Sortie du 5 mai 2016 par Agarock Mont Mounier (2817m) par Valberg

L'ascension de ce sommet emblématique des Alpes Maritimes, que l'on voit de presque partout dans le massif du Mercantour permet de compléter ma collection dans un secteur où l'accès en voiture me demande de longues heures de route.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Beau temps et ciel dégagé le matin, se couvre franchement dans l’après-midi avec l’arrivée de nuages toujours plus bas.
Peu de vent, mais en ce début de mois de mai, sans la chaleur du soleil, la température a vite plongé.

Récit de la sortie

Le Mont Mounier, ça faisait un moment que je l’avais dans le "viseur" et je le considérais plus comme une lacune à combler, qu’une véritable "course" alpine, à réaliser.

Effectivement, celui-ci ne demande pas un gros effort d’orientation, et pas d’effort physique insurmontable, puisque doté d’un balisage jusqu’à son sommet et d’un dénivelé raisonnable.

Mais, depuis que j’ai commencé la randonnée alpine, j’ai acquis rapidement le fait de ne jamais snober un sommet, quel qu’il soit, et de profiter de tout ce qu’il peut apporter au cours de son itinéraire d’ascension, en terme de beauté, d’efforts et de plaisir.

Au départ du col de l’Espaul, le ciel est bleu et et la pente douce.

C’est en arrivant sur le plateau du Mont Démant que la beauté de cette longue barre rocheuse me saute aux yeux.

L’immensité de ce paysage me plonge une fois de plus dans un état de grâce, celui dans lequel je suis plongé systématiquement quand je randonne en montagne.

La ligne de crête terminale du Grand Mounier est enneigée, mais belle, et relativement confortable.

Son sommet individualisé qui domine tout un secteur est orné d’une belle croix et, assurément doit jouir par temps clair, d’une vue splendide dans toutes les directions.

Mais le ciel étant passé au gris, et les nuages ayant réduit de façon conséquente mon champs de vision au sommet, je suis légèrement frustré de ne pas pouvoir profiter de la vue que j’espérais.

Mais la récompense est quand même là, parce que ce sommet marquant fait office de point stratégique du Parc national du Mercantour.

J’avais déjà eu le loisir de l’observer à plusieurs reprises, notamment du sommet du Corborant (Haute Tinée) ou de la cime de la Valette de Prals (Haute Vésubie), mais l’atteindre pour la première fois est encore plus gratifiant.

Dernière modification : 7 mai 2016

A propos

Auteur de cette sortie :

Habitant les Bouches-du-Rhône et passionné de randonnée sportive depuis 2009, j'ai commencé logiquement à faire mes "armes" dans les magnifiques calanques de Marseille, puis j'ai étendu à la Provence, les Alpes et maintenant, tout simplement "la montagne", où qu'elle soit !!!

Randonnée réalisée le 5 mai 2016

Publiée le 7 mai 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !