Ouille Noire (3357m) Sortie du 22 août 2015

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Fin de journée à l'Ouille Noire.

Conditions météo

Après de belles éclaircies, le ciel se charge rapidement, prémices de la dégradation annoncée pour la nuit à venir. Température de 8°C au sommet, à 19h00.

Récit de la sortie

Avant l’arrivée d’une dégradation orageuse prévue en fin de soirée, je tente le coucher du soleil à l’Ouille Noire. Le ciel est encore largement ensoleillé au départ du Col de l’Iseran mais les nuages s’imposent au fur et à mesure que je prends de l’altitude.

Cette petite rando se déroule tranquillement, excepté l’oubli de la veste coupe-vent. Je m’en aperçois seulement au niveau des premiers cairns près du ruisseau de la Reculaz, il est déjà trop tard pour faire demi-tour. Il faudra assumer la fin de montée en tee-shirt manches courtes.

Avec un soleil déclinant et de moins en moins présent, le vent soutenu qui souffle l’arête et le sommet incite à rester continuellement en mouvement.

Après un tour du dôme sommital, il faut se rendre à l’évidence : horizon ouest beaucoup trop chargé, c’est plié pour le coucher du soleil. Inutile de s’attarder au sommet. D’autant plus qu’avec mon seul bonnet, je ne suis pas vraiment équipé pour une attente stationnaire de 30 minutes.

Descente de l’arête avec de chouettes montées de brume qui accrochent le flanc est de la Pointe du Montet, puis le vent se calme une fois revenu sous le col.

De quoi ralentir un peu et profiter malgré tout d’une belle luminosité lors des quelques heureuses percées du soleil qui accompagnent cette fin de parcours.

Dernière modification : 6 octobre 2015