Mont Valezan (2891m)

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
750m
Durée :
demi-journée

Un beau sommet franco-italien offrant un panorama à 360°. – Auteur :

Accès

De Bourg-Saint-Maurice, monter en direction du col du Petit St-Bernard. Se garer à 1km du col, à côté de l’ancien hospice du Petit St-Bernard.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Difficulté

Chemin balisé et bien tracé jusqu’au sommet.

Seuls les derniers mètres avant le sommet sont un peu plus délicats, surtout s’il reste de la neige.

Matériel

  • Carte : 3531 ET Saint Gervais les Bains
  • Piolet (en cas de neige)

Horaire

  • Montée : 2H15
  • Descente : 1H30

Ascention

Du parking de l’ancienne hospice du Petit-St Bernard, prendre le chemin qui part vers le sud en direction du col de la Traversette.

Suivre le chemin, passer au pied du téléski de Bellecombe et au pied du télésiège du Chardonnet.

Monter sur la piste de ski, à gauche du télésiège du Chardonnet, jusqu’au col de la Traversette (2383m).

Au col, on peut visiter le fort de la Redoute, bâti pendant la guerre de 39-45.

Du col, se diriger vers l’est, un panneau indique "Mont Valezan 1H32".

Rester sur le chemin qui va à plat puis qui zigzague jusqu’à la crête. Le chemin passe sous la tête de l’Âne (2716m).

  • Pour faire le sommet de la tête de l’Âne, il suffit de rester sur la crête jusqu’au sommet et de rejoindre le chemin juste en dessous.

Ensuite, le chemin remonte sur la crête, il y a un petit passage câblé très facile (5m environ).

Rester sur la crête jusqu’à un petit col. La vue sur le massif du Mont-Blanc est magnifique.

Puis il reste à gravir les derniers mètres avant le sommet.

Le chemin balisé en rouge passe dans le versant nord , alors il reste souvent de la neige.

Dans ce cas, il faut suivre l’itinéraire balisé en vert montant dans des petits rochers (facile) et rejoignant le chemin balisé en rouge qui arrive à la croix sommitale.

Au sommet, vue panoramique : massif du Mont-Blanc, Alpes Valaisanes, Ruitor, Vanoise, massif des Écrins, Beaufortain...

Descente

Elle se fait par le même itinéraire.

Dernière modification : 16 mai 2018
Traversée Mont Charvet (2809m) - Dents Rouges (2925m)

A propos

Auteur de ce topo :

Futur guide de haute montagne ! "L'aventure est en chacun de nous" —> Walter Bonatti "Qui monte plus haut, voit plus loin ; qui voit plus loin, rêve plus" —> Walter Bonatti

Topo publié le 10 juillet 2012

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (3).
  • par Frisoo 73Le 30 juillet à 09h36

    Balade à évitée : la station de La Rosière agrandit son domaine skiable...
    il y a maintenant une grosse piste carrossable qui mène à la crête (entre le Mont Valaisan et la Tête de l’âne et les pylones de la nouvelle remontée.
    la balade est donc sans intérêts hormis le paysage en haut...

  • par Le 3 août à 22h41

    Tout a fait vrai, il y a une extension du domaine skiable de La Rosière.

    Le terrassement effectué fait qu’on loupe le sentier originel pour monter via une piste nouvellement créée au milieu des pylônes.
    Ça gâche un peu la rando.
    D’autant qu’un splendide panneau d’interdiction de fréquentation des lieux par un arrêté municipal (spécialité française) trône au sommet sans avoir été visible depuis le Col du Petit Saint Bernard.

    SAUF QUE :
    On peut choisir de descendre par le versant Italien en suivant la crête frontière d’abord par un beau sentier, puis par un hors sentier "varappe" demandant une recherche d’itinéraire jusqu’au petit sommet dominant l’arrivée du téléski de Bellecombe 2. L’itinéraire est calme et superbe.

    On descend au mieux (sud) de ce sommet (raide et hors sentier) vers le téléski de Bellecombe 2 permettant le retour au Col via le lac Longet.

    Je ferai un topo à ce sujet prochainement.

  • par Le 10 août à 22h08

    "D’autant qu’un splendide panneau d’interdiction de fréquentation des lieux par un arrêté municipal (spécialité française) trône au sommet sans avoir été visible depuis le Col du Petit Saint Bernard."

    Dans la catégorie "les cons ça ose tout..." je viens d’envoyer un mail à l’office du tourisme de la Rosière vis à vis de ce problème de signalétique (et qu’on ne vienne pas me répondre que le départ du sentier est sur une autre commune !).

    Effectivement, sur le site internet, trône à la Une l’agrandissement du domaine skiable (c’est sûr qu’au mois d’août c’est ce qui intéresse...) mais pas l’interdiction d’accès :-(

  • par Le 13 août à 21h58

    Voici les dernières nouvelles (11 aout 2018) de l’OT :

    "L’accès au Mont-Valaisan était interdit l’été dernier en raison des travaux et des tirs qui pouvaient s’avérer dangereux.

    Il n’y a pas cette année d’arrêté affiché au Col de la Traversette. L’accès au Mont-Valaisan cet été depuis le col de le Traversette n’est pas formellement interdit, cependant nous le déconseillons fortement pour plusieurs raisons :

    • les travaux continuent, la randonnée ne sera donc pas très agréable puisque vous rencontrerez des engins de chantier ou des camions qui engendrent de la poussière et du bruit.
    • le sentier n’est absolument pas balisé et disparaît par endroits, vous aurez donc peut-être des difficultés à le trouver.

    Si vous empruntez cet itinéraire de randonnée, vous le ferez donc à vos risques."

  • par Le 14 août à 20h56

    Précisions sur le contexte de cette sortie :

    J’ai planifié ce sommet et me fiant aux cartes IGN du Géoportail sans être sur place et sans prendre d’autres renseignements que ceux du topo d’AR, j’avais juste le temps de faire une sortie moyenne et sur la carte ce sommet paraissait sympa mis à part le passage vers les remontées mécaniques du Col de la Traversette.

    Autant dire que j’ai été plus que surpris de trouver une large piste carrossable au lieu d’un sentier (et encore j’ai essayé de suivre sans succès la crête après la Traversette pendant un moment), et encore plus lorsque j’ai vu des poteaux de télésiège, des engins de travaux publics et le bruit qui va avec.

    Évidemment j’ai loupé le sentier (on le voit plus suite aux terrassements) pour remonter par une future piste de ski et ce ne fut pas agréable du tout, il faut bien le dire

    C’est en discutant avec des personnes rencontrées au sommet que je me suis décidé à descendre par le coté Italien, ce qui s’est avéré être bien plus agréable au final.

    C’est une extension d’un domaine skiable par ailleurs déja bien fourni, mais qui permettra de marquer "2800m" sur les dépliants (d’ailleurs la mention "Nouveau point culminant de l’espace San Bernardino est déja là sur le site ...)

    On aime ou on aime pas, je me garderai bien de polémiquer là dessus ...

    Quant à la réponse de l’OT, elle me semble très raisonnable en évoquant la responsabilité de tout un chacun plutôt que de brandir à tout bout de champ des interdictions qui ne sont en fait que des couvertures vis à vis des assurances ...

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !