Pointes d’Archeboc (3272m) et d’Ormelune (3256m) et la boucle des lacs Sortie du 17 août 2013

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

La météo avait annoncé grand soleil et bien sur c’était couvert avec de la pluie en fin de journée...

Récit de la sortie

Je suis parti du Chenal (1700m) vers 9h00 du matin, un peu tard c’est vrai, mais je pensais pouvoir partir de plus haut. Hélas pas de chance, c’était un espace protégé et l’accès en voiture est réglementé.

Dès le début les glaciers du Mont Pourri se jettent sur vos yeux , impressionnant !

Une fois passé un mouvement de terrain, on entrevoit le sommet , cette vision casse un peu le moral car cela semble très loin et surtout très haut...

Une fois passé la forêt de sapins , on arrive dans la combe menant au lac Noir.

Cette combe est traversée par un charmant ruisseau parsemé ça et là de vieux refuges. Plus on avance, plus le chemin se dégrade pour finir au pied du lac Noir (2600m) où l’eau est très froide.... Ce lac marque la fin d’un chemin propre et balisé, ensuite il faut se fier aux cairns pas toujours facile à repérer dans un pierrier.

L’ascension sur le plateau menant à l’ex-glacier de l’Argentière est un peu technique du fait des gros blocs de roche au travers desquels il faut passer.

Une fois devant le lac Blanc, on attaque la dernière phase de l’ascension. Ici plus rien, seulement de la roche ; de plus, le fait d’être déjà à plus de 3000m , nécessite un temps d’adaptation pour reprendre son souffle.

Le paysage est "lunaire" et la météo commençant à se dégrader il fait de plus en plus froid. Heureusement que j’ai pris un pantalon et une veste.

La progression dans le pierrier final se fait en slalomant au travers de l’ancien glacier de l’Archeboc, qui, bien qu’il ne soit plus qu’un "gros névé", doit être traversé avec prudence. En effet, certains passages se font "à flanc" et la glissade serait vite arrivée.

J’ai donc préféré contourner, même si c’est un peu plus long.

L’arrivée est en vue et cela fait du bien de voir l’endroit dont je parlais tout à l’heure (en vraiment tout petit.....) !!

Au retour , j’ai fait un petit écart pour passer au centre d’un grand pierrier afin de contourner le lac Noir par le nord. Je suis cependant rentré sans passer par la pointe d’Ormelune.

J’ai mis 8h00 pour faire les 1600m de dénivelé de cette rando, pauses comprises. Je ne compte pas les trois gros quarts d’heure que j’ai passé en haut à prendre un repas bien mérité et de superbe photos.

Dernière modification : 14 octobre 2017

Photos « Pointes d’Archeboc (3272m) et d’Ormelune (3256m) et la boucle des lacs »

Les glaciers du Mont Pourri L’arrivée Le barrage du Clou Les vieilles bergeries Le lac Noir Après le lac Blanc La pointe d’Ormelune la vue est exceptionnelle ! La vue est exceptionnelle ! Le pierrier final La frontière italienne Juste sur la frontière Le sommet orage en formation