Pic Sud de la Font Sancte (3371m)

Difficulté :
Alpinisme F
Dénivelé :
1600m
Durée :
1 jour

L'ascension du Pic Sud de cette montagne mythique est un peu plus variée et engagée que celle de sa voisine qui la domine de 14 mètres.

La carte

Auteurs : , (Avertissements et Droits d'auteur)

Accès

Sur la route du col de Vars dans les Hautes Alpes (D902), un peu avant le hameau de Saint-Marcelin faisant partie de la commune de Vars, (ou après en fonction d’où l’on arrive, de Guillestre ou du col de Vars) prendre la petite route "balcon" du Val d’Escreins, en direction du refuge de Basse Rua, et se garer au parking public.

Précisions sur la difficulté

Classée alpinisme F+ sur certains topos, cette ascension assez engagée requièrt une très bonne condition physique, de la dextérité sur le rocher ou les dalles et l’absence de vertige.

  • Traversées d’éboulis instables
  • Désescalade engagée et traversée d’un couloir en dévers
  • Escalade sur dalles et ressauts abrupts sous le sommet.

Matériel

  • Casque fortement recommandé et, éventuellement, corde et baudrier pour assurer et rassurer lors de la traversée du couloir et sur l’escalade des dalles.
  • Crampons et piolet en début de saison

Les infos essentielles

  • Carte IGN : TOP25 3537ET "Guillestre - Vars - Risoul"
  • Altitude minimum : 1781m
  • Altitude maximum : 3371m
  • Distance : environ 18km
  • Horaire de montée : compter entre 4h30 et 5h30
  • Balisage : rouge et jaune puis jaune

Itinéraire

Montée

Départ du parking de Basse Rua (1781m).

Emprunter le sentier balisé jaune ainsi que celui du G.R de Pays, rouge et jaune en direction de l’Oratoire de la Font Sancte.

Laisser vers 1880m, sur la gauche, le Vallon Claus montant au Col de la Colette Verte.

Le sentier s’engouffre dans les bois et longe la rive droite du torrent du Rif Bel.

Vers l’altitude 2100, laisser sur la droite le sentier balisé du G.R de Pays rouge et jaune indiquant le Col des Houerts, et prendre à gauche le tracé jaune en direction de l’Oratoire et des Pics de la Font Sancte.

Passer le joli oratoire par la droite (2280m), et emprunter un sentier cairné qui se redresse franchement pour atteindre un haut vallon.

Franchir deux importants verrous glaciaires, et arriver sur un plateau herbeux.

Le Pic des Heuvières (3271m) se dresse sur la gauche et, en face, se dévoile le vaste couloir d’éboulis situé entre le Pic Nord à gauche, et le Pic Sud à droite.

Laisser un petit lac sur la droite (2685m) et remonter sur la gauche, par une sente terreuse et pentue, la barre rocheuse située juste au-dessus.

Arrivée au niveau de celle-ci, et au pied du grand couloir d’éboulis séparant les deux pics, (2850m) bifurquer à droite (Sud-Est) au-dessus de la barre.

Repérer une sente avec des cairns, poursuivre en direction Sud-Est en visant un col évident situé sur la ligne de crête reliant le Pic Sud de la Font Sancte et le Pic de Panestrel.

Juste sous le col, bifurquer alors Nord-Nord/Est afin d’emprunter une sente cairnée.

Poursuivre, généralement sous l’arête et en léger dévers gauche, et contourner plusieurs ressauts rocheux par la gauche.

Le cheminement monte régulièrement et permet d’apercevoir un petit couloir terreux situé au pied d’une corne rocheuse de couleur claire.

  • Il s’agit d’une antécime du Pic Sud.

Remonter le petit couloir et rejoindre une évidente brèche qui débouche sur un grand couloir détritique.

Là, 2 options :

  • (option 1 : plus engagée mais moins fatigante)
    Descendre la brèche de quelques mètres et bifurquer à droite afin de rejoindre le couloir. Ceci nécessite d’escalader plusieurs rochers et, ensuite, d’effectuer une traversée sur des ressauts assez instables (passages "gazeux") afin de rejoindre le couloir et le traverser pour passer en rive droite de celui-ci.
  • (option 2 : moins engagée mais plus fatigante)
    Descendre dans la brèche avec prudence, sur une trentaine de mètres afin de rejoindre le couloir.
    Le remonter et trouver le meilleur passage pour atteindre sa rive droite.

La rive droite du couloir atteinte par l’une des 2 options, poursuivre l’ascension par une petite escalade sur du bon rocher et rejoindre 50m plus haut un léger replat situé sous le sommet.

  • On aperçoit enfin, lors de cette ascension, le sommet du Pic Nord de la Font Sancte ainsi que le doigt rocheux du Pic Sud, visible d’un peu partout.

On remarque immédiatement un petit couloir tout droit filant vers le sommet, mais très exposé au niveau de sa base.

L’ignorer et contourner légèrement le bastion sommital par la gauche afin de repérer une légère fissure sur des dalles rosées permettant de trouver quelques bons appuis pour les pieds.

Les dalles adhèrent bien, les remonter et rejoindre le sommet orné d’un cairn, se prolongeant par une superbe dalle plate et rosée.

Celle-ci est assez large pour s’y poser et prendre de beaux clichés.

La vue est imprenable sur le Pic Nord, juste en face et situé 14m plus haut.

Le panorama dans les autres directions est magnifique : Massif des Ecrins, Mont Viso, Mont Aiguillette, Tête des Toillies, Bric de Rubren, Massif de Chambeyron, Mortice, Pic des Houerts, Grand Bérard, Mont Tailland etc....

Descente

Par le même itinéraire et avec prudence.

Historique

Cette montagne doit son nom à une fontaine, soi-disant miraculeuse, découverte fortuitement par une bergère.

Dernière modification : 15 septembre 2018
Pic Nord de la Font Sancte (3385m)

La carte du topo « Pic Sud de la Font Sancte (3371m) »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours