Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Nappe de brouillard le premier jour.

Dégagé pour la Grande Lauzière puis nouvelles nappes.

Gelée blanche au petit matin.

Récit de la sortie

3 jours sans enfants, à nous les joies du bivouac et surtout au programme Grande Lauzière et Croix de Belledonne. L’organisation et l’espoir sont une chose, la nature et la météo en sont une autre...

Ça commence bien, le 14 juillet on décide de reporter d’une journée, la météo prévue est exécrable. Pas grave se sera pour demain... Un peu d’inquiétude quand même quand depuis la maison on voit le Grand Colon... tout blanc...

Vendredi matin, nous voilà tout vaillant au départ du parking de Pré Raymond à Freydières. Peu de temps après le lac du Crozet, nous commençons à nous poser des questions sur notre choix de bivouaquer aux Lacs du Domenon avant de partir le lendemain sur la Croix de Belledonne.

Nous croisons un couple qui descend du col de Lapra, bon ben plus de doute, la neige est là-haut, la veille il y a eu une "tempête de neige", eux ont monté leur tente sous la grêle aux Lacs Roberts... Changement de programme pour nous, on décide de partir bivouaquer au Lac David. Petit coin de Paradis, nous sommes les seuls, les autres tentes sont montées au bord des lacs Longet et Claret, les troupeaux et les patous ne sont prévus que pour le 18/19 juillet.

Petite balade de fin d’après midi, nez à nez avec un troupeau de bouquetins, j’avoue, un cri de surprise m’a échappé, je ne sais pas qui, de eux ou de moi, a été le plus surpris, mais ils ont détalé dare-dare...

Petit aller-retour au refuge de Lapra (on avait oublié l’apéro, faut dire que les sacs étaient bien pleins !).

Samedi matin, au réveil, ça a bien gelé dans la nuit, (nous avons bien fait d’investir dans les duvets ;)).

Allez c’est parti pour la Grande Lauzière que nous rejoignons en passant par le Col de la Vaudaine. Vraiment génial, jusqu’au névé, à une centaine de mètres, un superbe névé en dévers (juste celui qui me coupe les jambes, le souffle, bref blocage total). Même pas mal j’avais prévu les crampons, bon même avec les crampons, terrifiée, ouf j’ai passé le levé (sans oublier qu’il faudra faire le retour - gloups).

Ce qui n’est pas très juste, c’est que mon homme, chaussé de ses baskets trail, passe sans sourciller, au deuxième névé quand même il prendra plus en amont (pas moi c’était encore pire -je trouve- sans neige mais super glissant, pierrier fin...) dommage d’arriver là sans faire la Tête Noire c’est ce qui disent les topos, qu’à cela ne tienne avant de voir la Grande Lauzière petit détour par la Tête Noire. Très minéral, je trouve que c’est vraiment spectaculaire, on était toujours aussi seul au monde, grandiose. En regardant la Croix on se dit, ce ne sera pas pour cette fois. Redescendus à la tente, pliage, et hop c’est parti, destination les lacs Roberts mais en passant par le sentier qui longe le Lac David et rejoint presque par derrière le Col de la Vaudaine (raide en descente à souhait).

Bivouac au lacs Roberts, le lendemain, on emprunte le GR, qui mène au lac Léama, Longet, Claret puis plaine de LaPra, Crozet, voiture et au dodo, ah non d’abord on a dévoré, les sachets lyophilisés, c’est sympa un moment mais au bout de 3 jours... et plus jamais de curry ;)))

Dernière modification : 8 septembre 2016

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 15 juillet 2016

Publiée le 8 septembre 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !