Montagne de Jouère (1886m) - Sommet des Monges (2115m)

Difficulté
Moyenne
Dénivelé
1200m
Durée
1 jour
Localiser le sommet

Avertissements et Droits d'auteur

La traversée du massif des Monges par les crêtes de Valavoire à Authon permet découvrir cet imposant massif s'étendant entre Sisteron, Barles et Digne. Plissements rongés par l’érosion, chaos ruiniformes de blocs fendus par le gel, forêts, ravins, longues crêtes et prairies d'altitude forment ce massif dominé par son double sommet aux aspects de cratère lunaire.

Accès

De Sisteron emprunter la D951 en direction de la Motte du Caire, 4 km avant ce village, prendre à droite la D1 direction Clamensane. Au niveau de la ligne droite avant Clamensane, prendre à droite la D104 en direction de Valavoire. Traverser le village et stationner sur la gauche au bout de la route goudronnée : alt.1150m

Itinéraire

De Valavoire à Authon par les crêtes des Monges

Carte : IGN 3339ET au 1:25000

Continuer la route de terre qui monte vers la barre de la montagne de Jouère en direction de la croix Saint Jean. Après une série de 5 lacets et une section rectiligne en forêt, laisser la route qui bifurque à droite pour suivre le sentier balisé en jaune vers le château de la Mole et la croix Saint Jean.

Le sentier longe un premier ravin au nord puis un second au sud et traverse le château de la Mole, un étonnant décrochement rocheux de la montagne de Jouère. Après avoir traversé le pierrier on accède à une première prairie qui nous mène vers la crête qu’il suffit de suivre, en faisant attention à ne pas perturber les troupeaux en estive, jusqu’à la croix Saint Jean 1886m. Profiter du panorama sous les premiers rayons du soleil : montagne de Lure, montagne de Céüze, le Dévoluy puis les Ecrins.

Rejoindre la crête du clos des martres à vue, puis la crête du Raus qui offrent une large vue vers le sud sur le ravin de la Bastie, la montagne de Mélan, le rocher du Dromont et son énigmatique chapelle. Vers le nord s’ouvre la vallée de Reynier au dessus de laquelle on peut apercevoir le lac des Monges, le col de la Clapouse et le massif du Blayeul.
La montée vers le sommet de Coste Belle est raide mais facile, deux couples d’aigles tournent au-dessus de la bergerie de la Clapouse, une marmotte énorme surveille immobile leurs évolutions et ne prête par garde à ma présence. Des planeurs frôlent les flancs du cirque de Coste Belle à la recherche des courants ascendants.

Depuis le sommet de Coste Belle, une étroite prairie permet d’atteindre le sommet des Monges mais pour combien d’années encore car l’œuvre de l’érosion est impressionnante. Je renonce à m’approcher des à pics, il y a suffisamment à voir tout autour : Le Cheval Blanc, le Cucuyon, le pic Couard et la barre des Dourbes émergent de la brume des lointains.

La descente vers Authon se fait en suivant le balisage jaune par la crête de Conaples puis la crête de Pierre-Mont aux odorantes lavandes encore en pleine floraison en cette fin de mois d’août. Le sentier entre ensuite dans la forêt pour atteindre après de nombreux lacets le ravin de Bastié et son torrent qu’il faut traverser pour rejoindre le chemin menant à Authon. Occasion idéale pour se rafraîchir avant de rejoindre la civilisation.

Dernière modification : 23 septembre 2010

Photos « Montagne de Jouère (1886m) - Sommet des Monges (2115m) »