Bric Froid (3302m) ou Punta Ramiere par le Queyras (Le Roux) Sortie du 14 juillet 2017

Sortie réalisée le 14 juillet 2017.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Ascension d'un géant du Queyras : le Bric Froid. Ce col des Thures est assurément une bavante autant à la montée qu'à la descente, qu'est-ce que c'est long ! La récompense : le final sensationnel et le sommet au panorama époustouflant.

Conditions météo

Beau temps.

Récit de la sortie

Départ peu avant 6h du haut du hameau des Roux, nous empruntons le large chemin à sa sortie. Une bonne approche en guise d’échauffement à la longue montée au col des Thures !

Plus loin, nous bifurquons sur la passerelle et entamons l’interminable montée au col. Heureusement, nous faisons une grande partie de la montée à l’ombre et trouvons le soleil sous le col... Les derniers mètres sont bien fatigants ! Mais l’arrivée à crête fait tout oublier et nous repartons requinqués après une petite pause.

Nous suivons les cairns et nous rejoignons, par le raide passage, le pied de la phase terminale. Encore 250m de dénivelé dans une raide face !

Le sommet à plus de 3300m délivre un panorama phénoménal ! Nous remarquons une belle cime, toute proche. Un regard sur la carte, c’est la Tête du Pelvas culminant à 2929m. Ce sera le prochain objectif ! Il n’y a pas que l’altitude qui compte, en somme la barre des 3000m, mais surtout la particularité du sommet ! Et cette Tête du Pelvas est bien attirante !

Nous redescendons la face après avoir passé une petite heure au sommet. Nous rejoignons rapidement le col des Thures. Puis, c’est la longue, très longue descente vers le hameau du Roux, qui me vaudra une belle ampoule au gros orteil gauche ! Des années que je n’avais pas fait d’ampoules en plus ! Cela rajouté à ma cheville droite fragile qui me lance, j’avoue avoir un peu subi ce retour ! Un sommet comme celui-ci se mérite, même au prix de petites souffrances !

Dernière modification : 20 juillet 2017

Photos « Bric Froid (3302m) ou Punta Ramiere par le Queyras (Le Roux) »

À l'aube à la chapelle Saint-Antoine. Sur le chemin avant la montée au col des Thures. La passerelle marquant le début de la longue montée au col des Thures. La deuxième passerelle sur le torrent des Gorges du Fournier. Au soleil sous le col des Thures. Dans le rétro : Bric Bouchet, Mait d'Amunt, Tête du Pelvas, Viso, Asti, Taillante, ... Le Bric Froid est encore loin ! Bientôt au col des Thures ! Au col avec le versant italien. Le Bric Froid, vu du col des Thures. Sur la crête du col des Thures. Au replat. Le final. Dans les schistes lustrés du final. Sommet imminent ! Au sommet avec les Écrins. Au nord : Vanoise, Mont Blanc, Haute-Maurienne, etc... Le versant italien. Queyras, Viso, Chambeyron, Font Sancte. Dans l'axe : les Grands Glaiza et Rochebrune. Retour au pied de la face terminale. Retour au col des Thures. Dans le rétro à la descente. Retour au torrent des Gorges du Fournier. Dans le rétro, le Bric Froid. Retour au hameau du Roux. Le Bric Froid, vu du Grand Glaiza. Le Bric Froid, vu de la montée à la colette de Gilly.