Mont Gerbier de Jonc (1551m) tour et ascension Sortie du 22 août 2014

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Ascension seule pour mise à jour du topo

Conditions météo

Soleil voilé

Récit de la sortie

Ayant utilisé partiellement le VTT pour la randonnée du Rocher Tourte, je suis de retour tôt en début d’après-midi.

C’est l’occasion d’aller au mont Gerbier de Jonc et voir où en sont les dernières évolutions concernant le scandaleux péage et la honteuse clôture électrique ceinturant toute la montagne.

La clôture est toujours en place mais elle n’est plus sous tension, la montagne étant redevenue gratuite suite à un accord entre le Conseil Général et le propriétaire.

Désormais, en louant l’intégralité du sentier allant de l’accès au sommet, le Conseil Général permet aux touristes de gravir le suc gratuitement. La durée du bail est fixée à 30 ans avec un loyer annuel de 20 000 €.

Le voile nuageux s’est épaissit et la luminosité n’est pas excellente. On peut apercevoir le Mont Blanc qui se confond presque avec les nuages.

La descente est assez pittoresque avec certains touristes qui n’ont vraiment pas le pied montagnard.

Dernière modification : 25 août 2014

Photos « Mont Gerbier de Jonc (1551m) tour et ascension »

Le Mont Gerbier de Jonc en fin d’été. Respecter le balisage. Le sentier est large mais cela ne va durer. De G à D : Floraison des calunes. La pente se redresse et le sentier devient plus étroit. Le rocher ne se prête pas à l’escalade, il faut soutenir les surplombs. Escarpements rocheux. Main courante. Sous le sommet. Forêt de cairns du sommet. La profonde vallée du Pradal. Vers le sud. Vallée du Pradal, Suc de Sara et Mont Mézenc. Descente. Aiguillette. Passage aménagé. Passage aménagé. Etroiture. Tous les touristes ne seront pas aussi à l’aise que ce couple pour franchir ce passage. Au pied du célèbre rocher.