Tête du Jas des Arres (1967m), Tête de Merlant (2001m) et le Chauvet (2062m) en boucle

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
720m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Enchaînement de trois petits sommets dévoluards au sud-ouest du massif dévoilant une des plus belles vues sur la Tête et le Roc de Garnesier, formant la "mâchoire" du Dévoluy, mais aussi sur la combe de la Cluse qui débouche sur le Plateau de Bure. Boucle à partir du col du Festre par les crêtes du Selenq et de la Tête du Jas des Arres, puis la Tête de Merlant par le Collet. Aller-retour au sommet du Chauvet par son arête nord-ouest à partir du col de Darne. Puis descente par le vallon pour profiter de la vue sur les belles falaises de la Tête du Jas des Arres.

Accès

De Gap ou Veynes rejoindre le col du Festre en suivant la direction du Dévoluy. Se garer au parking du col.

De Grenoble suivre Corps ou Mens, puis le Dévoluy, rejoindre le col du Festre en suivant la direction de Gap et Veynes.

Itinéraire

Cartographie

  • Carte IGN : TOP 25 3337 OT Dévoluy - Obiou - Pic de Bure
  • Tracé IGN : Le Chauvet

Données

  • Altitudes :
    • Départ : 1442m
    • Tête du Jas des Arres : 1967m
    • Le Collet : 1942m
    • Tête de Merlant : 2001m
    • Col de Darne : 1933m
    • Le Chauvet : 2062m
  • Dénivelé total : 720m
  • Temps total : 4/5h

Tête du Jas des Arres par les crêtes

Départ du col du Festre (1442m). Rejoindre la piste qui part plein ouest. Il y a un panneau indicateur au départ de la piste, suivre vers le col des Aiguilles.

Viser la large crête du Selenq qui mène à un replat (1742m), puis monter par la crête de la Tête du Jas des Arres. Passage de pentes fortes (supérieur à 30°). On débouche sur un deuxième replat. Il ne reste que 50m de dénivelé pour atteindre le sommet du petit dôme de la Tête du Jas des Arres (1967m).

Tête de Merlant par le Collet

Rejoindre le Collet (1942m), puis se diriger vers la crête en revenant un peu vers le col de Darne en contournant les pentes raides de la Tête de Merlant (2001m). Une fois la crête atteint, la remonter jusqu’au sommet.

Le Chauvet par le col de Darne

De la Tête de Merlant, descendre jusqu’au col de Darne (1933m).

Aller-retour par l’arête nord-ouest du Chauvet jusqu’à son sommet (2062m). Quelques passages un peu exposés avec présence de neige.

Descente

Du col de Darne, descendre dans le vallon et rejoindre la cabane. Passages de dévers, être prudent en cas de neige. Rejoindre le GR 94 à la base de la crête de la Tête du Jas des Arres. Descente à proximité d’une croix (1581m). Le GR 94 ramène finalement à la piste prise à l’aller.

La sortie

Réalisée seul le 15 janvier 2015.

J’avais prévu de faire la Tête de l’Aupet, le faible enneigement m’aurait juste obligé à chausser les crampons sur la dernière partie de la crête. Mais il a reneigé avant mon jour de congé, je mets donc l’Aupet en attente. Je vise alors le Chauvet, je le vois tous les jours du balcon. De loin, la crête de la Tête du Jas des Arres à l’air abordable. Je décide de tenter l’ascension en passant par cette dernière. Le passage par la Tête de Merlant coule de source.

J’assiste au lever du soleil de la Joue du Loup, puis je me mets en route jusqu’au col du Festre qui n’est pas très loin. Départ vers 9h00 du col avec les raquettes dans le dos, je prends la piste qui rejoint rapidement le sentier puis le départ de la crête.

Je passe en hors-sentier facile. La petite montée mène à un replat. Je croise deux personnes âgées après le replat juste avant d’attaquer la deuxième partie de la crête, ils ont fait demi-tour au passage exposé du GR permettant d’accéder au col des Aiguilles. Je continue et j’attaque dans une pente un peu forte. Plus je monte sur la crête, plus la belle arête nord-ouest du Chauvet se dévoile et s’affine. J’atteins un deuxième replat, le sommet en forme de petit dôme est juste devant moi. Ce dernier offre une belle vue sur les Prés du Col, sur la crête de Serre Long et la Tête de Vachères et son impressionnante arête.

Après la descente vers le Collet, j’attaque la montée au sommet de la Tête de Merlant, soixante mètres plus haut. La récompense : le magnifique panorama sur la face Est de la Tête et du Roc de Garnesier. Je continue par l’arête en direction du col de Darne puis du sommet du Chauvet. Quelques passages qui recommandent de l’attention avec la neige pour ne pas glisser.
Au fur et à mesure de la montée sur l’arête, le Grand Ferrand et l’Obiou se dévoilent. Le sommet est marqué par une borne accompagnée d’une rustique croix de bois. Une belle vue sur la combe de la Cluse qui permet d’atteindre le plateau de Bure.

Pause sommitale avant de redescendre. Les raquettes inutiles à la montée ne serviront pas plus à la descente. Je tente un passage dans le dévers mais des petites plaques de glace cachées sous la neige ne manquent pas de me faire glisser. Je regagne vite la crête et je finis par rejoindre le col de Darne. Je plonge alors dans le vallon. De belles vues sur les falaises de la Tête du Jas des Arres. Je prends une petite pause à la cabane avant de rejoindre le GR et les traces des deux seules personnes croisées aujourd’hui.

Petit détour vers la croix surplombant Coutières et le col du Festre que je regagne peu avant 14h. En bref, une belle sortie avec un peu plus de neige que la dernière fois mais toujours sans les raquettes ! La prochaine sera la bonne avec l’ascension d’un petit sommet se révélant être le point culminant des plus hautes falaises calcaires de France : le Grand Brechon.

Dernière modification : 16 mai 2018

La carte du topo « Tête du Jas des Arres (1967m), Tête de Merlant (2001m) et le Chauvet (2062m) en boucle »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours