Tête Chevalière (1951m) par la Fontaine des Prêtres – à raquettes

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
600m
Durée :
1 jour

Superbe randonnée raquettes aux pieds, dans un des plus beaux vallons des hauts plateaux du Vercors. Les possibilités sont nombreuses, la Tête de Praorzel, le Sommet de la Montagnette et la Croix du Lautaret, ou simplement l’ascension de la Tête Chevalière sera déjà une belle sortie raquettes en ces lieux. – Auteur :

Accès

ACCÈS EN VOITURE

  • Départ de la randonnée, au lieu-dit "Fontaine des Prêtres" sur la commune de Treschenu-Creyers.
  • Sur la RD.1075 en direction du Col de la Croix Haute, prendre à droite la D.7 en direction de Châtillon-en-Diois et Col de Menée. Du col, descendre le versant drômois sur la D. 120, puis au point IGN 939m, dans une épingle, prendre à droite la D.515 en direction de Bénevise. Poursuivre sur la D. pour pénétrer dans la Vallée de Combeau. Peu après avoir dépassé le Gîte d’étape de Combeau, la petite route n’est pas déneigée. Se garer 150 mètres après le gîte.

Précisions sur la difficulté

  • Sens de l’orientation nécessaire, carte boussole indispensable.

PRÉCAUTIONS

  • Se méfier des corniches sur le rebord est de la Plaine de Chamousset.
  • Choisir une journée ensoleillée et stable, le brouillard et la pluie sont à proscrire.

Les infos essentielles

  • Randonnée effectuée le 28/01/2017.
  • Participant : seul.
  • Carte : IGN TOP 25 3237 OT Glandasse – Col de la Croix Haute
  • Altitude de départ : 1390m
  • Altitude atteinte : 1951m
  • Horaire : à peu près 5h00
  • Distance : environ 12,5 km en aller retour
  • Dénivelé : environ 600m
  • Positions GPS dans le Vallon de Combeau
    • Longitude : 5.555°
    • Latitude : 44.788°
  • Balisage :
    • jaune/vert partiel visible sans neige.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

VALLON DE COMBEAU COL DU CREUSON

Continuer à pied sur la petite route enneigée, jusqu’à gagner le parking d’été au lieu-dit Fontaines des Prêtres, altitude 1456m. Laisser la piste partir à gauche qui dessine un coude plus haut.

Suivre vers le nord derrière le panneau de la réserve des hauts plateaux, le lit du petit ruisseau. Il remonte un beau vallon, s’oriente alors vers le nord-ouest et sort sur la piste du Vallon de Combeau.

La suivre vers le nord jusqu’à atteindre la Bergerie de Combeau, puis prendre ici la direction de la Cabane de l’Essaure. Grimper à droite nord-est sur la croupe, et rejoindre le vallon. S’orienter alors nord-ouest, pour passer sous la cabane en restant dans le creux du vallon.

Rester dans le creux du vallon, en visant nord-ouest toujours, le Col du Creuson. La pente devient raide avant de le rejoindre.

TÊTE CHEVALIÈRE

Poursuivre pour ainsi dire à plat dans un petit vallon. On parvient alors aux abords d’une belle dépression. Longer en dévers le flanc droit sous une petite barre, jusqu’à parvenir au terme de celle-ci devant la Fontaine du Pré de la Font recouverte de neige.

S’élever au nord dans la pente raide de son talweg, et suivre le vallonnement. Atteindre ainsi le point IGN 1886m plus à droite est, butte dominant la Plaine de Chamousset.

Descendre dans la plaine, continuer en restant à l’écart du rebord dominant de profondes ravines. Accéder désormais au point IGN 1912m, angle nord-est de la Plaine de Chamousset.

Virer alors vers l’ouest, pour gagner le sommet au point IGN 1951m de Tête Chevalière.

DESCENTE

  • Par le même itinéraire.
  • On peut toujours descendre la pente sud sud-est, en visant un petit col à l’ouest du point IGN 1857m proche du Pré de la Font, dans l’alignement avec le Sommet de la Montagnette. Puis par le même itinéraire du Vallon de Combeau.
  • Pour plus de photos, visionner mes nombreux topos et sorties du secteur.

JOURNÉE DU 28/01/2017

Je décide de revenir dans ce secteur, mais d’y accéder par le lieu-dit Fontaine des Prêtres dans le Vallon de Combeau. Le chargeur de la batterie de mon Olympus m’ayant laisser tombé, je ressort mon ancien APN, un petit Fujifilm dont je ne me sert plus depuis quelques années déjà. Je le charge bien évidemment.

7h00 ce matin, la météo annonce une journée nuageuse, je décide de m’y rendre quand même. J’invite la frangine, au cas où, on sait jamais. Je prends seul la route du sud, je dois franchir le Col de Menée. Plus je monte après le Col du Prayer, plus la route est mal nettoyée. Les températures sont douces, je redouble de prudence dans ce col maintes et maintes fois franchi.

Sur le versant Drôme, la route est bien plus propre, je prends à droite vers le hameau de Bénevise que je traverse. Il est 8h30, pas un chat dehors, le ciel est bien nuageux comme l’indiquait météo France.

Je m’engage dans le Vallon de Combeau, passe le Gîte d’étape, 150 mètres après, la route n’est pas déneigée. Je me gare, il fait relativement doux, même avec les 2° C marqués sur le tableau de ma bagnole. Un gars s’affaire avec ses skis de rando, et continue sur la route enneigée.

Un autre véhicule se gare, 3 personnes en sortent, 2 hommes et une femme, je suis prêt à mon tour. Je sors mon Fujifilm pour une première photo de départ, la batterie est pleine, voilà une bourde, j’ai oublié d’insérer une carte mémoire. Tant pis, je sais qu’une carte interne existe sur ce type d’appareil. Mais ne sait pas combien de cliché je vais pouvoir prendre aujourd’hui.

Je remonte la petite route enneigée et gagne la Fontaine des Prêtres. Je remonte derrière celle-ci, le vallon qui débouche plus rapidement sur la piste de la Bergerie de Combeau. En m’engageant dans son vallon, j’aperçois au loin le skieur de randonnées sous les pentes à l’est du Col du Creuson. Je passe sous la cabane, et constate le manque de neige évident. Le soleil essaye de percer la couche nuageuse rendant une belle lumière. De l’herbe apparaît sur les secteurs exposés, je remonte la partie raide du col, escalader le 10 décembre 2016.

Je suis une vieille trace dans le petit vallon, en dévers au-dessus d’une dépression. Je reconnais le secteur de la Fontaine du Pré de la Font, mais ne la voit pas, recouverte d’une bonne couche de neige. Je remonte derrière cette dernière, la pente raide, et atteins la butte au point IGN 1886m dominant les ravines, et la Plaine de Chamousset.

J’aperçois le skieur d’aujourd’hui, descendant les pentes sud de Tête Chevalière, en zigzagant sur les parties les plus enneigées. J’atteins alors l’angle nord-est de la plaine, au point IGN 1912m.

Personne à l’horizon. Je me pose au pied du cairn sommital, juste le temps de boire un thé au miel et d’avaler 2 madeleines. 10 minutes, je ne reste pas plus, un vent glacial me gèle les mains. Après 3 ou 4 photos au sommet, voilà que mon APN me signale que ma carte interne est pleine.

Je dévale les pentes sud, en visant le petit col cité au-dessus de la Fontaine du Pré de la Font.

12h15, je me pose dans la Cabane de l’Essaure, pour finir ma collation. Les 3 randonneurs du matin rappliquent, sûrement des photographes à la vue de leurs matériels. Ils se sont juste rendus au Pas de l’Essaure essayant de capturer le moment magique offert par cette belle luminosité.

Je l’ai laisse prendre leurs repas, et redescend vers la Fontaine des Prêtres. Il est 14h00, je retrouve ma voiture. Je me dirige vers le gîte, la fumée sort de sa cheminée, un panneau sur la porte d’entrée me signale OUVERTURE 14H30. Tant pis, je ne vais pas attendre, j’irai boire ma bière ailleurs.

Je reprends la petite route vers la D. du Col de Menée, un panneau m’indique les Nonnières à 1,5 km. Je me gare face au bar restaurant le Mont Barral, il me semble apercevoir de la lumière. La porte est fermée.

Je reprends la route du col, franchi le tunnel, et retrouve la descente en Isère dans le même état que le matin.

Bref, une bien belle randonnée comme à chaque fois dans ce secteur, aperçu que 4 personnes, aucun animal dans ces immenses plaines et vallons, je boirais ma bière à la maison sur mon canapé.

Dernière modification : 14 avril 2018
Sommet de la Montagnette (1972m) par le Pas de l’Essaure

A propos

Auteur de ce topo :

"va avec confiance dans la direction de tes rêves, vis la vie que tu as imaginé". "Laisse ton esprit s’évader et tes pieds suivre tes rêves".

Topo publié le 30 janvier 2017

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 31 janvier 2017 à 04h25

    Bonjour Patrice. Pas de chance avec les appareils photos ...
    Même si tu as conçu ce topo pour les raquettes en hiver, je trouve que c’est une option intéressante pour l’été aussi.
    Si un jour j’ai l’occasion de monter à la Tête Chevalière en été (ce que j’aimerais bien) et que je suis en famille, je pense que je choisirai plutôt cette option depuis la Fontaine des Prêtres.
    Même si c’est plus monotone que par le Pas de l’Essaure ou le Pas de l’Aiguille, ça fait pas mal de dénivelé en moins et c’est plus tranquille.
    Mais si je suis seul, j’opterais plutôt pour le Pas de l’Essaure et Chichilianne.

  • par Le 31 janvier 2017 à 04h32

    D’ailleurs, ce point de départ offre un bonus très appréciable si on ne reste pas très longtemps dans les parages. Il permet d’offrir de magnifiques vue sur le Rocher de Combau depuis la route d’accès en voiture (D515).

  • par Le 31 janvier 2017 à 12h14

    Bonjour ViveLaMontagne. Exactement, c’est une belle option, après suivant d’où tu viens en voiture le trajet est plus long. Pour moi de Grenoble par exemple. Concernant le Rocher de Combeau, j’ai pensé à m’arrêter en y allant puis me suis dit, je prendrai une photo au retour.

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !