Abonnez-vous à notre newsletter !

Tête de Vauclave (2878m) par le vallon de l’Orrenaye - hivernale

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1000m
Durée :
1 jour

Un départ matinal à la frontale, une longue marche d'approche motivée par l'ascension d'un sommet peu fréquenté, une vue imprenable ; tels sont les attraits de cette belle course hivernale. – Auteur :

Accès

  • De Barcelonnette, prendre la D.900 en direction du Col de Larche et de l’Italie.

5 Km après le village de Larche, se garer au parking "Le Pontet" (La frontière se trouve 1 Km après le parking). Si le parking est enneigé, se garer aux environs du point d’altitude 1948m.

Publicité

  • Sac de couchage Homme, Ramsey 30 (...) PROMO

    280 € 238 €

  • Veste polaire en Polartec - Homme - (...)

    200 €

  • Chaussures d’Approche - Ms Wildfire (...)

    160 €

  • Sac à dos 18L - Sandqvist, gamme (...)

    229 €

Précisions sur la difficulté

  • Longue marche d’approche nécessitant une bonne maîtrise de la raquette à neige en terrain accidenté.
  • Pentes soutenues après le pas de Vauclave. Court passage à 40° dans le final.

Les autres ingrédients :

  • Utilisation piolet/crampons : pour les passages les plus raides (final).
  • Utilisation d’une frontale : partir suffisamment tôt afin de profiter d’une meilleure qualité de neige.
  • Connaissance des données nivologiques : indispensable à cette période.

Les infos essentielles

  • Carte : IGN TOP25 3538ET Aiguille de Chambeyron - Cols de Larche et de Vars
  • Altitude de départ : 1948m
  • Les altitudes remarquables :
    • Pas de Vauclave 2774m
    • Tête de Vauclave 2878m
  • Dénivelée cumulée : 1000m
  • Distance du parcours (A/R) : environ 13km
  • Balisage : rouge/jaune (GR de Pays) mais rapidement recouvert par la neige
  • Date de sortie : décembre 2018

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Longue approche - Vers le Pas de Vauclave

En période estivale, un sentier balisé s’élève le long du torrent de l’Orrenaye qui coule en contrebas (nord-est). L’itinéraire hivernal emprunte sensiblement la même trajectoire,

Peu après une cabane pastorale, atteindre une zone plane marquant le début du vallon (2230m). Poursuivre au sud-est en laissant à main gauche le col de la Gipière de l’Orrenaye.

Une fois n’est pas coutume, j’opte pour un départ à la frontale.
Lorsque la neige s’empare des vallons, la montagne révèle toute sa splendeur.
j’atteins rapidement le pied du vallon de l’Orrenaye, aux premières loges pour contempler les splendides lueurs matinales qui précèdent juste le lever du soleil.

Sommets crénelés et crêtes étincelantes encadrent vigoureusement le vallon de l’Orrenaye que l’on remonte pour gagner le pied d’une proéminence (alt.2576m).

Je ne pose plus les yeux de la découverte sur ces paysages ubayens comme lors de mes premières escapades. Pourtant, cela n’enlève rien à la beauté fulgurante de ces montagnes magnifiées par l’hiver.

Abandonner le vallon en laissant à main droite le col de Ruburent.

Bifurquer au nord-est en visant une grande formation rocheuse : la Tête de Feuillas.

Poursuivre à l’est dans le beau vallon de Vauclave. Atteindre le pas de Vauclave (2774m) puis l’arête frontalière issue du sommet.

Vers le sommet de la Tête de Vauclave

C’est par un final exaltant que l’on parvient au sommet de la Tête de Vauclave (2878m).

  • Si la longue marche d’approche peut s’effectuer avec des raquettes ou des skis, les raides pentes sous le sommet nécessitent de s’équiper de crampons.

Avantages inhérents à la saison hivernale : une belle luminosité, une atmosphère cristalline offrant une vue sans pareille. Du Queyras au Mercantour, ce sont des myriades de sommets qui s’éparpillent tous azimuts.

J’arrive à identifier bon nombre d’entre eux, mais je me perds en conjectures lorsqu’il s’agit de mettre un nom sur certaines cimes italiennes que je découvre pour la première fois.

Dernière modification : 18 janvier 2019
Tête de l’Alp (2700m)

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

" Vivre, c'est faire de son rêve un souvenir. " Sylvain Tesson

Randonnée réalisée le 29 décembre 2018

Topo publié le 12 janvier

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (3).
  • par Le 13 janvier à 00h18

    La version hivernale est bien belle !
    J’ai prévu de moissonner le secteur italien delle valli Maira e Varaita cette année avec le Viso comme point d’orgue...

  • par Le 13 janvier à 07h59

    C’est vraiment très beau !
    Merci pour ce partage et les magnifiques photos. Cela donne envie de revenir balader dans ce secteur l’hiver, quand tout est recouvert par ce si joli manteau blanc...

  • par Le 13 janvier à 10h32

    Merci pour vos messages :)
    Il y avait une bouteille (boite aux lettres) au sommet et j’ai laissé un commentaire (avis aux amateurs !).
    Il y a pas mal de sommets qui, de mon point de vue, se prêtent mieux aux ascensions hivernales.
    Comme souvent dans le sud, il faisait presque trop BÔ ce jour-ci, une petite sortie avec mer de nuage pour la prochaine...
    J’ai moi aussi quelques idées sur le versant italien, mais probablement en course de printemps.

  • par Le 13 janvier à 20h14

    Bonsoir Michel,
    Tu as eu plus de courage que moi ! le 1er janvier j’étais au Pas de Vauclave, je ne suis pas monté au sommet, pas très inspiré d’autant que je n’avais pas de crampons.

    Très belle course que tu nous proposes.

    D’ailleurs les traces visibles devaient donc être les tiennes !

    Personnellement j’ai fait une sortie sur le topo d’été, peut-on la modifier et l’associer à ton topo, ce qui serait plus logique ?

  • par Le 13 janvier à 20h42

    Salut THF,
    En effet, ce serait plus logique. La demande est partie !
    La face n’est pas trop exposée mais la pente est plutôt raide. C’est toujours bien d’avoir le piolet et les crampons en hiver... tu sais ce qu’il te reste à faire :)

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !