Tour du Grand Pinier par le Col de Freissinières, le Col du Fond de la Cabane et le Tuba (3008m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
2470m
Durée :
2 jours

Superbe randonnée sauvage sur 2 jours dans un secteur très peu fréquenté. Possibilité de passer la nuit au Gîte d'étape de Dormillouse ou dans la bergerie Grande Cabane de Faravel si le berger le conçoit. – Auteur :

Accès

EN VOITURE

  • Départ de la randonnée, du hameau Prapic sur la commune de St-Bonnet-en-Champsaur.
  • Sur la route Napoléon en direction du col Bayard, prendre à gauche peu avant ce dernier pour entrer dans la vallée du Champsaur. Prendre la direction de Pont du Fossé puis d’Orcières. Juste avant d’entrer dans Orcières, prendre à droite et suivre la petite route vers Prapic. Se garer à l’extérieur vaste parking.

Précisions sur la difficulté

  • La première difficulté se situe sous Roche Rousse à l’ouest du Lac des Pisses, effectivement ce secteur sous la roche demande d’être vigilant, le sentier est emporté sur une centaine de mètres environ et domine des pentes raides.
  • La deuxième difficulté, c’est que l’itinéraire se déroule en partie en hors sentier depuis le moment ou on quitte la direction du Lac de Faravel jusqu’à la Grande Cabane de Faravel, suivre alors une ligne cairnée et des traces d’animaux.
  • La remontée sauvage du Vallon du Fond de la Cabane jusqu’à venir buter sur le clapier de gros blocs issue du Col du Fond de la Cabane, Le Tuba, la crête des Lauzes Rousses, la descente du Vallon Cros et le Vallon de Prafoura hors sentier se pratique de préférence par temps clair, vous retrouverez un sentier balisé au Saut du Laïre.

Les infos essentielles

  • Randonnée effectuée le 28/29/06/2006.
  • Participants : Tom Romain et moi-même.
  • Carte : IGN TOP 25 3437 ET Orcières Merlette
  • Altitude de départ : 1513m
  • Altitude atteinte : 3008m
  • Horaire : à peu près 16h00 sur 2 jours
  • Dénivelé : environ 2470m
  • Positions GPS du Tuba.
    • Longitude : 6.40°
    • Latitude : 44.70°
  • Balisage :
    • Jaune.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

1ER JOUR PRAPIC GRANDE CABANE DE FARAVEL

Rrejoindre et traverser le hameau de Prapic. Un bon chemin remonte vers le Nord en direction du Tombeau du Poète et du Lac des Pisses. Il se dirige vers le Torrent le Blaisil qu’il remonte tranquillement en rive gauche jusqu’à une passerelle qui permet son franchissement.

Il poursuit en rive droite et franchit un autre torrent (Le Diolon) plus tranquille . Il déploie sa multitude de lacets puis s’oriente à l’Est. Il reprend son ascension au Nord passant à proximité de nombreuses cascades pour atteindre le Lac des Pisses.

Suivre sa rive Sud en se dirigeant vers l’Ouest . On va contourner ainsi Roche Rousse ( prudence ici). Il continue sa course en dominant la Combe Diolon. On gagne alors les Lacs Jumeaux et poursuivant au Nord pour découvrir derrière sa bute (2589)le Grand lac des Estaris.

Repérer au Nord-Est, l’échancrure bien visible du col de Freissinières ou col d’Orcières c’est notre prochaine destination.

Le rejoindre en quelques lacets ardus tout de même dans la caillasse et 200 mètres de dénivelée. Descendre l’autre versant rive droite rive gauche de torrents, côtoyants de magnifique cascades, on arrive devant la rive du Lac du Lauzeron. Poursuivre dans la vallée de Chichin jusqu’à joindre un croisement au point coté 1835m.

Prendre à droite Est Sud Est jusqu’à joindre avec un second croisement. A gauche c’est Dormillouse. Si vous comptez passer la nuit dans son gîte d’étape sinon, c’est à droite pour la direction des Lacs Palluel et Faravel. Le sentier s’engage dans une forêt de sapins, dessine de larges lacets et en sort plus haut. A un croisement à l’altitude 2050m, prendre à gauche la direction du lac de Faravel,.

Le sentier vire au Sud, puis peu de temps après avoir tourné à l’Ouest , repérer une ligne de cairns se dirigeant au Sud-Sud-Ouest vers le torrent du Pont de Fer. Après l’avoir franchi, on va alors suivre des traces d’animaux Sud-Est et découvrir derrière la butte la Grande Cabane de Faravel, vous pourrez y passer la nuit si le berger le conçoit.

2 EME JOUR GRANDE CABANE DE FARAVEL COL DU FOND DE LA CABANE LE TUBA SAUT DU LAÏRE PRAPIC

A SAVOIR

  • Il y a la possibilité de poursuivre sur les Lauzes Rousses, pour rejoindre le Col des Terres Blanches.

Partir au Sud en suivant les cairns. Ils vont nous diriger dans le superbe et sauvage vallon du Fond de la Cabane. Se dirigeant maintenant à l’ouest jusqu’au pied du col du même nom. Gravir le clapier pourvu de gros blocs jusqu’au col en choisissant le meilleur itinéraire.

Poursuivre en crête au Sud jusqu’au Tuba à l’altitude 3008m point haut de la randonnée.

Prolongez sur les crêtes de Lauzes Rousses jusqu’à faire la jonction avec le col sans nom coté 2915m (il dessine un S sur IGN). Dévalez hors sentier dans la pierraille le vallon Cros. On domine alors le Torrent de la Bruyère.

Restez sur le haut en rive droite du torrent. Après plusieurs cabanes d’alpage dans le Vallon de Prafoura on rejoint le Saut du Laïre.

Suivre le sentier en rive droite du torrent, il passe à proximité de la Chapelle de la Saulce, très fréquenté, ce bon et large chemin caillouteux nous ramène tranquillement à Prapic.

  • RANDONNÉE PROVENANT DE L’EXCELLENT LIVRE DE JEAN-PIERRE NICOLLET : CIRCUITS DE RANDONNÉES DANS LES ÉCRINS.

HÉBERGEMENT

Dernière modification : 25 août 2018
Col des Tourettes (2582m)

A propos

Auteur de ce topo :

"va avec confiance dans la direction de tes rêves, vis la vie que tu as imaginé". "Laisse ton esprit s’évader et tes pieds suivre tes rêves".

Topo publié le 17 décembre 2010

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (19).
  • par Le 17 décembre 2010 à 17h20

    Salut à tous, qui peut m’expliquer comment effacer les photos et en rajouter pour les mettre dans l’ordre ? merci

  • par Le 17 décembre 2010 à 17h53

    Si j’ai bien compris, une fois que c’est validé, seul un administrateur peut intervenir.

  • par Le 17 décembre 2010 à 18h29

    Bonsoir. Comme l’indique alain , une fois que le topo est validé un rédacteur ne peut intervenir sur un topo. Il est donc important lors du téléchargement des photos de le faire dans l’ordre , car même un administrateur ne peut pas intercaler une photo dans le portofolio, car elle ira directement à la suite.
    Valverco si tu as un problème indique moi le topo et l’ordre des photos à remettre par mail perso. Je vais le refaire , mais il me faut enregistrer toutes les photos sur mon micro, effacer celles du topo validé et tout retélécharger dans le nouvel ordre.......C’est une manoeuvre longue lorsqu’il y a beaucoup de photos. Donc attention. J’attend ton mail
    a+
    jm

  • par Le 18 décembre 2010 à 16h16

    laisse tombé on va laisser comme ca, la prochaine fois je ferais attention.

  • par YoyoLe 21 juillet 2011 à 15h34

    Randonneur occasionnel (mais cependant adéquatement équipé), j’ai personnellement trouvé cette rando difficile (voire flippante) à 2 endroits :

    • ascension du Tuba délicate car la roche friable se dérobe sous les pas (arrivés au "pied du mur", nous avons préféré monter vers le petit pinier puis bifurquer en suivant les lignes de niveau vers le col du fond de la cabane),
    • descente vers la cabane du vallon cros qui oblige à quelques acrobaties, à la limite de l’alpinisme...(je ne parle pas du pierrier facile à descendre depuis le point côté 2915 qui est aisée, mais de la suite du parcours, à partir de 2700m)
      Par contre, le passage supposé difficile sous Roche Rousse n’a présenté aucune difficulté en ce mois de juillet 2011 (le chemin est très bon ici, je n’ai pas bien compris pourquoi il est effectivement indiqué comme passage difficile sur la carte IGN).
      Enfin, la bergère n’a pas conçu nous héberger à la cabane Faravel :)
      Ceci dit, merci beaucoup pour ce topo, le parcours (que nous avons parcouru à 6 personnes sur 2 jours et demi, tranquillement, an admirant le paysage) est de toute beauté, sauvage, c’est un festival de cacades...et de marmottes (bizarrement pas farouches au saut du Laïre...). Le summum est la vue à 360° au sommet du Tuba qui offre des superbes vues sur le Queyras, la Meije, la barre des Ecrins etc, etc...
  • par Le 21 juillet 2011 à 18h38

    Bonjour Yoyo, je suis quand même navré pour toi mais moi c’est pas l’impression que je garde de cette superbe randonnée. Pour ma part j’ai eu aucun problème pour grimper l’éboulis du Col du Fond de la Cabane. Dans le Vallon Cros, je pense que tu as du dévier ta trajectoire, avec mes deux coéquipiers nous n’avons pas eus à faire ces acrobaties auquel tu parles. Le passage signalé difficile par ign, se trouve sous Roche Rousse, des pierres peuvent déboulées d’en haut, et le sentier été emporté sur une partie, peut être a t ’il été refait. Je regrette que la bergère n’est conçu vous abrité, le berger été plus sympathique alors, en plus le haut de la bergerie ne communique pas avec le coin du berger. Cela dit c’est une randonnée d’exception et j’en garde un souvenir fabuleux que je renouvellerai un jour. Cette randonnée comme je l’ai précisé dans le topo vient de l’excellent livre de Jean Pierre Nicollet Circuit de Randonnées dans les Ecrins que je conseille.

    Encore désolé pour vous, mais j’espère que vous en garderez un bon souvenirs quand même.

    patrice.

  • par YoyoLe 31 juillet 2011 à 14h09

    Ah non non, ne pas se méprendre, cette rando était géniale, je dis pas le contraire :) On s’en souviendra longtemps...
    Je voulais juste partager ici les difficultés qu’on a eu, pour d’autres. Avoir un autre point de vue.
    En tout cas, un peu d’adrénaline sur la fin du parcours et forcément de la fierté d’avoir bouclé cette boucle !
    Merci pour le bouquin, ça peut être utile...
    ++
    Yann

  • par QuentinLe 15 août 2011 à 19h46

    Magnifique randonnée, avec des paysages variés et une faune abondante. La partie non balisée peut faire perdre du temps et de l’énergie. Méfiance donc après la cabane de Faravel. L’ultime ascension vers la crête est absolument géniale.Ca glisse quelque peu (les bâtons sont bien utiles) et il faut reprendre son souffle régulièrement. Par endroit, pente à près de 45°. Je conseille vraiment de rechercher le chemin le plus court vers la crête, à gauche du col et non de chercher à atteindre tout de suite le sommet. Le gîte de Dormillouse est très bien, et convivial. (1 er jour 8h30 2 eme 10 h , du temps de perdu dans la vallée du fond de la cabane et dans la descente vers Prapic, on s’est pas bien débrouillé)

  • par Le 8 janvier 2012 à 08h44

    Je confirme le commentaire de Quentin. ^^

  • par heremeLe 8 janvier 2012 à 16h10

    Vous avez dit réchauffement ? 4 photos sur la disparition en 25 ans du glacier de Faravel (puisqu’il s’agit ici du fond de la cabane de Faravel), entre 1979 et 2004 (je l’ai connu bien plus conséquent dans les années 60).

    http://www.vallouimages.com/pays-des-ecrins/note-glaciers.htm

  • par alcyonLe 26 novembre 2013 à 19h58

    Bonjour,
    Savez vous si cette randonnée est faisable à cette période de l’année (fin nov - début dec) sans matériel spécifique (crampon / piolet)
    Merci beaucoup !

  • par Le 26 novembre 2013 à 21h26

    Etant éloigné de cette région,il m’est impossible de répondre. je ne connais pas l’enneigement. Cela dit, si c’est le cas, avec le froid et tout le tralala il vaut mieux avoir crampons et piolets sous le coude. Et vêtements chauds également.

    Voili voilou akion.

  • par Le 27 novembre 2013 à 16h57

    Suivre les conseils de Valverco (j’ai fréquenté la région pendant 13 ans).
    Freissinières se trouve à l’ENE du Tuba et du Grand Pinier (on peut faire de même pour Orcières au SO des sommets ci-dessus).

    http://www.meteociel.fr/previsions/1802/freissinieres.htm
    Prévisions météo à 3/7 jours pour Freissinières ( 05310 ) - 1200 m
    Voir également les rubriques : Mode neige avancé
    Mode haute altitude
    pour avoir notamment les températures, l’isotherme 0° et l’épaisseur de la couche de neige.

    " Les prévisions neige à 3 jours présentées ici pour Freissinières ( Hautes-Alpes ) sont techniques et déterminées à partir des données brutes de GFS. Avec tous les champs tels que l’Iso O, les précipitations et les températures à différents niveaux de pression, il est possible d’estimer le risque de neige pour votre ville.

    Comment fonctionnent les z850, z500 etc... ?
    z850 correspond en fait à l’altitude de pression 850hPa. On appelle cette altitude le géopotentiel et on l’exprime en décamètres (dam).
    Exemple : Si la température à z850 est -5°C, et que le géopotentiel z850 est de 152 dam, alors cela veut dire que la température est de -5°C à à une altitude de 1520m. "

    http://www.meteofrance.com/previsions-meteo-montagne/bulletin-avalanches#hautes-alpes/avdept05
    Bulletin du 25/11.
    N05251111
    INFORMATION NEIGE ET AVALANCHE pour les massifs
    des HAUTES ALPES
    (valable hors des pistes balisées et ouvertes)
    rédigée le LUNDI 25 NOVEMBRE
    à partir d’informations réduites

    CONDITIONS D’ENNEIGEMENT :
    L’enneigement est proche des normales saisonnières. Il faut toutefois monter au-dessus de 2400/2700m selon l’orientation en dehors des alpages pour trouver une couche de neige suffisamment épaisse et ne pas toucher les cailloux en skiant.
    L’épaisseur de neige au sol enregistrée par nos stations de mesure est de :

    • vers 3000 m : 70 cm aux Ecrins et 50 cm à La Meije
    • vers 2600 m : 40 cm au Col Agnel
    • vers 2300 m : 10 cm à Orcières

    ESTIMATION DES CHUTES DE NEIGE RECENTES :
    Les perturbations qui ont traversé la région en fin de semaine passée ont déposé une couche de fraîche de 10 à 30 cm sur les massifs frontaliers avec l’Italie et seulement de quelques cm sur les massifs situés à l’Ouest.
    ETAT DE LA NEIGE CE LUNDI 25 NOVEMBRE :
    Neige récente froide en surface, localement ventée par des vents de secteur Nord-Est.
    TENDANCE POUR LES PROCHAINS JOURS :
    Le froid s’installe sur la région avec des températures inférieures de plusieurs degrés aux normales, L’isotherme 0 degré se situe en-dessous de 1500 m. Le ciel est passagèrement nuageux mardi, bien ensoleillé mercredi et jeudi. Le vent reste orienté au Nord à Nord-Est 30 à 50 km/h près des crêtes.
    Le risque avalancheux principal reste le déclenchement d’une plaque à vent possible au passage d’un ou plusieurs skieurs en haute montagne au-dessus de 2500 m. On se méfiera particulièrement des versants ombragés de haute altitude.

    Cette information sera renouvelée au plus tard le jeudi 28 novembre 00000000

  • par Le 27 novembre 2013 à 17h12

    Un bon site aussi avec des Webcam :

    http://montagne-hautes-alpes.over-blog.com/pages/METEO_MONTAGNE_WEBCAMS_HAUTES_ALPES-7611082.html

    Voir notamment les sous-rubiques :

    Station de Saint-Véran (hauteur de neige/données temps réel) link
    Station du col du Lautaret (webcam + données temps réel) link

    STATION DE VARS (webcams + prévisions météo à 4 jours) link
    http://www.vars.com/hiver/fr/vars-bulletin-neige-meteo-webcam.asp

    WEBCAMS DU QUEYRAS (st véran, molines, ceillac, arvieux, aiguilles, abriès) link
    http://www.queyras.com/ete/fr/queyras-webcam-meteo.asp

    WEBCAM INFOROUTES 05 (état des routes hautes alpes) link

    le tout avec des videos en direct de la couche neigeuse.

  • par NeilLe 5 mars 2014 à 20h25

    Bonjour de Montréal ! Merci pour cet excellent CR. En 2012 mon épouse et moi avons trippé pendant 2 semaines dans les Écrins et nous serons de retour pour l’été 2014 ! Nous sommes montés presque au Col des Terres Blanches mais nous avons manqué du temps. Je retournerai dans ce même coin et voulais justement jumeler Dormillouse et Prapic. La rando décrite ici est de quel longeur en kilomètres ? Aussi, je pensais frayer mon chemin hors sentier plutôt en ligne droite (à peu près) entre Prapic et la région du Lac Fangeas/Dormillouse en passant quelque part au travers la crête du Tuba. Je serai seul et mon épouse me laisserait à Prapic et elle me prendrai à Dormillouse. Faisable dans une seule journée ? On dirait que oui. Si on veut se joindre à moi je serai intéressé également.

    Secundo, est-ce l’administrateur pourrait m’indiquer le protocol pour faire un poste avec des questions sur la Tête de Dormillouse ?

  • par Le 5 mars 2014 à 21h26

    Salut Neil !
    Pour poser une questions sur la Tête de Dormillouse, tu peux poser un commentaire sur le topo, et l’auteur te répondra. L’idéal est de te créer un compte avant, comme ceci tu es averti dès que l’auteur te répond.
    A plus et c’est sympa d’avoir des canadiens sur ce site ;-)

  • par Le 6 mars 2014 à 16h46

    Salut Neil ! Ce topo fait approximativement 40 km. En ce qui concerne ton idée de ligne droite, il faut savoir que c’est très raide de partout et instable. Le Vallon Cros au S-E du Tuba est relativement plus aisé à gravir (l’ayant descendu pour ma part). Après il faut rejoindre le Fond de la Cabane (par le col du même nom) et la c’est très raide aussi mais ça peut se descendre je pense.(l’ayant monté). Je pense que ça peut se faire en une journée ; sachant qu’il y a beaucoup de hors-sentier,de dénivelé et de km, ça doit être très physique. Évidement tout dépend de tes capacités. Toi seul peut savoir.

  • par Le 10 juillet 2014 à 19h29

    Merci pour les commentaires.

    À deux semaines du départ de Montréal je lis encore ce Topo et en effet, un meilleur itinéraire dans mon cas serait : Vallon Cros, Col du fond de la cabane etc. Est-ce la descente du col et plus raide que la montée du Petit Pinier et/ou la descente du vers Tête de Pommettes ? Pour la distance/dénivelé de Prapic à Dormillouse je ne vois pas trop de problème en une journée (sac plus léger). Je pourrais décider pour Le Petit Pinier (ça a l’air très instable dans la photo) une fois rendu sur place.
    Beaucoup moins compliqué côté logistique serait de passer par le Col des Terres Blanches-Tuba-directement au Fond de la Cabane sans passer par le col du Fond de la Cabane. Début et fin de rando à Dormillouse.

  • par LaetitiaLe 29 avril 2015 à 14h54

    Bonjour !
    Super description ! Ca nous a tellement mis l’eau à la bouche qu’on va faire cette rando les 15 et 16 mai prochain.... Nous pensons arriver le jeudi en fin d’après-midi près de Prapic pour pouvoir commencer à marcher dès le vendredi matin (15), dormir dans la cabane du berger (au fait, que faire s’il ne veut pas nous laisser y dormir ?) et retourner sur Prapic le samedi, pour enfin rentrer chez nous (Hérault) le dimanche. Je suis à la recherche de bons plans (le moins cher possible) pour les nuits du jeudi (le plus près de Prapic possible) et samedi. Pouvez-vous me renseigner svp ?

  • par Le 29 avril 2015 à 15h19

    Bonjour Laetitia. Merci pour le compliment au sujet du topo. Je pense qu’à cette altitude et au mois de mai, tu trouveras encore de la neige. La cabane ne sera surement pas encore occupée par le berger, sinon c’est le plan B (petite tente) pour le bivouac. Pour un hébergement pas trop loin de Prapic tu as le camping des Six Stations à Pont du Fossé. Ce doit être toujours Eliane et Michel les tenanciers. J’avais mis un lien en bas du topo qui y est toujours d’ailleurs. Le voilà http://www.camping-ecrins.com/. N’hésite pas pour d’autres infos...

  • par MatthieuLe 18 juillet 2015 à 13h46

    Bonjour, Merci pour ce super topo. Nous venons de faire cette rando mais étant randonneurs occasionnels nous avons coupé en 3 jours avec bivouac en tente. Une première nuit dans la vallée sauvage en redescendant du col de feyssinière et une seconde en redescendant du col de roche blanche. Une belle rando comme on les aime : sauvage, qui demande des connaissances en orientation et un bon physique pour gravir le tuba !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !