Le Brec de Chambeyron (3389m) Sortie du 26 août 2016

Sortie réalisée le 26 août 2016.

ACCÈS et ITINÉRAIRE : Consulter le topo

Après l'Aiguille, on enchaîne avec le Brec, pas de jaloux !

Conditions météo

Conditions météorologiques parfaites et visibilité maximum, le rêve !

Récit de la sortie

LAiguille de Chambeyron vaincue la veille, on ne pouvait pas repartir de ce site magnifique, sans "s’essayer" au Brec !

5 "guerriers" prêt à en découdre avec le deuxième sommet de l’ Ubaye et des Alpes de Haute Provence !

De plus, Didier et Rafa (TECHNIF) était restés sur leur faim il y a de ça quelques jours, et ils voulaient une revanche.

Ça tombe bien pour nous autres, on va essayer d’en profiter, et c’est ce qu’on a fait !!!

La météo parfaite de ces derniers jours se poursuit aujourd’hui, les organismes sont bien rodés et pas forcément usés, tous les voyants sont au vert, comme dirait Frédo !

L’ascension est belle, et après avoir atteint le magnifique Col des Terres Jaunes, la pente s’élève rapidement dans les éboulis instables et les vires exposées.

Les bâtons sont laissés sur place, avant les premiers passages d’escalade.

Puis le cheminement se fait plus physique et notre indice de vigilance est au maximum.

Arrivés au pied de la fameuse Dalle des Italiens, on s’équipe et Fred et Didier préparent la corde.

C’est Fred qui se lance dans l’escalade délicate de la faille exposée de la dalle.

Même pas peur ! il négocie ça tranquillement avec Didier à l’assurage.

Ensuite, il nous hisse au dessus et Gégé "attaque" le deuxième ressaut !

Quelle aisance ce Gégé !

Ensuite, c’est la sortie de la brèche, et là, on débouche sur l’immense plateau sommital du Brec de Chambeyron, ce plateau que j’observe et que je "bade" depuis 5 ans déjà !

Plateau qui permet de reconnaître relativement facilement ce sommet, de pratiquement tous les secteurs montagneux des Alpes du sud, notamment quand celui-ci est encore enneigé.

La croix sommitale est à quelques encablures, sur notre gauche, à la sortie de la brèche, et les appareils photos vont chauffer.

Deux jours de rêve et d’alpinisme engagé dans ce massif de Chambeyron si cher à mon coeur, l’endroit où j’ai atteint le plus de sommets !

Un grand merci à Fred (TECHNIF), notre chef de cordée qui nous a mené là haut !

Dernière modification : 28 août 2016