Abonnez-vous à notre newsletter !

Sortie du 18 juillet 2018 par Marcadau Le Rochail (3022m) par Villard-Notre-Dame

Le Rochail, le plus occidental des 3000 du massif des Écrins, ne paie pas de mine mais il a un charme particulier, indéfinissable, dû à son isolement, à sa longue arête nord-ouest, aérienne et escarpée, et à la douce nostalgie du petit refuge des Sources.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

  • Beau temps ;
  • Encore beaucoup de neige dans les pentes du col du Rochail ;
  • Arête nord-ouest parfaitement sèche.

Récit de la sortie

Il y a des sommets auxquels on s’attache sans trop savoir pourquoi, et que l’on a plaisir à gravir une deuxième, une troisième, une énième fois. Pour moi, le Rochail est l’un d’eux. Ce n’est pourtant pas une montagne particulièrement belle, sa silhouette est même assez informe... Mystérieux, tout ça...

Le départ s’effectue dans le dernier virage en tête d’épingle de la D219, juste avant le village de Villard-Notre-Dame (présence bien visible d’un panneau indicateur de randonnées). Ce virage est marqué par la présence d’une plaque commémorant les exactions de la Wehrmacht (eh oui, la Wehrmacht, pas les SS) à l’encontre du hameau de l’Essart, qui avait hébergé le maquis Stéphane et dont il ne reste aujourd’hui plus rien (voir photo 1 et page dédiée du site de la commune).

Attention : il faut venir tôt car les possibilités de stationnement, le long de la route, sont très restreintes (quatre ou cinq places, tout au plus).

La montée au refuge des Sources (2268m) s’effectue sur un bon sentier (balises jaunes récentes alternant avec d’anciennes balises rouges encore bien visibles).

Pour la suite, il existe une sente et des cairns, mais que l’on ne perçoit qu’épisodiquement (voire pas du tout) en début de saison, avec la neige.

Du refuge, il faut redescendre vers le lit du torrent du Vallon, traverser celui-ci, et remonter le vallon (le vallon du Vallon, en somme...), jusqu’à ce que s’ouvre, sur la droite, le large couloir permettant de contourner la barre rocheuse du Grand Clos (photos 11 et 12).

Ce couloir donne accès à un replat coté 2522m, d’où l’on devine la suite de l’itinéraire, qui marque une ample courbe à gauche pour gravir les pentes -assez raides- du col du Rochail (2756m) : voir photo 14.

Une fois au col, on gravit sans peine la première proéminence (2837m) de l’arête nord-ouest du Rochail, qui se descend en versant nord.

On bascule ensuite dans le versant sud pour éviter les escarpements de l’arête, puis on regagne le fil de celle-ci.

Les obstacles suivants se contournent par la gauche (donc en versant nord, de nouveau). Sous l’un d’eux, une plaque commémore le décès, en 2003, de Daniel Taupin, invitant ainsi au souvenir, mais aussi à la prudence... Pas besoin de profonds précipices pour se mettre en danger... De fait, l’arête est facile, mais tout de même un peu aérienne et il faut rester vigilant.

Vue magnifique, au sommet, sur une grande partie du massif des Écrins.

La descente s’effectue par le même itinéraire.

Petit moment de détente au minuscule refuge communal des Sources, qui semble figé dans le temps, avec son moulin à café et ses vieilles photos de montagne (surtout, n’y changez rien, Monsieur le maire !). Un lieu particulièrement attachant.

Dernière modification : 20 juillet 2018

Sensibilisation

Pour une montagne plus propreLe milieu que vous allez traverser durant cette randonnée est fragile. Faites attention à la flore et ne dérangez pas la faune locale. Rapportez vos déchets chez vous et ramassez aussi ceux que vous trouverez. Vous soutiendrez ainsi le mouvement KeepTheMountainsClean

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 18 juillet 2018

Publiée le 19 juillet 2018

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !