Sortie du 17 septembre 2017 par Stef04 La Moutière ou Dos de Chameau (2596m)

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Très beau le matin, 0°C au départ.
Le temps se dégrade en début d’après-midi et le vent rend l’atmosphère glaciale.

Récit de la sortie

Infos pratiques : (Mesure GPS)

  • Temps de montée : 3h30 (nombreuses pauses photos comprises)
  • Temps de descente : 2h45
  • Distance : 10,3 km
  • Dénivelé positif cumulé : 1075 m
  • Tracé IGN

L’hiver vient de tenter une 1ère intrusion, un peu précoce à mon goût, nous obligeant à délaisser les 3000 de l’Ubaye pour revenir aux sources.
Sur cette chaîne de la Blanche qui me tient à cœur, il ne me manque plus guère de sommet, et le Dos de Chameau en faisait partie.

Il a donc neigé 48h avant sous les 2000m, mais heureusement les températures de la veille ont fait remonter le saupoudrage blanc. Cependant, au départ nous ne sommes pas des plus confiantes car il fait froid et si la neige a gelé, l’ascension va se compliquer.

Après avoir passé la cabane des Mulets et suivi la piste jusqu’au point 1872, nous commençons la montée à travers l’alpage et rapidement nous choisissons de ne pas monter par le sentier du Col La Pierre qui risque de glisser, mais par la crête Ouest du Clot du Col La Pierre qui est beaucoup plus ensoleillée et donc quasi sèche. Un semblant de sente dont la pente est soutenue nous mènera directement au point 2452m.
Ce choix s’avérera très judicieux avec une rencontre avec les majestueux Rois de nos montagnes que nous pourrons approcher à distance raisonnable, me laissant les mitrailler avec mon Reflex....

Une fois le Col atteint, la sente menant au sommet est discrète mais elle se suit très facilement et sans difficulté. Il faut poser un peu les mains au passage de 2 minuscules ressauts.

Au sommet, la vue sur les sommets enneigés environnants est splendide, mais la température ne donne guère envie de traîner.

Descente rapide par la sente du Col La Pierre.

Dernière modification : 22 septembre 2017

A propos

Auteur de cette sortie :

Site web : https://www.youtube.com/channel/UCL...

"Comment rester dans les brumes de la vallée et les tracas de la vie, lorsque là-haut un monde d'une pureté éternelle vous tend ses bras étincelants !...." Passionnée par la montagne, flore et faune, je randonne dès que je peux à la découverte de mes préalpes dignoises, ubaye et mercantour....

Crédits : Stéphanie CARTA

Randonnée réalisée le 17 septembre 2017

Publiée le 23 septembre 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (3).
  • par Le 26 septembre 2017 à 19h16

    C’est un joli sommet, mais ta rencontre avec les bouquetins valait à elle seule le détour !!! merci pour les photos

  • par Le 26 septembre 2017 à 19h31

    Bonsoir,
    Effectivement, en voyant la sortie de Stéphanie, j’ai été surpris qu’il y ait des bouquetins dans ce ce "quartier" !
    On en rencontre souvent dans les Ecrins, en comparaison avec l’Ubaye ou le Queyras, mais dans le sud des AHP, ce n’est pas habituel.

  • par Le 26 septembre 2017 à 21h44

    Et pourtant cette colonie est installée depuis une quinzaine d’année. Quelques individus sont arrivés du Bachelard et se sont sédentarisés et reproduits. On peut les observer de l’Aiguillette au Puy de la Sèche et même côté Estrop. Il y a 2 ans lors d’une rando à la Sèche nous avions compté 10 étagnes avec presque autant de cabris. Sous le Col La Pierre, il y a 1 mois, 28 individus observés...
    Cette merveilleuse rencontre avec les grands mâles valait effectivement à elle seule le détour !

  • par Le 19 juin 2018 à 12h30

    Superbe sortie qui fait envie, à tenter prochainement si mes guibolles acceptent de me porter là-haut.
    Merci pour ces très belles images, particulièrement celles des bouquetins, quelle belle rencontre vous êtes veinardes, l’effort est mille fois récompensé ! :-)

  • par Le 19 juin 2018 à 15h23

    C’est en effet une des plus belles récompenses.
    Nul besoin de monter au sommet pour les observer, car avec un minimum de chance, les bouquetins se promènent bien souvent sous le col La Pierre. Le mieux est d’attendre la fin de l’été, début d’automne.
    En espérant que vous serez autant récompensé.
    Stéphanie

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !