Mont Mézenc (1753m) Sortie du 29 février 2012

Sortie réalisée le 29 février 2012.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Le Mont Mézenc par la Croix de Boutières.

Conditions météo

Journée lumineuse, pas un souffle de vent. Température printanière au sommet.

Récit de la sortie

Le topo, donne l’accès au Mont Mézenc par le col de la Croix de Peccata.

Le sommet, peut également se gravir par le col de la Croix de Boutières. C’est un accès plus pratique pour l’ascension en raquettes, car il évite la promiscuité avec les skieurs de fond, même si la partie commune est assez réduite.

Accès

Des Estables, le plus haut village du Massif Central avec 1330 m d’altitude, prendre la direction du col de la Croix de Boutières. Parking au col.

Descriptif

  • Dénivelée : 265m
  • Distance : 5 Km
  • Montée : 0h45

Du col, prendre au nord la piste qui se dirige vers le gîte, visible de la route.

Avant le gîte, un chemin s’enfonce en forêt, panneau "Sentier du Mézenc". (photo)

Le sentier serpente en forêt et en sort vers 1650m d’altitude. A 1670m on rejoint l’itinéraire venant de la Croix de Peccata.

Viser la large selle entre les deux sommets. On peut choisir d’aller en premier au Sommet Nord ou au contraire au Sommet Sud, le point culminant.

  • Haute croix au Sommet Nord.
  • Tables d’orientation au Sommet Sud et en contrebas vers l’est.

Retour : par le même itinéraire.

Le Mont Mézenc, en raison de son altitude et du climat rigoureux, constitue un espace naturel sensible.

Il faut absolument rester sur les sentiers (quand ils sont visibles) délimités par des lauzes, des zones dallées etc.

Ascension

Douceur printanière et peu de neige en cette fin février. La piste est bien damée.

Déjà, à la Croix de Boutières, à 1508m d’altitude, c’est à dire plus haut que le Pilat, la vue sur les Alpes annonçait une journée lumineuse.

Le chemin dans la partie inférieure de la forêt est un peu verglacé. Puis la neige prend le relais. Sur le plateau sommital, il n’en reste plus que quelques souvenirs.

La vue est absolument merveilleuse. J’ai souvent fait l’ascension de cette montagne, mais jamais dans des conditions aussi bonnes.

Fin février ! En chemise ! A 1753m d’altitude !

Le panorama est un 360° qui englobe les Alpes du Mont Blanc au mont Ventoux (les montagnes au nord du Mont Blanc, déjà à 233 Km, sont trop lointaines pour être identifiables), le Pilat, les Monts du Forez, Le Cantal, les Monts Dore, tous les volcans du Velay et du Vivarais, le Suc de Sara, le Mont Gerbier de Jonc, Le Pic du Lizieux, le Massif du Meygal etc. etc.

Voir la page principale pour les topos de tous ces volcans.

La forêt du Mézenc, ne présente plus ces nombreuses taches grises que formaient les arbres morts. Après un gros travail, il semble que la forêt soit sauvée.

Je vais rester longtemps au sommet, la descente étant courte. Mais il fait si beau ! Cet après-midi, je ferai une autre courte randonnée, sur un autre volcan.

Dernière modification : 8 mars 2012