours empruntée ici. Sur le rebord ouest elle m’emmène non loin des lapiaz inclinés sud à la Fontaine de Colombette. Un filet d’eau en sort d’ailleurs. Ses bachassons sont en piteux états.

Je remonte derrière la fontaine, et suit bientôt la barre rocheuse à distance pour parvenir sur une arête herbeuse, d’où je reconnais la crête dominant la Vallée de Combeau. Je choisis plein est, un point bas sur la crête, le Grand Pas est mon objectif premier. Enneigé, je poursuis sur la crête vers le nord en passant les sommets de Ranconnet, et celui de la Montagnette où je croiserai un couple.

Le ciel est un peu nuageux désormais, je décide de ne pas trop m’attarder. Je descends vers l’ouest, repérant dans la Plaine du Tisserand le grand cairn visible à l’œil nu marquant le Gouffre au point IGN 1830m. La pente est peu raide, je remonte vers la butte au point IGN 1935m. Quelques photos, puis c’est au tour de la Croix du Lautaret dans la foulée.

Il règne un vent en rafale assez violent, je prends ici aussi quelques photos. Je m’abrite comme je peux, derrière un pin, pour casser la croûte. Je dévale son versant sud, et rattrape la crête dominant le Marichaume. Mes 5 copines ne sont plus là, je continue au sud du point IGN 1888m et saute sur le versant Marichaume. Pas pour parcourir sa vire, mais pour aller voir sa source, si sa cuvette est pleine. Bon il y a un peu d’eau dedans.

Sur la butte 1949m, où l’IGN signale une croix, jamais vu de croix ici, un randonneur solitaire contemple le Marichaume. Il est équipé de matériels de bivouac, non ce n’est pas On pense avec les pieds.

Je retrouve alors ma dépression avec la ruine, et décide de descendre par le Pas de la Plane. Le sentier est envahi plus bas d’arbres foudroyés, j’arrive sur la petite route de la Vallée de Combeau.

5H30, c’est le temps que j’ai mis pour la totalité de cette balade, je vais boire ma petite bière au gîte, et monte au parking de la Fontaine des Prêtres. Bon, il y a de nombreuses voitures, je ne reconnais pas celle de Jean-Claude, je rentre sur Grenoble.

Me faisant du souci pour mes amis, j’appelle en arrivant chez moi. Ils sont arrivés en retard au rendez-vous, ils sont sur Crest en train de rentrer.

Dernière modification : 16 mai 2018
Sommet de la Montagnette (1972m) par le Pas de la Plane

La carte du topo « Sommet de la Montagnette (1972m) et la Croix du Lautaret (1951m) par le Pas du Gris et le Pas de la Plane »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Photos « Sommet de la Montagnette (1972m) et la Croix du Lautaret (1951m) par le Pas du Gris et le Pas de la Plane »

Voilà le chemin de départ, le Pas du Gris est en haut à gauche, le départ de la sente se trouve à hauteur du chalet à droite. Regard arrière sur la Vallée de Combeau, j'aperçois le départ. Zoom, sur le Dévoluy, de la Tête de la Cavale à le Tête des Vachères. Au premier plan le Mont Barral. Vallon au Pas du Gris. Fontaine de Colombette. Butte 1949m et la Croix du Lautaret. La crête du Sommet de Ranconnet. Le haut de la Vallée de Combeau avec sa bergerie en bas à droite. Plateau et falaise vus du Grand Pas. Du Sommet de la Montagnette, au delà de Tête Chevalière le Grand Veymont. Du Sommet de la Montagnette, au premier plan le haut de la Vallée de Combeau avec le Pas de l'Essaure et son abri. Ensuite, le Sommet de Charbonnier vers le Platay, et en fond les Ecrins. Au sud-est, Mont Barral Jocou et Dévoluy. Au sud, Sommet de Ranconnet. Grand cairn marquant le Gouffre 1830m à l'ouest au pied de la butte 1935m. Gouffre 1830m, la Croix du Lautaret et la butte 1935m. Cairn sur la butte 1935m et Montagne de Glandasse en arrière plan. Plaine du Tisserand. Le Grand Veymont et Mont Aiguille au delà de la butte 1935m à gauche, et la Tête Chevalière à droite. La Croix du Lautaret et la Montagne de Glandasse. Butte 1949m sur fond de Dévoluy. Rancou et col 1861m, Tête du Jardin et falaises d'Archiane. En arrière plan le Glandasse. Maçon/randonneur. Au delà de Tête Chevalière, le Grand Veymont et le Mont Aiguille. Passage vers la source du Marichaume pour contrôle. Montée vers la butte 1949m. Marichaume est. Marichaume ouest. La Croix du Lautaret vue de la butte 1949m. Je laisse à sa sieste un randonneur solitaire. Sommet de la Montagnette Sommet de Ranconnet vus de la butte 1949m. Faille. Je repère sud-est le Pré Brouzat. Zoom sur ma montée au-dessus de la Fontaine de Colombette. Oups, un peu trop raide. Là c'est mieux. Regard arrière. Zoom, sur le Pas du Pastel. Départ du Marichaume. Dernier regard vers la montée de la Fontaine de Colombette. Plateau du Pas de la Plane. Au Pas de la Plane. Rocher de Combeau vu de la croupe en descendant le Pas de la Plane. Petit zoom. Eboulis pas récent dans le Pas de la Plane. Belle clairière peu avant d'atteindre la route de la Vallée de Combeau.