Cascade et tunnels de Charabotte par Chaley

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
605m
Durée :
6h

Circuit bugiste réalisable en toute saison, qui fait découvrir les hauteurs de Lacoux, la cascade de Charabotte par laquelle l'Albarine quitte le plateau de Hauteville et les tunnels creusés dans la falaise pour faire passer une voie ferrée "fantôme". – Auteur :

Accès

Se garer au centre de Chaley ; si l’on a plusieurs voitures, il vaut mieux aller au parking près du camping au bord de l’Albarine.

Publicité

  • Sac de couchage Deuter Orbit 0 PROMO

    114 € 80 €

  • Veste de protection, en Gore-Tex (...)

    580 €

  • Chaussures de Randonnée - Femme - (...) PROMO

    249 € 235 €

  • Sac à dos Airbag - Ascent 28 S (...) PROMO

    700 € 560 €

Précisions sur la difficulté

L’ensemble est sur chemin ou sentier (et un peu de route) partiellement balisés. La seule difficulté est localisée sur le contournement d’un tunnel éboulé.
Bien prévoir un éclairage pour les tunnels les plus longs.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : TOP 25 - 3230 OT - Nantua/Hauteville-Lompnes/Nord Bugey
  • Altitude minimale : 437 m
  • Altitude maximale : 939 m
  • Distance : environ 13,75 km
  • Horaires : compter près de 6 h
  • Balisage : Une partie seulement de l’itinéraire est balisé en jaune, le reste est parfois évident (plateforme de chemin de fer) ; entre la Bertinière et Nantuy, balisage GRP Tour du Valromey

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Revenir quelques mètres sur la Rue du Centre vers l’Ouest, prendre un sentier balisé se faufilant entre les maisons. Il s’élève rudement en rive droite du Ruisseau de la Gorge, passe au pied d’un réservoir et se hisse sur la plateforme de l’ancienne voie ferrée.

Vestiges de la voie ferrée Tenay-Hauteville : pour desservir le plateau abritant d’importants établissements (sanatorium) une voie ferrée le reliant à la ligne Paris-Italie dans la vallée est imaginée et creusée : quelques 440m de dénivelé à rattraper. Le tracé s’élève constamment à flanc et traverse les zones rocheuses, dont les dernières falaises, par plusieurs séries de tunnels impressionnants. La voie est réalisée, inaugurée... mais jamais exploitée, avant d’être abandonnée. La boucle proposée emprunte une grande partie du tracé de la voie, ses sections les plus spectaculaires et une quinzaine de tunnels. Le défaut d’entretien oblige parfois à contourner des éboulements mais le passage reste possible pour un randonneur normal.

La prendre vers la droite et obliquer tout de suite à droite pour franchir un ouvrage hydraulique et enchaîner par la traversée des 3 premiers tunnels. Le cheminement se poursuit de flanc, laissant des sentiers monter de Chaley à droite, pour traverser un important pierrier.

Juste après le passage sur un torrent sortant d’une résurgence (intermittente), prendre le sentier qui monte sur la gauche en écharpe au-dessus d’éboulis puis dans les bois en direction de Lacoux. Il atteint la route (D53) au dernier virage : la suivre à gauche et traverser le village vers le Nord et Hauteville.
L’école abrite un Centre d’Art Contemporain (plusieurs œuvres disséminées sur le territoire).

À la sortie du village, monter la petite route à gauche, couper par un sentier le lacet qu’elle fait pour sortir sur un replat au croisement des Quatre Chemins. Faire un aller-et-retour à gauche sur 200m jusqu’au point de vue de la Vierge de Lacoux.

Revenu au croisement, tourner à droite pour descendre sur le hameau de la Bertonière, le contourner par la gauche pour rejoindre le GRP et le suivre vers l’Est à la Rama. Il descend couper la route à angle droit.

Variante : pour raccourcir, il est possible, depuis Lacoux, de couper jusqu’au croisement avec le GRP, mais c’est en restant sur la route CD 53 et sans passer par le point de vue.

Descendre en face le sentier balisé droit dans la forêt puis obliquer rapidement à gauche. Il remonte pour passer une crête calcaire boisée, la traverser tout droit pour descendre jusqu’au joli hameau de la Ragiaz.

Tourner à droite et suivre alors des voies forestières vers le Sud puis vers l’Est jusqu’à rejoindre une route. La prendre à droite, passer quelques maisons et obliquer sur un chemin à droite pénétrant à nouveau en forêt. Il s’oriente à l’Est pour descendre vers Nantuy. (aller voir l’Albarine sous le pont).

Variante : entre la crête avant la Ragiaz et Nantuy, il est possible de cheminer plus près des falaises en prenant l’un des chemins non balisés sur la droite mais la descente directe n’est pas possible et le risque de provoquer des chutes de pierres élevé ; de toute façon il faut repasser par Nantuy.

Longer vers l’aval la rive droite de l’Albarine en suivant la route puis le sentier le plus proche de la rivière. Il passe une zone rocheuse en hauteur puis redescend près de l’eau que l’on peut rejoindre en dévalant un talus équipé d’une barre de fer. Visiter le platier calcaire d’où l’Albarine tombe dans le vide (cascade de Charabotte).
La randonnée passe au sommet de la cascade mais du coup n’offre pas de vue de sa chute impressionnante et l’été, l’Albanie peut se perdre dans les calcaires et être à sec.

Le premier tunnel démarre rive droite juste dernière les ruines du pilier du pont qui enjambait l’Albarine. S’équiper d’éclairage et le prendre. Au milieu, une brèche équipée de câbles est la sortie d’une via ferrata. Les tunnels et passages en corniche se succèdent, sans difficulté, puis le sentier s’assagit jusqu’à la route de Lacoux.

La traverser pour continuer sur la plateforme de la voie qui traverse le Ruisseau des Combes par un ouvrage en large courbe.
Sur le versant des Enverses, de nouveaux tunnels traversent des zones instables. Le deuxième est éboulé en son milieu et des marques de peinture invitent à le contourner par la gauche (côté aval). Cet évitement se déroule à flanc, la pente du terrain est plutôt raide mais la sente à peu près de niveau est bien tracée (malgré quelques arbres tombés en travers) jusqu’à un passage rocheux inévitable, que des câbles en main courante permettent de franchir aisément : c’est la seule difficulté un peu technique de la journée.
Revenir sur la plateforme par la sente et traverser les derniers tunnels dans une zone chaotique sans s’attarder. Le sentier devient ensuite plus régulier jusqu’au croisement de la résurgence.

Poursuivre sur la plateforme et, quand un sentier se propose sur la gauche pour descendre directement sur Chaley, le prendre et rejoindre le village et le point de départ.

Dernière modification : 30 juin 2019
Rocher du Grand Sangle (947m) par Chaley

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

Ayant parcouru pas mal de sommets à pied ou à ski dans les années 60 et 70, je profite de mon retour dans les Alpes pour ma retraite pour parcourir à nouveau certains itinéraires et en découvrir de nouveaux.

Randonnée réalisée le 19 septembre 2018

Topo publié le 30 juin

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 30 juin à 20h47

    La classique voie du train fantôme entre Tenay et Hauteville-Lompnes... Projet gelé du fait de la Première Guerre mondiale et définitivement enterré par le développement du transport routier.

  • par Le 6 juillet à 22h27

    Salut JCP. Pour un descriptif complet de l’histoire du "train fantôme" :

    http://www.inventaires-ferroviaires.fr/hd01/01185.a.pdf

  • par Le 7 juillet à 00h02

    Merci pour ce lien : j’avais lu un certain nombre de choses sur ce train, mais ce document rend bien compte de l’ensemble traversé.

  • par AlexandreLe 7 juillet à 10h47

    Super rando malgré un changement de parcours à partir du tunnel effondré où nous n’avons pas trouvé la suite du parcours peut être dû à des arbres couchés qui nous empêchait de passer. Manque peut être un tracé plus clair a cette endroit.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !