Tour de la Corne – à raquettes

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
600m
Durée :
1 jour

Une belle boucle qui mène au pied de la combe Ratin, un des accès au plateau de Bure. – Auteur :

Accès

De Corps :
Suivre vers le Dévoluy avec Saint-Etienne-en-Dévoluy, puis en direction de l’IRAM.

De Gap :
Prendre en direction de Veynes, puis suivre SuperDévoluy par le col du Festre, rejoindre Saint-Etienne-en-Dévoluy, puis suivre en direction de l’IRAM.

Départ du début du télébenne de Bure.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Cartographie

  • Carte IGN : TOP 25 3337 OT Dévoluy - Obiou - Pic de Bure
  • Tracé IGN : La Corne

Données

  • Altitude départ : 1500m
  • Altitude maximum : 2048m
  • Dénivelé total : 600m
  • Temps total : 4/5h

Itinéraire

Du départ du télébenne de Bure, suivre jusqu’à l’intersection (1539m) avec le GR de Pays du Tour du Dévoluy, puis jusqu’à l’intersection (1536m) avec la variante du GR. Prendre cette dernière.

Suivre les lacets sous les câbles du télébenne, continuer vers le vallon de Corne en prenant les pentes les plus faciles.

Puis se diriger vers le pied de la combe Ratin et remonter les dernières pentes pour accéder au col (2048m).

Contourner la Corne par l’Est, puis descendre le vallon qui passe pas loin d’une bergerie (1702m), puis viser la tranchée dans les bois qui débouche sur le GR de Pays du Tour du Dévoluy à proximité de la cabane de l’Avalanche (1534m).

Prendre à gauche pour retrouver l’intersection (1536m) avec la variante du GR et retour par le chemin de l’aller.

La sortie

Réalisée le 29 décembre 2014.

Enfin la neige est arrivée, pas trop mais quand même !

Départ en milieu de matinée du télébenne de Bure, je suis les traces jusqu’à l’intersection avec la variante, je suis en direction du plateau de Bure. Je passe à l’ombre (et j’y resterai toute la montée jusqu’au col 2048m).

Quand j’arrive au niveau du premier lacet sous les câbles, je m’aperçois que les traces s’arrêtent. Je continue sur une couche de neige, des fois assez épaisse, d’autres fois trop fine et je racle la caillasse sous les raquettes. J’essaye de remonter au mieux les pentes du vallon de Corne. Je passe dans un dévers caillouteux. Plus loin, je remarque que j’aurais pu prendre par une pente plus simple.

Je continue jusqu’au pied de l’accès de la combe Ratin, le passage est exposé dans un dévers pentu. Le plateau de Bure est juste là-haut, tentant mais il est déjà trop tard et il me faudrait bien des crampons pour assurer le passage exposé.

Je suis vers le col 2048m où je retrouve un peu de soleil mais le vent froid qui souffle n’invite pas à rester. Je repasse à l’ombre très vite en contournant la Corne. J’aperçois un chamois avec son pelage noir d’hiver.

Puis descente raclage de caillasse ! Mais avec une belle vue sur l’intérieur du Dévoluy et ses barrières ouest, avec la Tête de l’Aupet, la Tête de Lapras et la Grande Tête de l’Obiou, et Est, de la Montagne de Faraut à la crête de Porel.

Je vise la bergerie qui se trouve un peu plus bas puis la tranchée dans la forêt qui rejoint le GR. Je retrouve des traces sur le GR puis celles de l’aller jusqu’au point de départ du télébenne.

Bref, une première belle sortie hivernale... à l’ombre !

Dernière modification : 6 juin 2018
Pic de Bure (2709m) par la Combe Ratin

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 7 janvier 2015

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (4).
  • par Le 10 janvier 2015 à 14h00

    Salut Dyn’s,
    Tu marches sur mes traces !
    Moins de neige lors de mon passage mais la Traversée Héroïque devrait bientôt arriver sur AltitudeRando...

  • par Le 11 janvier 2015 à 19h02

    Salut Michel,
    L’accès à la combe Ratin est-il dangereux ou juste exposé ?
    Le Pic de Bure en hiver est un de mes objectifs.
    Peut-il s’atteindre par les pistes de SuperDévoluy ? Je n’ai pas eu encore l’occasion de faire un repérage.

  • par Le 11 janvier 2015 à 19h59

    Salut Arnaud,
    Que ma répons n’empêche michel de préciser..
    Les remontées mécaniques de SD montent très haut, et permettent le hors-piste dans la Combe Ratin. Cete combe est relativement avalancheuse. Je te conseille le printemps, la neige est plus stable et abondante.
    La combe de la Cluse est idéale pour les raquettes (je l’ai faite un mois de mai). Assez large, elle semble mois exposée aux avalanches et prisée par les skieurs de rando.

  • par Le 11 janvier 2015 à 21h51

    Salut Dyn’s
    En hiver, il faut attendre que la neige soit stabilisée et le risque d’avalanche au minimum. Tout le secteur est avalancheux !
    Quant à la combe de la Cluse, elle ne voit pas le soleil à cette période de l’année. Elle n’échappe pas au risque d’avalanche.

  • par Le 17 janvier 2015 à 19h14

    Merci pour vos réponses. Je verrais les conditions en fin de saison alors.

    Finalement, je ne suis pas monté à la Tête de l’Aupet, il a reneigé un peu entre temps. J’ai fait la boucle Tête du Jas des Arres - Tête de Merlant - Le Chauvet.
    Je prépare le topo pour bientôt !

  • par Le 10 février 2015 à 19h15

    Je suis monté aujourd’hui à la croix au nord du Plateau de Bure, par le haut des pistes et la main courante pour atteindre le plateau. J’avais le Pic de Bure en ligne de mire mais il était déjà 16h... trop tard pour faire l’aller-retour. Grand beau temps, vue magnifique sur le Dévoluy enneigé et les Ecrins surtout à cette heure-là.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !