Charmant Som (1867m), en boucle par le sentier-balcon Sortie du 28 septembre 2016

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Couleurs d'automne et festin de chamois au Charmant Som

Conditions météo

Beau temps.

17°C à 17h, 7°C à 20h.

Récit de la sortie

J’aime la candeur du matin autant que le silence apaisé du soir. Comme si, en fin de journée, tout se calmait, que les bruits s’évanouissaient, les uns après les autres, pour ne laisser derrière eux qu’un silence reposant et enivrant.

Au Charmant Som, il n’y a à cette heure-ci plus grand monde. Il faut dire que les températures, comme la nuit, tombent vite en ce début d’automne. Le soleil est pourtant encore radieux tandis que je m’élance sur le sentier-balcon, cette vire sympathique dont l’herbe commence à jaunir, tout comme les feuilles des arbres alentour. Avant d’entamer la descente vers le pierrier, je marque un premier arrêt observation, un couple de chamois étant installé confortablement sur un promontoire, juste en dessous du chemin. Je me rends vite compte que je les dérange, et ils se mettent à descendre tranquillement vers la zone boisée située près du pierrier. Mais ce sont finalement six chamois que je vois s’en aller sans faire trop de cas de ma présence.

Je passe le pierrier et remonte en direction de Chamechine, où je tombe sur un jeune chamois isolé, qui profite des dernières chaleurs de la journée. Quatre de plus se laisseront observer dans la combe menant vers le passage escarpé sous le sommet. La montée finale se fait glissante, les pierres ayant conservé leur humidité. Au sommet, la vue est cette fois plus dégagée que lors de mes sorties précédentes de septembre, Belledonne et le Mont Blanc se laissant observer distinctement.

Je débute la descente vers les dalles en même temps que le soleil décline et commence à se cacher derrière la Grande Sure. De nouveau, je tombe sur des chamois. Une mère et son petit. Tandis que la matrone est relativement tranquille, Junior est en panique et ne cesse de jeter vers moi des coups d’œil inquiets. Je rejoins le chemin que j’emprunte un petit moment vers l’est. Je me fige lorsque j’entends de nouveau des bruits de sabots. Trois chamois remontent le long du sentier. Ils ne m’ont pas vu, et s’avancent à deux mètres de moi. Je tente de ne pas bouger, mais je suis finalement découvert. Nous resterons là de longues minutes à nous observer, avant que je décide de laisser la petite troupe tranquille.

De retour dans les pentes herbeuses sous le sommet, le bruit des cloches pendues au cou des vaches accompagnent la splendide vue d’un ciel flamboyant et irisé, et les toutes dernières lumières du jour m’accompagnent jusqu’au retour au parking cette fois désert. J’espère pouvoir encore profiter de belles sorties de ce genre avant le changement d’heure !

Dernière modification : 30 septembre 2016

Photos « Charmant Som (1867m), en boucle par le sentier-balcon »

Au départ, sentier balcon Première sympathique rencontre La combe menant au sommet Vue sur le sommet Nouvelle rencontre vers Chamechine Au fond, la Pinea Au sommet, Chamechaud Le Mont Blanc Dans les dalles sous le sommet Le Grand Som Au sommet Ambiance automnale La dent de Crolles, Belledonne Chamois curieux sous le sommet Mère et fils Fiston inquiet Rencontre impromptue sur le sentier Ciel irisé sur la Dent de Crolles Sentinelle Coucher de soleil Coucher de soleil bovin