Sortie du 8 août 2006 par Vince Grand Queyras (3114m)

Départ du col de l’Eychassier. 1000 m de dénivelé positif et autant en négatif pour atteindre le Grand Queyras. 5h de marche physique en pierrier. Un sacré tour !

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Grand beau !

Récit de la sortie

Petite échappée dans notre trip dans le Queyras pour faire l’ascension de ce sommet au nom évocateur. On laisse les sacs bien chargés près du col de l’Eychassier et on bascule sur le Grand Queyras via les crêtes de Foréant. Superbe et bigrement caillouteux.

Après une montée dans la soirée un peu au dessus du col de l’Eychassier (2917m) et un bivouac magnifique face au Viso, il est temps de découvrir un peu le coin.
Le premier objectif est les crêtes qui nous entourent et qui nous permettent de dominer toute la vallée et d’avoir une sacrée vue sur le Viso, les crêtes de la Taillante, et les différents lacs du coin (lac de l’Eychassier, lac de Foréant ...).
En 1h à peine, le Pic Foréant (3081 m) est atteint via le chemin de crêtes assez tranquille. De là haut, la vue sur le Grand Queyras donne sacrément envie. Mais par quel coté l’attaquer ? La face Sud parait quasi impossible (on ne s’était pas renseigner sur l’ascension).
Tout ceci nous titille un peu, et après quelques tergiversations, on décide de tenter le truc avec Yo (Nono et VoutVout tentant les crêtes aux alentours).

On rebascule donc pour essayer de le prendre par le coté Ouest. Résultat 400m de descente dans un pierrier éreintant . On longe ensuite les difficultés (1/2h sans dénivelé) pour réamorcer la montée sur le Grand Queyras. Nous sommes juste au dessus de la route qui mène au Fontgillarde.
On monte un peu au feeling dans le pierrier, dont l’inclinaison s’intensifie. Au bout d’une heure, on commence à en voir le bout. On longe rapidement les crêtes pour arriver au sommet (quelques passages vertigineux).
De là, magnifique vue sur le Viso et le Pain de sucre
On rebascule par l’autre versant. Une sacrée inclinaison. 400m de dénivelé pour arriver dans le vallon. On remonte rapidement sur le col. L’eau commence à manquer. On tombe ensuite sur un berger et son troupeau. On enchaine direction le lac de l’Eychassier.

Résultat : bien 1000 m de dénivelé positif et autant en négatif. 5h de marche physique en pierrier. On arrive sur les rotules aux sacs ( 100m au dessus du lac de l’Eychassier). Sacrée journée !

Dernière modification : 14 juillet 2010

A propos

Auteur de cette sortie :

Randonnée réalisée le 8 août 2006

Publiée le 14 juillet 2010

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

  • par Le 18 janvier 2011 à 22h18

    woua que d’inconscience.....on y va au feeling....

  • par Le 18 janvier 2011 à 22h50

    Ahah

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !