Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Très beau temps, température de 5,5°C avec un vent frais au sommet à 10h45. Arête sèche, grosse corniche de neige sur la crête sommitale.

Récit de la sortie

De visu, l’arête du Signal de l’Iseran semble dégagée. Bien envie d’y faire un tour en cette belle matinée ensoleillée. Une courte ascension, ça me va bien pour aujourd’hui.

J’emporte les crampons au cas où, ils resteront finalement dans le sac à dos. Seuls quelques pas sur la neige ont lieu au pied de la première pente d’éboulis schisteux et sur le plateau gazonné.

Au passage des bonbonnes du Gazex, un grand et raide névé recouvre la trace qui part légèrement en contrebas. Aucun souci, je reste au plus près du fil de l’arête et ça passe très bien.

Puis je m’éloigne de l’arête pour éviter les imposants ressauts du début de l’arête. C’est alors qu’arrive la petite difficulté de la randonnée. Rien de technique, c’est juste que le terrain est pentu et pourri avec des schistes lustrés mêlés à de la terre encore gorgée d’eau de fonte par endroits.

Je m’empresse ensuite de rejoindre l’arête. Même roche, mais c’est beaucoup plus confortable ! Plus aérien aussi, il suffit de rester un minimum concentré et ça va tout seul.

À partir de l’altitude 3150m, de belles corniches couvrent la bordure de l’arête, facilement évitables en tirant un peu sur la gauche.

Le sommet 3237m est libre de neige et une imposante corniche court le long de la crête jusqu’au sommet secondaire. N’étant pas très motivé pour tester sa solidité, je me contente du premier.

Coup d’œil sur le livre de passage, il se remplit très lentement et j’y laisse mon 3ème message.

Lors de la descente, je remets des cailloux sur quelques cairns rencontrés. Notamment sur les pentes en contrebas de l’arête, là où ils se détériorent rapidement et peuvent s’avérer bien utiles.

Dernière modification : 29 juin 2016

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 29 juin 2016

Publiée le 29 juin 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par pascalLe 5 juillet 2016 à 21h45

    Bonjour je souhaitez vous demandez si pour le depart de la randonnée depuis le col de l iseran il y a un accées en passant par val d isére , quand je regarde sur mappy il me fons passer par modane ... merci d avance

  • par danielLe 6 juillet 2016 à 11h19

    c ça. Vous prenez le tunnel du Frejus et vous revenez par le col du mont Cenis et c’est inutile de prendre la route directe val d’Isère / col Iseran.MDR

  • par Le 6 juillet 2016 à 13h25

    Bonjour. Selon votre point de départ, il y a 2 accès possibles pour le col de l’Iseran (D902) :

    • par la Haute Tarentaise via Séez et Val-d’Isère.
    • par la Haute Maurienne via Lanslevillard et Bonneval-sur-Arc.
  • par Le 6 juillet 2016 à 14h06

    Je ne compte pas prendre le tunnel de Fréjus mais passer par bourg saint Maurice puis val d’ Isère

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !