L’Ambrevetta (2463m) et la Pointe de Tardevant (2501m) par la Combe de Tardevant Sortie du 20 mai 2016

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Conditions météo

Assez beau, quelques petits cumulus se dissipant en fin d’après-midi.

Presque pas de brume.

Voiles nuageux l’après-midi.

Petite couche de neige fraîche mouillée sur une sous-couche transformée assez ferme.

Récit de la sortie

C’est assez frustrant de voir un magnifique beau temps par la fenêtre lorsqu’on est emprisonné à l’intérieur par les obligations de la vie... Mais les jours d’été sont longs, et en réussissant à prendre la poudre d’escampette à 15h, il y a finalement toujours moyen de se faire plaisir...

Départ vers 17h des Confins, attiré dans cette région par de jolies vues de webcam. Certes, le vert de la vallée tranche avec les sommets reblanchis par les intempéries des jours précédents, mais des petits cumulus s’étaient aussi invités au fil de l’après-midi, masquant le soleil. Peu d’inquiétudes, ceux-ci tendent à disparaître en soirée...

Quelle combe choisir ? Étant donné les conditions de neige fraîche un peu incertaines, allons pour la plus facile, celle de Tardevant. On chausse les raquettes au bas de la combe, sous le chalet de Tardevant. Plus haut, c’est l’hiver, tout a été reblanchi d’une couche immaculée, sans aucune trace si ce n’est celle des "escargots" ayant dévalé les pentes raides... La petite couche de neige fraîche est plutôt mouillée, mais ce n’est guère gênant car la neige sous-jaçante, transformée "névé", est plutôt ferme.

On monte... Seul au monde, aucune trace, personne ne m’a précédé... C’est totalement exceptionnel, surtout par un beau temps pareil... Surtout qu’avec la fine couche de neige fraîche ayant "moquettisé" la vieille neige, les conditions de ski auraient été vraiment sympa...

Tout est blanc, encore plus lorsque les nuages se dissipent enfin... Finalement la crête de l’Ambrevetta où le panorama s’ouvre sur les grandes Alpes dans une atmosphère cristalline digne du plein hiver... Et juste derrière, Tardevant, belle pointe qu’on atteindra en faisant la trace sur une arête esthétique...

Sommet vers 20h. Seul au monde, la vie des hommes se restreignant au fond des obscure vallées...

20h45, retour à l’Ambrevetta. Hélas, des voiles nuageux s’épaississant à l’horizon mettront prématurément fin au spectacle des couleurs... Inutile de rester, on plonge dans la descente...

Neige molle mais pas trop... Les raides pentes sont dévalées, rive gauche de la combe pour une meilleure neige. Le bas de la combe est atteinte en guère plus d’une demi-heure. On enlève les raquettes, retour par le sentier boueux à la nuit tombante... Fin de la balade vers 22h.

Dernière modification : 22 mai 2016

Photos « L’Ambrevetta (2463m) et la Pointe de Tardevant (2501m) par la Combe de Tardevant »

Le lac des Confins. Les vallées en mode été, l’hiver se retranche sur les sommets. Départ sous la combe du Grand Crêt. Traversée sous la combe de Paccaly. Le chalet de Paccaly. Vue sur la vallée du Bouchet. On délaisse la combe de Paccaly. Traversée au pied de la combe de Tardevant. On chausse les raquettes, montée dans la combe. Montée dans la neige immaculée... Regard arrière. Sous l’objectif du jour. Flou artistique sur la Tête de Paccaly. Courbes... On fait la trace... Sous la Tête de Paccaly. Dans le haut de la combe... Pérégrinations... Une seule trace dans la combe... Montée à l’Ambrevetta... Les nuages se raréfient... La vue s’ouvre sur les crêtes des Aravis... Traversée sous le sommet... On rejoint la crête de l’Ambrevetta. Vue sur le Mont Fleuri. Tardevant, pic esthétique, mais attention aux corniches... Sur le fil de la crête... Arrivée au sommet. Les Aravis, tout en strates déversantes... L’enfilade des crêtes... Vue sur le Beaufortain, et la Vanoise à l’horizon... On domine la combe de Tardevant. Regard vers le bas de la combe. A l’horizon, Grande Sassière, Albaron, Mont Pourri... Un curieux chapeau sur le Mont Blanc... Mont Charvet, Aiguille Percée... Retour vers l’Ambrevetta... Derrière l’Ambrevetta, le massif de Tré-la-Tête. La crête de Tardevant, maintenant tracée. Aiguilles du Tour, du Chardonnet, d’Argentières, Verte... Colonney, Aupet, Aiguille Rouge et Grise... Les vallées plongent dans l’ombre... Le Mont Blanc en jaune... A l’horizon, Mont Pourri, Grande Motte, Grande Casse... C’est l’heure de descendre... On plonge dans la combe... Face au crépuscule... Regard arrière. Regard vers Tardevant. Descente droit dans la pente... Regard arrière. Retour au chalet de Tardevant. Retour avec la nuit...