Les Bans arête E/NE (voie normale) (3669m)

Difficulté :
Alpinisme AD
Dénivelé :
1949m
Durée :
2 jours

Un "grand" du massif des Ecrins qui demande de l'engagement et un timing météo : la difficulté glaciaire et rocheuse combinée pose un dilemme : quand le glacier est bouché, la paroi est enneigée. Quand le rocher est sec, le glacier est ouvert. L’arête E/NE des Bans est un itinéraire de belle envergure combinant une approche glaciaire sérieuse et une escalade en III/IV à faire le plus souvent à corde tendue. – Auteur :

Accès

De Bourg d’Oisans, rejoindre la Bérarde par la D530.
Départ du chalet du CAF 1720m pour le refuge de la Pilatte (panneaux indicateurs).

Accès en transports en commun : Bus au départ de la gare SNCF de Grenoble.
Ligne : 3000 + 3040 arrêt La Bérarde (changement à Bourg d’Oisans)
Compagnie : Transisère. Horaires sur http://www.transisere.fr/

Attention : ce car ne circule pas tous les jours.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Carte : IGN TOP25 3436 ET
  • Altitude départ :1720m
  • Altitude d’arrivée : 3669m
  • Dénivelé : 1949m
  • Difficulté : AD- (III+/IV- en rocher et 40° en neige)

1) Refuge de la Pilatte (2572m)

  • Refuge fréquenté, tél. : 0476790826
  • Dénivelé : 852m, mais beaucoup de faux plat la première heure.

La montée au refuge de la Pilatte est belle avec le Plan du Carrelet (1900m) qui forme un petit univers attendrissant. Le décor dans lequel est posé le refuge de la Pilatte est vraiment un des plus beau des Alpes.

Depuis La Bérarde, on peut choisir :

  • soit la rive gauche du Vénéon ; donc les 2/3 du sentier qui monte vers le glacier du Chardon et qu’on laisse filer SO, alors que l’on contourne N la Tête du Chéret pour aborder rive g. le vallon de la Pilatte, où la dernière passerelle (2163 m) va permettre à l’autre sentier de se fondre dans le premier. A partir de ce pt, la pente va s’accentuer et une série de lacets va amener sur la croupe où est bâti le refuge.
  • par la rive d. du Vénéon, via le Carrelet ; on ignore le sentier se détachant à g. vers temple-Ecrins et le bonhomme de chemin amène à la passerelle 2163m où on passe rive g. pour rejoindre l’autre sentier. On peut monter par l’un et descendre par l’autre.

2) Arête E/NE des Bans

  • Dénivelé : 1097m
  • Du refuge au col ouest : 3h30 / 4h30 selon les conditions
  • Du col ouest au sommet : 2h30 / 3h00

Il convient de partir le plus tôt possible.

L’accès au glacier peut tout de suite se révéler délicat, il faut donc partir bien réveillé. Ne pas prendre l’ancien chemin qui descend vers le glacier. Il y a un nouveau chemin un peu plus haut (marques rouges) équipé de chaînes. La descente se fait à la frontale, attention la chute est mauvaise.

Attaquer ensuite le glacier pour rejoindre le col Est des Bans. La trace est variable selon l’état du glacier de la Pilatte qui comporte de nombreuses zones difficiles. Atteindre le col E des bans à 3361m dans une belle et fraîche ambiance. Désescalader ensuite une arête rocheuse peu difficile mais avec une petite rimaye. Poursuivre par une arête neigeuse. La traversée des rochers qui suivent est un peu expo (traverser par le versant nord). Arriver à une brèche (col O des Bans) qui constitue l’attaque de l’arête E/NE.

>>> L’idéal est de déposer ici les piolets et crampons, afin d’éviter une traversée au retour dans l’autre sens, car il y a deux rappels équipés du col ouest pour rejoindre le glacier (40 à 50m nécessaires).

Suivre le fil de l’arête qui conduit au pied d’un gros gendarme. Par le flan sud du gendarme, gagner la brèche formée sur le fil de l’arête. Continuer par des rochers violets jusqu’au pied d’un ressaut plus raide.

Remonter à droite un couloir par un mur raide (III+, pitons). Au sommet de ce mur on se retrouve sur un épaulement de l’arête, la suivre et dès que possible, la quitter par la gauche à hauteur d’une brèche pour gagner le fond d’un couloir formé par une dalle raide. Traverser cette dalle à gauche (III+, pitons) et gagner la brèche (*) (anneaux de rappel pour la descente). Descendre dans un couloir, le remonter par des rochers faciles jusqu’au sommet. Du col : 1h30 si l’on ne traîne pas.

L’itinéraire comporte quelques traversées. L’escalade est belle avec des prises régulières mais quelques passages ont une difficulté plus soutenue. On peut assez régulièrement s’assurer (friends, sangles et excentriques).

Descente

Par le même itinéraire en prenant garde de ne pas manquer la brèche au dessus de la dalle (*).

Atteindre le col Ouest où l’on peut descendre en rappel sur le glacier et ainsi gagner un temps précieux. Sinon traverser des pointes rocheuses (un peu expo). Rechausser les crampons et rejoindre la deuxième pointe où il peut y avoir une cordelette sur laquelle faire un rappel de 25m qui permet juste de franchir la petite rimaye. Descendre le glacier en restant concentré. Ne pas oublier le matériel de sécurité.

Dernière modification : 30 juin 2018
Tour de la Barre des Écrins - Col de La Temple (3321m) - Col des Écrins (3365m)

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : test-materiel-outdoor

Les Monts du Forez ont usé mes premiers godillots, puis les Pyrénées (Balaitous 1er 3000). Les calanques et le Verdon ont occupé tous mes WE des années 90 avec les boucans de Marseille ;-) Et puis sont venues la passion de l'image avec des vidéos... et les tests de matériel.

Topo publié le 26 juin 2011

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !