Crête de la Taillante - Pic Nord (3197m) Sortie du 17 juillet 2017

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

La Taillante : l'une des cimes les plus charismatiques des Alpes, il nous fallait aller voir ça ! Ascension en deux jours au départ de l'Echalp par le vallon de Bouchouse et le lac de l'Egorgeou avec bivouac au pied de la grande face de la Taillante.

Conditions météo

Beau temps avec quelques nuages bas.

Récit de la sortie

La Taillante : un rêve pour tout montagnard ! Une crête acérée qui porte bien son som !

Nous l’envisageons en deux jours avec bivouac au pied de la face avec son ascension le lendemain. Cela nous permet une grasse mat’ de repos après cette bonne enfilade de sommets, Pic de Rochebrune, Grand Glaiza, Bric Froid et Tête du Pelvas !

Nous partons de l’ Echalp vers 17h quand la chaleur se fait moins lourde. De plus le début de la montée se fait à l’ombre des mélèzes, parfait ! Nous remontons le vallon de Bouchouse jusqu’au lac de l’Egorgeou. Le site est magnifique et la Taillante s’impose dans ce décor féerique.

Des personnes campent déjà près du lac, nous nous installons plus loin directement au pied de l’ascension finale de la grande face nord-ouest de la Taillante.

Le bivouac se fera sans tente à la belle étoile ! Le lendemain matin, lever à 6h, nous faisons étendre nos duvets trempés par la rosée dans un coin avec les gros sacs que nous laisserons en bas. Nous prenons juste le nécessaire dans un petit sac, eau et en-cas.

Et c’est parti, nous remontons hors sentier vers le petit plateau et retrouvons les cairns pour franchir la première barre rocheuse donnant place à la grande dalle finale. Nous perdons quelques fois les cairns à la montée et suivons au plus simple dans les dalles et retrouvons la trace plus haut. Le cheminement est épique sur ce raide grand plan incliné ! En plus, du marbre pour changer ! Quelque contraste dans le Queyras : dolomie, schistes lustrés, roches vertes, marbre, etc !

L’arrivée au sommet est magique ! Ah, cette crête taillée comme le fil d’un rasoir fait rêver ! Avec ces nuages bas et la mer du côté italien, l’impression de hauteur est immense !

Nous restons près d’une heure au sommet histoire de profiter pleinement de cet instant mémorable. Puis, nous entamons la raide descente. Elle se déroule rapidement et sans encombres.

Nous retrouvons nos affaires en bas, étalons tout au soleil et repartons une fois celles-ci séchées.

Retour à l’Echalp en tout début d’après-midi, ça nous laisse le temps de nous reposer pour la dernière ascension du lendemain : la Pointe de Marte.

Dernière modification : 20 juillet 2017

Photos « Crête de la Taillante - Pic Nord (3197m) »

Le Viso à la montée. Le vallon de Bouchouse. La Tête du Pelvas dans le rétro, grimpée la veille ! Le vallon de Bouchouse. Bientôt le lac ! Le lac de l'Egorgeou avec la Taillante. Fin de journée sur le lac de l'Egorgeou. Coucher de soleil sur la Taillante. Au petit matin. En avant vers la Taillante ! Un peu de nuages au début de la montée. L'énorme dalle. Le final. Sommet imminent ! Le rêve ! Au sommet de la Taillante ! Avec le Viso, l'Asti, le Rubren et le Salsa. Monte Granero, Pointe de Marte (pour le lendemain !) et Viso. Mer de nuages sur l'Italie. Queyras. Au loin : Vanoise Mont Blanc, Haute-Maurienne, ... Vers les Écrins. Pic de Foréant et Grand Queyras dans les nuages. Vue plongeante sur la face d'ascension... Le Pain de Sucre à la descente. La descente. La descente. La descente avec le lac Foréant au soleil. Sur la vire de la barre rocheuse. La Taillante. La Taillante avec le lac de l'Egorgeou. Une dernière, elle est tellement belle ! Retour avec la Tête du Pelvas.