Signal de l’Iseran (3237m - 3235m) Sortie du 13 septembre 2015

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Après une courte période bien ensoleillée, le ciel devient très nuageux, entrecoupé d’éclaircies. Température de 4°C au sommet à 15h00, vent assez fort. Saupoudrage de la nuit précédente au-dessus de 3000m, fonte rapide en versant sud.

Récit de la sortie

Temps bouché, maussade et humide au réveil de ce dimanche 13 septembre, avec un plafond vers 2300m. Puis dans la matinée, la luminosité augmente, les nuages se déchirent progressivement et laissent entrapercevoir un Signal de l’Iseran tout blanc. Il a un peu neigé au-dessus de 3000m.

Bien envie d’aller fouler ce premier saupoudrage de fin d’été. Le Signal fera l’affaire, ce sommet combine courte ascension, altitude suffisamment élevée et beau panorama.

Coup d’œil sur les webcams de la Rosière : dans un flux d’ouest bien établi, celles-ci sont un bon indicateur pour appréhender l’état du ciel à très court terme (quelques heures) en Haute Tarentaise.

Bingo ! C’est bleu jusqu’à Chambéry, une belle période ensoleillée semble s’installer sur une partie de la Savoie. Mais elle sera de (trop) courte durée.

Tardant un peu à me mettre en route, la neige fond à vive allure et je rejoins le col avec les premiers nuages qui sont de retour. Tout va très vite, le ciel est déjà presque entièrement couvert lors de l’arrivée au replat 2980m.

Seul passage un peu délicat, la montée vers l’arête sur les schistes ruisselants, par endroits couverts d’une fine couche de neige. Puis je trouve une arête parfaitement sèche jusqu’au sommet.

Entretemps, la couverture nuageuse s’est stabilisée. Pas mieux, pas pire.

Sur une couche de 5 à 10cm, je trace le long de la crête sommitale du Signal en direction du sommet Est. Par intermittence, les rayons illuminent les versants nord enneigés du secteur Aiguilles Rousses/Gros Caval/Pers, c’est fin joli.

Consultation du livre de passage aux 5 messages. Sont passés cet été des Allemands, un Isérois et un Italien. Pour rappel, le livre se trouve dans une boîte hermétique coincée dans le cairn. Allora lasciate un messaggio e raccontate la vostra gita !

De retour sur le replat 2980m, je croise une silhouette avec un fusil à la place du sac à dos. Ce 13 septembre, c’est l’ouverture de la chasse et par curiosité, je prends quelques infos : sur le secteur Signal/Petit Signal, autorisation pour tirer 4 chamois, soit 10% des effectifs.

Finalement il a une bonne bouille, c’est peut-être un "bon" chasseur. Mais ce soir, il rentrera bredouille.

Comme à tout(e) randonneur(euse) avec qui j’échange quelques mots, je lui souhaite bonne route (mais pas bonne chasse) et m’en retourne au Col de l’Iseran, profitant des dernières éclaircies avant l’arrivée de la pluie.

Dernière modification : 7 octobre 2015