Mont Colombier (2045m) par l’arête sud-ouest

Difficulté :
Moyen
Dénivelé :
950m
Durée :
1 jour

Une randonnée de difficulté moyenne à travers les alpages avec en prime une raide montée sur l’arête sud-ouest. Au final, un sommet sympathique et une vue superbe sur les sommets des Bauges et sur les massifs environnants (Chartreuse, Belledonne, Aravis, Mont-Blanc)

Accès

Village d’Aillon-le-Jeune sur la D59. Prendre au centre du village la D32 en direction de la Chartreuse d’Aillon (La Correrie) ; après le couvent, continuer sur la petite route qui remonte N la Combe de Lourdens, laisser à droite celle qui mène aux Chalets de Pra-Gelaz puis, après 800 m, se garer sur le petit parking du "Muret" après le pont.

Les infos essentielles

Carte  : IGN 1/25000° 3432 OT Massif des Bauges

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Conditions  : beau temps chaud, quelques passages nuageux

Du parking (alt. 1.180 m), prendre la piste pastorale (panneaux) qui s’élève W puis N en direction du Col de la Cochette. Plusieurs raccourcis (panneaux : "Col de la Cochette direct") permettent de couper le chemin de montée mais il convient de bien suivre les fléchages car des pistes de tirage récentes (non tracées sur la carte) sont sans issue.

L’itinéraire s’élève agréablement dans la forêt puis rejoint le GR 96 "Tour des Bauges" que l’on emprunte jusqu’au Col de la Cochette (alt. 1.694 m).

Au Col on laisse à gauche la piste récente (et laide balafre sur le versant W du Mont Colombier) qui conduit au Chalet de Rossane (alt. 1.738 m) puis au Col du Colombier ((alt. 1.799 m), pour prendre la sente bien visible (panneau) qui escalade l’arête SW en direction du sommet.

Nota  : sans être réellement difficile, ce cheminement comporte quelques passages escarpés et réclame de l’attention, notamment par temps humide (rochers "polis", terrain glissant, traversée en devers de pentes herbeuses). A réserver aux randonneurs aguerris ne craignant pas le vide.

Du sommet (alt. 2.045 m), vue superbe sur les sommets des Bauges (Dent d’Arclusaz, Trélod, Mont de la Coche, etc) et sur les Massifs environnants jusqu’au Mont-Blanc.

Retour par le même itinéraire jusqu’au Col de la Cochette ( Nota  : du sommet on peut emprunter le sentier par l’arête NW, moins escarpée, qui passe par le Col du Colombier et le Chalet de Rossane variante verte sur le tracé) où l’on retrouve le GR 96 avant de poursuivre E en direction des Chalets de la Fullie (panneau après l’épingle à droite) en passant sous la falaise E du Mont Colombier.

Des chalets (dont on peut apprécier le cadre magnifique été comme hiver), on coupe SE par une sente assez peu marquée au départ qui traverse l’alpage et rejoint le Col de la Fullie (alt. 1.338 m), descend vers l’alpage de Pra-Gelaz (quelques passages glissants et boueux) puis rejoint la petite route qui conduit au Chalet de Pra-Gelaz (alt. 1.200 m)

Suivre le sentier jusqu’à retrouver l’embranchement (lieudit Le Muret) avec la route empruntée à la montée et rejoindre le lieu de départ (en dépit de sa longueur - 2 km environ - cet itinéraire bitumé est relativement agréable car en sous-bois et peu fréquenté)

Dernière modification : 31 octobre 2018
Chalets de la Fullie (1390m) par La Compôte

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 12 août 2010

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !