Pointe du Nid, Pointe de la Moulière et Pointe du Grouin

Difficulté :
Facile
Dénivelé :
210m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Le littoral sauvage de la Côte d'Émeraude, entre Saint-Malo et Cancale. Cette seconde partie se déroule intégralement sur la commune de Cancale. Après une traversée par les terres de Port Picain à l'anse du Guesclin, la randonnée ponctuée de vestiges historiques et de richesses patrimoniales arpente une succession de pointes et de plages jusqu'aux confins orientaux de la Côte d'Émeraude (pointe du Grouin). Changement d'ambiance en fin de parcours, lors d'une petite incursion sur le littoral de la baie du Mont-Saint-Michel.

Accès

Sur la route D201 entre Cancale et la pointe du Grouin, bifurquer à hauteur d’un panneau indiquant "Auberge de jeunesse de Port Picain" et se parquer près de l’auberge.

Les infos essentielles

Carnet de route

Balisage

  • Trait jaune (PR) : de Port Picain au lieu-dit "le Verger".
  • Blanc-rouge (GR34A et GR34) : du lieu-dit "le Verger" à Port Picain.

Itinéraire

De Port Picain à l’anse du Guesclin par les terres

De l’auberge de jeunesse, remonter la rue de Port Picain et passer sous la route D201 afin d’entrer dans le hameau de Basse Cancale. Environ 70 mètres après la route, un sentier débute sur la gauche entre des maisons.

Lorsque ce sentier aboutit à une intersection avec la rue du Bois du Chevrier, partir plein ouest sur 800 mètres jusqu’à croiser de nouveau la route D201. Franchir la route et continuer en face en direction du lieu-dit "la Gaudichais".

Au fond du hameau, une impasse se prolonge par un chemin qui descend vers un carrefour matérialisé par des pins biscornus (point coté 12m). Tourner à gauche (sud) puis à droite (ouest) à l’intersection suivante, afin de contourner un marais.

Le chemin monte vers la route D201, franchir celle-ci encore une fois et poursuivre en face par la traversée du lieu-dit "le Verger" via la rue de Hurlevent. À la sortie ouest du hameau et juste avant la route D201, prendre à gauche le sentier du GR34A (variante du GR34) signalé par un balisage blanc-rouge.

Ce sentier débute par une descente boisée puis il traverse une zone humide pour rejoindre ensuite la plage de l’anse du Guesclin après un dernier franchissement de la route D201.

De l’anse du Guesclin à Port Picain par la côte

À l’extrémité est de la plage se trouve un îlot qui abrite le fort du Guesclin, construit vers le milieu du XVIIIème siècle et amplement remanié depuis. Bien qu’il soit privé, le site peut être approché sur une période comprise entre les mi-marées et qui couvre la basse mer.

Remonter la digue au niveau d’un petit parking afin de récupérer le GR34, un sentier parfaitement balisé qu’il suffit de suivre sans interruption jusqu’à Port Picain !

Avec un peu de hauteur, la pointe du Nid offre une belle vue sur l’anse et le fort du Guesclin. Après la minuscule plage du Petit Port, la pointe des Daules abrite un ancien corps de garde datant du milieu XVIIIème siècle (voir la fiche du Conservatoire du littoral). Il se situe un peu en retrait (120 mètres) et en amont de la pointe, une sente permet d’y accéder.

Le GR34 longe ensuite la grande plage du Verger, adossée à un cordon dunaire planté d’oyats. Ces plantations ont pour objectif de limiter l’érosion du littoral sableux en "fixant" les dunes.

Puis l’itinéraire passe par la pointe de la Moulière et la pointe de Rochefroide, une portion de littoral très plaisante, avant d’arriver au site remarquable de la pointe du Grouin.

Dotée d’un sémaphore et d’une table d’orientation, cette pointe s’avance généreusement sur la mer avec à l’est, l’île des Landes (réserve ornithologique) qui magnifie le paysage. C’est au niveau d’un imposant blockhaus que le GR34 reprend son parcours côtier en s’orientant au sud.

L’ambiance change rapidement après la pointe du Grouin, à partir de laquelle débute le littoral de la baie du Mont-Saint-Michel, et plus localement la grande rade de Cancale. Aux landes d’une côte ouest exposée aux vents dominants, succèdent les anses abritées et boisées de la côte est.

À la pointe de Barbe Brûlée, un casemate de la Seconde Guerre mondiale s’est greffé sur un ancien corps de garde (ou une ancienne batterie ?), mêlant ainsi la vieille pierre au béton. L’ensemble, aujourd’hui très dégradé, est assez surprenant.

Le GR34 longe ensuite le quai du hameau de Port Mer et parcourt la pointe du Chatry, dernière pointe avant l’arrivée à Port Picain.

Dernière modification : 16 mai 2018
Île Besnard, Pointe du Meinga et Pointe des Grands Nez

La carte du topo « Pointe du Nid, Pointe de la Moulière et Pointe du Grouin »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours