Roche Close (2739m) et la Mournière (2710m) en boucle par le Laverq et le Pas de Galèbre (2496m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1350m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Une splendide boucle au départ de la Vallée du Laverq comprenant l'impressionnante traversée des arêtes de Roche Close (point culminant de la Montagne de la Blanche) et de son antécime nord nommée la Mournière.

Accès

Dans les Alpes de Haute Provence, rejoindre la Vallée de l’Ubaye par la D900 jusqu’au hameau du Martinet.
Tourner à droite en direction de la Vallée du Laverq.
Au croisement au niveau d’une ancienne scierie, prendre à droite la route forestière (panneau Col La Pierre) qui monte jusqu’à 1500m où elle devient interdite. Emplacements pour stationner plusieurs véhicules au niveau du Torrent de la Gaffe.

Précisions sur la difficulté

MATÉRIEL À PRÉVOIR

Je recommande vivement bâtons de randonnée et casque

AVERTISSEMENTS DE DANGEROSITÉ

  • Traversée engagée sur arêtes effilées, très étroites par endroit et nécessitant l’absence totale de vertige.
  • Randonnée à effectuer uniquement par temps clair sur terrain sec, avec ciel dégagé et absence de rafales de vent.
  • Passages d’escalade faciles mais engagés avec chaînes sous le Pic des Têtes.
  • Descente impressionnante dans pierrier et couloir à 40 degrés de pente, sous la Mournière, nécessitant une certaine habitude des progressions en terrains chaotiques.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : TOP 25 - 3439 ET "Seyne - Chabanon - Grand Puy"
  • Altitude minimum : 1500m
  • Altitude maximum : 2739m
  • Distance : environ 18km
  • Horaires : comptez entre 6h30 et 7h30 hors pause pour la boucle complète
  • Balisage : peinture jaune (P.R) partout sauf sur l’arête de Roche Close.

Itinéraire

Montée vers Roche Close

Suivre la très bonne piste forestière plein Sud pendant 2km et rejoindre le sentier balisé (peinture jaune) qui arrive par la gauche et dans les bois, du parking des Clarionds.

Sortir peu à peu des bois, laisser à gauche la Cabane des Grangettes en forme de tipi et suivre les balisages jaunes.

Juste après, vers l’altitude 1850m, laisser à droite la direction du Col la Pierre (panneaux) par laquelle se fera le retour (fin de la boucle).

Poursuivre dans le vallon plein sud, et longer main droite la Barre Rocheuse de Vautreuil.

Le vallon est fermé par un cirque que l’on gravit sur une bonne sente balisée à la peinture jaune, qui s’élève franchement en lacets et qui permet de passer au-dessus de cette barre rocheuse.

Sur le haut, laisser à droite le sentier (croix jaune - fin de P.R) qui est dirigé vers le Lac de Lauseron (asséché le jour de la randonnée) et suivre le sentier balisé à gauche qui pénètre dans un autre vallon suspendu.

Laisser à gauche la Bergerie de Vautreuil et ses enclos à ovins et rejoindre plus haut, un autre cirque herbeux niché sous des contreforts rocheux (point coté 2309m).

Le sentier balisé contourne en dévers et par la droite ce cirque et rejoint plus haut le Pas de Galèbre (2496m - panneaux).

  • Arrivé au niveau de panneau, prenez le temps de jeter un coup d’œil sur l’austère Vallon de Galèbre qui plonge juste derrière, et qui est récemment devenu tristement célèbre en raison du crash de l’Airbus de la German Wings.

Prendre à droite (Nord) la direction du Col des Têtes et sa sente pierreuse qui passe sous la face Est du Pic des Têtes.

Passer plusieurs passages en vires, équipées de chaînes, et gravir par de l’escalade facile, le couloir terminal également équipé, qui rejoint le Col des Têtes (2572m).

  • Du col, possibilité d’ajouter un troisième sommet à cette randonnée en effectuant un aller-retour facile vers le Pic des Têtes (2662m).

Prendre alors, à droite (plein Nord) la direction de l’évidente arête Sud de Roche Close dont les pentes herbeuses sous l’impressionnant sommet paraissent pentues mais sont débonnaires.

La plupart du temps, rester sur le fil de l’arête, en dehors d’un ou deux passages rocheux nécessitant un court contournement par la droite.

  • La traversée de l’arête Sud, minérale et très étroite par endroit, jusqu’à la partie herbeuse sous le sommet de Roche Close, nécessite concentration, dextérité et aisance sur ce genre de terrain.

Remonter le large final herbeux et rejoindre le point culminant de cette course (2739m).

Du sommet de Roche Close, et par temps clair, la vue est splendide !
Au Nord, juste en face, on peut admirer le Dos de Chameau (2596m), l’Aiguillette (2610m) ainsi que la ligne de crête de la Montagne de la Blanche jusqu’à son terminus, le sommet de Dormillouse (2505m).

Toujours au Nord, mais plus loin, on observe les grands sommets du massif des Écrins, celui du Queyras, mais également le Mont Blanc et la Grande Casse.

À l’Est, les Séolanes, le Haut Verdon, l’Ubaye, la Haute Tinée et le Mercantour.

À l’Ouest, les Préalpes de Dignes plus modestes, mais très très belles, avec le sommet du Blayeul, celui des Monges, la Montagne de l’Ubac, mais également le massif du Dévoluy, la ligne de crête Lure / Ventoux et même les 3 Becs dans le département de la Drôme.

Au Sud, la ligne de crête de Roche Close sur laquelle on vient de cheminer depuis le Col et/ou le Pic des Têtes, mais aussi le Puy de la Sèche (2820m), la Tête de l’Estrop (2961m) et les 3 Evêchés (2818m).
Plus loin, Cheval Blanc, le Pic de Couar, les sommets du Parc Naturel Régional du Verdon, la Sainte-Baume et la Sainte-Victoire,

Descente de Roche Close

Poursuivre l’arête de Roche Close et descendre du sommet vers le Nord.

Le cheminement en arête est magnifique et assez facile au début, puis celle-ci se rétrécit franchement.

La suite devient beaucoup plus exposée par endroit, notamment, un passage en balcon légèrement sous l’arête et versant "Blanche", effectuant un virage vers la gauche, où l’envie de s’accrocher avec les mains, sur le parapet rocheux devient... naturelle.

  • L’itinéraire est vraiment impressionnant et aérien mais pas difficile... à condition de ne pas tétaniser à cause du vertige.
  • Il est évident que l’absence, sur cette magnifique arête, de rafale de vent et de gel est PRIMORDIALE.

Poursuivre le fil de l’arête en direction de l’antécime Nord de Roche close, nommée la Mournière (2710m), maintenant bien visible.

Gravir prudemment un gradin rocheux facile et rejoindre un peu plus loin, le petit cairn sommital de la Mournière.

  • La vue arrière sur l’arête nord depuis le sommet de Roche Close est réellement magnifique et impressionnante.

Depuis la Mournière, descendre son arête, plein nord, pendant une vingtaine de mètres, puis bifurquer franchement à droite, afin d’entamer la vertigineuse mais confortable descente sur un plan incliné déversant et terreux (environ 35 à 40 degrés de pente).

  • On se trouve alors au-dessus des barres rocheuses infranchissables de la face Nord de la Mournière, qui dominent le Col La Pierre.

Poursuivre la descente en longeant à main droite une fine barre afin de s’y accrocher et de se rassurer.

  • Le pierrier constitué de petit cailloux brisés dans lequel on s’enfonce bien, est stable, mais il est évident qu’il ne doit pas être gelé.
  • En cas de température très basse, il convient de ne pas suivre, après le sommet de la Mournière, l’arête vers le Nord, mais repartir légèrement au sud (donc, en aller-retour) de celle-ci, afin de repérer et de descendre directement le couloir de la voie normale de montée (voir la dernière photo du Portfolio)

Rejoindre alors le bas du couloir de montée de l’arête Mournière / Roche Close (voie normale de montée depuis le Col La Pierre).

Là, repérer facilement en contrebas, la sente rejoignant le Col La Pierre.
Virer à gauche et descendre le pierrier afin de prendre pied sur cette sente.

Celle-ci bifurque franchement à gauche (Ouest), passe sous la face Nord de la Mournière et rejoint le Col La Pierre [2452m] (panneaux).

Du Col, versant Ouest, on aperçoit le Tourtourel et la Cabane des Mulets, côté Vallée de la Blanche, ainsi qu’au Nord, l’arête de montée du Dos de Chameau.

Emprunter le bon et évident sentier qui descend à droite (Est) dans l’alpage (versant Laverq).
Celui-ci, bien cairné et balisé à la peinture jaune se descend facilement et rejoint 600 mètres plus bas, le Panneau "Col La Pierre" repéré au début de l’ascension.

Bifurquer alors à gauche (Nord) et suivre le bon sentier qui rejoint plus bas, la piste forestière et le petit parking où sont stationnés les véhicules.

Vidéo du sommet

Dernière modification : 8 octobre 2017

La carte du topo « Roche Close (2739m) et la Mournière (2710m) en boucle par le Laverq et le Pas de Galèbre (2496m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours