Burgruine Alt Eberstein, Battert (568m), Altes Schloss par Wolfsschlucht ‒ Nordschwarzwald Sortie du 24 novembre 2016

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Noch einmal ! Après la très courte sortie de la veille, retour au Battert pour une pleine journée à explorer l'intégralité de la crête et faire de nouvelles découvertes. Départ du Neues Schloss et passage au Altes Schloss, dont l'accès à la partie haute était fermé.

  • Allemagne
  • Histoire, châteaux - Accès en Bus/Train

Conditions météo

Assez lumineux le matin, couvert l’après-midi. Température de 6,5°C au Felsenbrücke à 12h45, vent faible.

Récit de la sortie

  • Distance : 10,2km
  • D+ : 476m

Pour cette variante d’itinéraire, je suis parti du Neues Schloss. On peut s’y rendre par la route, l’accès se fait alors sur la Zähringerstraße (L79a), ou bien en bus via la ligne 208 (arrêt "Neues Schloss").

Cette fois, je me rends prioritairement au Altes Schloss afin de ne pas me préoccuper de l’horaire pendant l’exploration de la crête. C’est aussi l’occasion d’emprunter une variante d’itinéraire pour monter au château.

De la Strohhütte située en amont du parc et en lisière forêt, je descends un peu sur la route d’accès au château (Alter Schlossweg) et prends un chemin sur la droite (Eselmattenweg). Je le parcours sur 450 mètres environ jusqu’à trouver, encore sur la droite, le départ d’un joli sentier (Belzer Fussweg).

Lorsque ce sentier croise la route d’accès au château, je suis le chemin (Eberbrunnenwegle) qui évolue un pont en amont de celle-ci et mène directement au pied de la façade sud-est. Dommage, la partie haute est inaccessible pour une raison indéterminée.

Pas grave, je vais mettre à profit ce temps supplémentaire pour essayer de trouver de nouveaux points de vue sur la crête. Et plus je cherche, plus j’en trouve ! De part et d’autre de la Bergwachthütte, notamment.

J’ai repéré un trou de souris sous un rocher. En m’y faufilant à plat ventre, j’accède à une multitude de possibilités pour évoluer parmi les piliers.

C’est labyrinthique à s’y perdre, mais les passages au plus près des falaises sont fantastiques. J’adore cette petite montagne.

Du bout de la crête, je reviens par le Unterer Felsenweg. Arrivé au niveau du pierrier, je me dis qu’il reste encore un peu de temps. Après tout, je ne suis pas pressé de quitter les lieux. Demi-tour donc, pour aller chercher le Felsentreppe et revenir sur la crête.

De Ritterplatte, où il commence à faire bien sombre, je prends à nouveau le Unterer Felsenweg (à partir de son extrémité ouest) et me dirige à nouveau vers le pierrier.

À cet endroit, j’emprunte la portion du Belzer Fussweg que j’ai laissée le matin et qui file au sud-ouest. Au croisement avec la route d’accès au château, plein sud via le Eberbrunnenwegle.

Juste après la fontaine (Eberbrunnen), je prends le sentier qui part sur la droite du chemin pour effectuer un passage au belvédère de Sophienruhe. Ciel peu coloré et trop chargé avant le crépuscule, je me contente de la ville qui s’illumine peu à peu.

Dernière modification : 30 décembre 2017