Le Pain de Sucre (3208m) Sortie du 16 octobre 2010

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Courte sortie au-dessus du Col Agnel vers un magnifique belvédère du Queyras

Conditions météo

Superbe conditions d’automne

Récit de la sortie

Je n’espérais pas grand chose de cette randonnée de transition, effectuée en vitesse depuis le col Agnel, car elle n’était en théorie qu’un prélude sans saveur à une ascension bien plus prometteuse : celle du Viso, seigneur incontesté du massif. Et pourtant ce modeste Pain de Sucre vaut la peine car le panorama est magnifique sur le Queyras, surtout à cette saison où les pentes sont d’un coloris remarquable, les sentiers désertés, les horizons plus lointains, avec de timides premières neiges pour embellir les versants nord.

L’ascension se fait rapidement, le dénivelé n’étant que de 500 mètres, sur un bon sentier. Le final en éboulis est assez raide mais pas dangereux si les pentes sont déneigées. On accède au sommet par un petit tronçon de crête aérienne qui ne posera aucun souci aux randonneurs chevronnés.

En haut la vue est splendide sur le Mont Viso, seigneur incontesté du Queyras.

Dernière modification : 10 janvier 2011

Photos « Le Pain de Sucre (3208m) »

Le versant nord du Pic de Chateau-Renard (2989 m) Le Pain de Sucre, vu depuis la route du Col Agnel Au Col Agnel, 2744 mètres, l'un des plus hauts des Alpes Le Pain de Sucre (3208 m) et le Pic d'Asti (3220 m) Panorama sur Mont de Salsa (3315 m), Bric de Rubren (3340 m) et Tête des Toillies (3175 m) Du côté italien : les crêtes du Pelvo d'Elva (3064 m) Les flancs dénudés du Grand Queyras (3114 m), dominant le lac Foréant Le Mont Viso (3841 m), avec les parois du Pic d'Asti au premier plan Brumes sur le Piemont italien Une superbe ambiance d'automne au sommet du Pain de Sucre