Montagne de Sous Dîne (2004m) par les Cheneviers – à raquettes Sortie du 18 janvier 2017

Pour la carte et l’itinéraire détaillé, veuillez consulter le topo

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Coucher de soleil sur le Grand Nord préalpin...

Conditions météo

Grand beau au-dessus des nuages bas plafonnant vers 1500m. Assez froid par petit vent du nord-est.

Récit de la sortie

La neige enfin... Servie avec une belle bise poussant les nuages bas au-dessus de la ville noyée d’un air glacial...

Mais, le soleil, on sait où le trouver... Départ vers 14h après s’être acquitté des devoirs et obligations de la vallée... Il fait frais, le vent pousse les nuées contre la montagne...

La piste en forêt est couverte d’une petite couche de neige froide, sans sous-couche et constellée de pierres, que visiblement certains skieurs ont vaillamment affronté avec plus ou moins de succès... Il est clair que les frustrations de ce début d’hiver ont incité quelques skieurs à certaines prouesses qui laisseront pas mal de traces sur les semelles des lattes... On aura moins de déboires en raquettes...

Arrivée au col de l’Enclave avec le soleil... Maintenant, tout est blanc au-dessus des nuages, et il fait presque doux à l’abri du vent...

Montée vers le sommet... Là-haut, tout est blanc, soufflé, givré... Décor "hiver dans le grand nord" qu’on pourrait trouver dans l’ouest canadien...

Sommet vers 16h30. La vue est magnifique au-dessus de la mer de nuages, et les couleurs se réchauffent déjà... On ne se lasse pas de contempler les massifs montagneux, repeints en blanc, émerger de cet océan de nuages...

17h, on entame la descente face au couchant... Mais on n’ira pas bien loin, toutes les montagnes faisant le décor virent au rose, ce qui donnera pas mal de boulot à l’appareil photo... Couleurs improbables, presque artificielles, on se croirait presque dans une pub pour les poupées Barbie...

Hélas, ce qui est beau ne dure pas, et le soleil se couche... 17h30, on reprend la descente...

Retour au col de l’Enclave, on plonge dans les nuées avec la nuit, mais la frontale ne sera pas nécessaire sur le large chemin enneigé sous le stratus éclairé par les lumières de la ville... Fin de la balade vers 18h30.

Dernière modification : 19 janvier 2017