Abonnez-vous à notre newsletter !

Les Fentes du Parquet - Voie de l’Éclair

Difficulté :
Alpinisme PD
Dénivelé :
760m
Durée :
1 jour

Un éclair de génie cette "Sombardine". L'itinéraire est exceptionnel par rapport à son originalité. Il ne faut pas y aller pour "la grimpe", le rocher n'est pas à mettre entre n'importe quelles mains. Il s'agit plutôt d'une grande aventure. P. Sombardier et son équipe ont découvert cet itinéraire en 2012. – Auteur :

Accès

Rejoindre Chichilianne et plus précisément le hameau Richardière. Prend la direction du Pas de l’Aiguille, se garer au parking en bout de piste : les Fourchaux.

Publicité

  • Sac de couchage - Homme - Orbit +5 (...) PROMO

    105 € 85 €

  • Doudoune mi-longue chaude - Homme - (...)

    595 €

  • Chaussures d’Approche - Homme - (...)

    199 €

  • Sac à Dos d’Alpinisme - Homme - Guide (...)

    137 €

Précisions sur la difficulté

  • Cotation globale PD/PD+ , IV-/IV max escalade.
  • Pierrier / ravine raide.
  • Rocher pourri, grande prudence sur les prises. Rocher mouillé + boueux dans la fente.
  • Dans les fentes (longue de 300m) :
    • Présence de neige au moins jusqu’à l’automne.
    • Fraîcheur, humidité, boue / végétaux en décomposition (grosse épaisseur sous la neige).
    • Ressauts rocheux en (III) et (IV).

Les infos essentielles

  • Carte IGN :
    • Top 25 : 3237OT - Glandasse/Col de la Croix-Haute.
    • Top 25 : 3236OT - Villard-de-Lans.
  • Altitude minimale : 1199m.
  • Altitude maximale : 1880m.
  • Distance : environ 9,5km.
  • Horaires : comptez entre 6h et 8h.
  • Balisage : trait vert et jaune pour le retour au Pas de l’Aiguille.
  • Matériel :
    • Casque/ baudrier / corde 40m (confortable mais 30m peuvent suffire).
    • 4 ou 5 dégaines / coinceurs moyens / 4 ou 5 sangles dont des grandes pour assurage sur des arbres.
    • Piolet recommandé car il peut y avoir de la neige dure dans la fente.
  • Équipement en place : 6 où 7 spits et 1 piton (en 2019).
  • Itinéraire dans une zone sensible, merci de respecter la faune et la flore.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Approche

Du parking, prendre la direction du Pas de l’Aiguille, au bout de 200m, prendre la sente (discrète au début) qui part franchement à droite au niveau d’un poteau en bois PNRV. Attention : ne pas prendre le sentier qui part 5 à 10m après le piquet.

La sente traverse quelques ravines, il faut la quitter au niveau du lit d’un torrent à sec large de 3 à 5m. Il y a une marque "12" en rouge sur un arbre à ce moment et un cairn quelques mètres avant.

Remonter la ravine très défoncée, parfois il faut poser les mains. Elle débouche directement au pied de la voie.

Voie de l’éclair

Le début est plutôt à gauche du couloir avec le gros rocher. En montant on trouve deux spits sur le haut. Une vire main droite permet de sortir de cet escalade très inconfortable (IV-)/(IV). Très exposé, rocher plus que pourri, il semble difficile voir impossible de poser une protection efficace jusqu’au premier spit.

Rejoindre l’arête main droite dès que possible. Elle se parcourt aisément en corde tendue, il y a quelques pas de (III). Une fois l’arête remontée, une falaise fait barrage. Il y a un spit, le troisième de la voie.

Prendre à gauche du spit, un passage (III+) avec un vieux piton dans les gradins permet de rejoindre une pente herbo-terreuse et le quatrième spit en haut près d’un arbre.

À ce niveau une cheminée apparaît main droite vers le nord. Entrée dedans et tout de suite escalader à droite afin de contourner le raide obstacle (par la droite) qui permet de sortir de là. Si vous le sentez, il est possible d’escalader la cheminée intégralement.

L’entrée des Fentes du Parquets est maintenant à quelques dizaines de mètres.

La traversée des Fentes du Parquet : environ 1 heure.

  • Il y a quelques ressauts rocheux à franchir en (III) et (IV). Prudence, le rocher est humide parfois boueux donc glissant. Un spit est présent quelques mètres après le passage le plus difficile.
  • Pour l’itinéraire, il suffit de suivre le plus loin possible la faille.
  • La neige longtemps présente peut être dure, un piolet peut permettre d’éviter une glissade.

Une fois sorti de la fente, traverser une petite ravine et contourner le gros rocher qui côtoie un bel arbre. En remontant la pente d’herbe, venir buter sur la paroi pour trouver un spit, le dernier.

La suite se passe à gauche, l’itinéraire est évident. Une sorte de cheminée (IV-) qui à tendance à aller main gauche avec possibilité de poser un coinceur dans une fissure puis de mettre une sangle sur un arbre. La dernière difficulté (après l’arbre), prend la direction main droite. Une escalade exposée en (III+ /IV-).

Remonter les pentes aisément (quelques pas de II) jusqu’au plateau.

Descente

L’orientation globale est sud-ouest puis sud, on trouve parfois une sente avec des cairns. Après une longue traversée sur ce calme plateau, on arrive au niveau de la cabane de Chaumailloux. Descendre vers le Pas de l’Aiguille.

Un monument rend hommage à des résistants. Deux grottes se visitent rapidement à proximité, la plus petite comporte une plaque.

Le retour au parking se fait en suivant le sentier balisé.

Vidéo

Dernière modification : 4 juillet 2019
4 jours sur les Hauts Plateaux du Vercors en rando-raquette autour du Grand Veymont

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de ce topo :

Site web : https://www.youtube.com/channel/UCJ...

"La montagne nous offre le décor... à nous d'inventer l'histoire qui va avec."

Crédits :

Livres de Pascal Sombadier :

  • Alpes randonnées insolites & spectaculaires, du Léman à la Méditerranée.
  • Vercors Secret, randonnées hors des sentiers battus.

Randonnée réalisée le 30 juin

Topo publié le 4 juillet

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (9).
  • par Le 4 juillet à 12h20

    Un itinéraire que j’avais découvert dans "Vercors Secret" !
    Pourquoi je ne suis pas étonné que tu y sois allé ! C’est un bon mélange, entre barouder et grimper, en des lieux empreints de mystères.
    Pas si loin de la spéléo, même si le sens de progression (en général) et la technique ne sont pas les mêmes, les ambiances sont parlantes.
    Bravo !

  • par Le 4 juillet à 12h35

    Merci ! J’ai acheté le livre il y a quelques semaines avant qu’il soit introuvable. J’avais déjà vu l’itinéraire dans son livre le plus récent, les randonnées insolites du lac Léman à la Méditerranée.

  • par Le 4 juillet à 21h50
  • par Le 4 juillet à 23h22

    Préférant la littérature à internet, j’ai une sacré collection d’ouvrages en tous genres concernant la montagne.
    Bien entendu, j’ai "Vertiges d’en Haut". Mais ce désormais collector, on ne va pas en parler, car mon prix serait exorbitant si je devais m’en séparer ! lol

  • par Le 5 juillet à 05h47

    As tu celui sur la tour percée également ? J’ai aucune idée des itinéraires qu’il comporte. J’ai déjà fais la tour percée, grand souvenir.

  • par Le 5 juillet à 09h08

    Le bouquetin (photo n° 50) a l’air tout surpris de voir quelqu’un ! Et pour cause, il ne doit pas y avoir foule tous les jours sur un tel itinéraire !!!

    Bravo et merci pour ce beau reportage photos.

    Jean-Marc

  • par Le 5 juillet à 10h18

    Félicitations à vous, l’itinéraire n’a vraiment pas l’air évident !
    Je suis bien d’accord avec Michel les lives des éditions Glénat sont remarquables.
    J’ai également "vertiges d’en haut". La Tour Percée est décrite dans l’ouvrage "Chartreuse inédite, itinéraires insolites" paru en 2006. Sont décrits des sangles (Fourneau, Aup du Seuil, Sangle des Arches), l’accès à des arches (arche miracle...), l’accès à des sommets (Pinet direct...). Puis également des parcours thématiques autour de l’eau (lac Noir, torrent d’Alloix...), autour de je cite "sur les traces des Chartreux", des itinéraires autour de la Grande Sure (via cordata de l’Aronde...) et enfin sont décrites des "petites escalades belles et raisonnables" comme les Griffes de l’Ours.

  • par Le 5 juillet à 10h24

    Je ne connais pas la Chartreuse, il n’y a qu’un seul topo intitulé "les entrailles de Chamechaude." (dans Vertige d’en haut).
    Avec la faille du Jardin (passage en 4c) et ressemble à l’esprit de ton topo.
    Pour le Dévoluy, il y a aussi le bouquin :"Du Mont Aiguille à l’Obiou". Edition Glénat en même format que "Vertige d’en haut" dédié au Dévoluy avec quelques topos sur le Vercors.

  • par Le 5 juillet à 14h06

    Hello, superbe itinéraire, oui une vraie sombardine😀. La fente ressemble beaucoup mais en plus long à la fissure des lutins dans la face w de la Croix du nivolet. Même type de relief, d approche (escalade, blocs, arbres,.. En tout cas merci pour la partage, génial ! A+. Patrick

  • par Le 5 juillet à 18h50

    Oui je l’ai faite et je t’avais même demandé d’être mon guide il y a des années lorsque je n’avais pas beaucoup d’expérience. Mais depuis j’ai beaucoup progressé. La fissure des lutins est moins large, moins longue et bien moins profonde mais très originales également !

  • par Le 6 juillet à 09h18

    Ah oui exact, je ne me souvenais plus. Et bien fellicitations pour ta progession, cela t’amène à des itinéraires super originaux et alpins, vraiment chouette !
    Et bien bonne continuation, et prudence surtout, un bon randonneur/alpiniste est un montagnard qui dure !!!! :-)
    A+
    Patrick

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !