Lac de l’Ascension (et ses petits frères) et la Tête du Peyron (2591m), en boucle Sortie du 30 juillet 2014

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Ensoleillé avec passages nuageux. Beaucoup de vent !

Récit de la sortie

Après trois jours d’alpinisme et deux autres jours de décrassage à base de randonnées plus modestes, c’est le début pour moi de la saison des randonnées estivales dans le Queyras-Guillestrois ! Ma compagne est arrivée deux jours plus tôt avec mes parents, c’est donc parti pour les lacs du vallon de l’Ascension après avoir consulté le topo d’Alain.

Le temps est au beau, on démarre gentiment à 10h30. Il fait relativement chaud, et c’est parti dans les sentiers herbeux pour arriver au collet du Peyron. Peu de monde pour l’instant mais ça va venir dans l’après-midi. Le sentier forestier est très agréable, bien plus que la piste forestière à côté, je ne peux que vous engager à suivre le conseil d’Alain dans son topo ! La montée finale peu avant le col se raidit un peu, mais la vue d’en haut en vaut la peine !

Arrivé au col, le vent commence à souffler assez fortement. Direction les lacs sans passer par la Tête, pour la première grosse randonnée de la saison pour ma compagne, dans un vent fort, c’est un détour qui n’en vaut pas la peine. Par contre la vue sur les lacs Escur et celui de l’Ascension, quel régal ! C’est au bord de ce dernier que nous déjeunons, ma compagne, mon père et moi. Dans le vallon nous rencontrons aussi deux marmottes dont une toute jeune.

Nous repartons ensuite tranquillement pour compléter la boucle en s’engageant vers la gorge plongeant vers la vallée de la Durance. Attention aux pierriers, avec des enfants cela peut être assez délicat. En chemin, d’autres randonneurs nous signalent des edelweiss, curieux de les voir si bas en altitude ! Je me serais attendu plutôt à les voir du côté du col, et non peu avant la descente dans les gorges...

La descente dans les gorges le long du torrent est longue mais très agréable. Ma compagne repère un crâne de mouton sur le chemin au replat de Pra Chapelle. Nous arrivons à la piste forestière que nous suivons pour refermer la boucle, avec en prime quelques fraises des bois tout du long, excellente conclusion de cette belle randonnée.

Après 5h15 de marche, nous voici revenu au point de départ, le sourire aux lèvres... Une randonnée que nous recommandons chaudement à tous !

Dernière modification : 13 août 2014

Photos « Lac de l’Ascension (et ses petits frères) et la Tête du Peyron (2591m), en boucle »

Vallée glaciaire du torrent de Bouchouse au départ de la randonnée Regard vers l’ouest de l’autre côté de la Roche-de-Rame Arrivée aux ruines de Giet Crête de l’Alp Gaston (2488m) au sud-est de l’autre côté du ravin Pic du Grand Vallon (2581m) Crête du Grand Vallon avec son pic (à gauche) et la crête de l’Alp Gaston (à droite derrière le sapin) Clairière peu avant le ravin de la Font des Ardouis ; au fond la Tête du Peyron (2591m) Enchaînement de la crête du Grand Vallon vers le Béal Traversier On quitte peu à peu le sentier en forêt... Le pierrier du col bientôt en vue La Tête du Peyron à la sortie du ravin de la Font des Ardouis La collet du Peyron est en vue ! Du collet du Peyron : le lac de l’Ascension (à gauche, caché), le grand lac Escur (au centre) et le petit lac Escur (à droite) Le grand lac Escur au centre du vallon de l’Ascension Pic du Haut Mouriare (2808m) depuis le vallon de l’Ascension La vallée regorge de gentianes ! Rochers aux couleurs rosées le long du chemin dans le vallon de l’Ascension Une marmotte ! Elle nous a vus et nous fait coucou ! Petit lac Escur Arrivée au grand lac de l’Escur Grand lac de l’Escur ; de superbes couleurs ! Grand lac de l’Escur : on ne s’en lasse pas... Lac de l’Ascension vu de loin : on y arrive ! On distingue le sentier qui descend dans les gorges. Au fond, les premiers sommets enneigés des Écrins Zoom sur les Écrins : vallée de Freissinières et Grand Pinier Lac de l’Ascension et Aiguille des Pénitents (2878m) au fond Zoom sur le lac de l’Ascension Les Écrins depuis les berges du lac de l’Ascension Lac asséché sur le sentier desendant vers les gorges et la vallée de la Durance Des edelweiss sur le chemin ! Le vallon précédant les lapiaz et la forêt des gorges À la sortie des lapiaz Début du sentier en forêt Une cascade au fond des gorges Le long du sentier, un passage très agréable à l’ombre Le Gros Puy (2316m) à la sortie de la forêt sur la droite vers le nord-ouest Depuis la piste forestière, zoom sur les Écrins : Barre (4102m, à gauche dans les nuages) et Pelvoux (3946m, pointe Puiseux) Fin de la randonnée : vallée de la Durance à la Roche-de-Rame