Abonnez-vous à notre newsletter !

Sortie du 12 avril 2015 par sugar mountain Rochers de Beverau (1372m) et Pic de la Sauge (1612m) par les Barriers

Week-end printanier autour du lac de la Thuile, du bivouac à Rochefort à cette ascension plutôt méconnue du Pic de la Sauge.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Beau temps sans vent, avec quelques nuages inoffensifs.

Récit de la sortie

Pourquoi ne pas profiter de son premier bivouac à la belle étoile de l’année 2015 à Rochefort ? À son sommet, ça risque franchement d’être compliqué avec ses lapiaz, mais heureusement une discrète pelouse en contrebas, côté lac de la Thuile, fait parfaitement l’affaire. Le terrain est en tout cas idéal comme « initiation » pour deux jeunes ados qui nous ont accompagné et qui ont profité, en ce week-end d’avril, de ce modeste mais mémorable moment de grâce qu’est cette communion avec la nature. Comme le prouvent d’ailleurs ces poignants témoignages : « j’ai des bestioles dans mon sac de couchage !!! », « c’est quoi ce bruit, y a pas de loups dans le coin j’espère ? », « c’est qui qu’a pété ? », ...

Bref, c’est sans grande surprise que le lendemain, seuls mon cousin et moi affrontons le Pic de la Sauge par son versant sud. Avant que Stan ne publie son topo, on avait entendu parler d’un itinéraire partant de la Rongère. Comme des bourricots, on zappe le point de départ des Barriers, qui nous aurait économisé un peu d’asphalte vu qu’on avait laissé la voiture à la Thuile. Ensuite, c’est en testant notre sens de l’itinéraire que nous arrivons sans trop d’hésitations aux prés de Plamont qui annoncent le départ du sentier principal pour la Sauge, et son excellent balisage jaune.
Et quelle merveille de chemin, passant astucieusement les barres des Rochers de Béverau. À cause de l’humidité, il fallait toutefois faire un peu gaffe lors de la traversée nord-ouest jusqu’à la croupe dominant la Combe Noire, par endroit étroite et un peu exposée.

Descente par le même itinéraire avec toujours le même plaisir (comprenant la variante sur le Crouzat pour sa dernière partie), se terminant en apothéose avec un pique-nique familial au bord du lac de la Thuile.

Dernière modification : 3 mai 2017

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 12 avril 2015

Publiée le 3 mai 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 3 mai 2017 à 08h17

    Bonjour Sugar,
    Le Pic de la Sauge rappelle de bons souvenirs à partager avec Galipette, l’itinéraire de la Combe Noire, en particulier. À bientôt

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !