Pic Nord de la Font Sancte (3385m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1604m
Durée :
1 jour

Le point culminant du Parc Naturel Régional du Queyras. Il domine la rive droite de la haute vallée de l'Ubaye. Visible du bassin de Guillestre, il domine également la Durance. Un petit massif mythique et épique constitué d'une pointe bifide, Nord (3385m) et Sud (3371m). – Auteur :

Accès

Sur la route du col de Vars dans les Hautes Alpes (D902), un peu avant le hameau de Saint-Marcelin faisant partie de la commune de Vars, (ou après en fonction d’où l’on arrive, de Guillestre ou du col de Vars) prendre la petite route en direction du refuge de Basse Rua, et se garer au parking public.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

  • Carte : IGN TOP25 3537 ET GUILLESTRE
  • Altitude de départ : 1781m
  • Sommet : 3385m
  • Dénivelée : + de 1600m
  • Distance : 18 km
  • Durée moyenne de la montée : 5h00m
  • Durée moyenne de la descente : 3h00m

Matériel

  • Piolet Crampons en début de saison, quand le couloir est enneigé.
  • Casque.
  • Éventuellement une corde

Précautions

Cette ascension est très exposée aux chutes de pierres.

Il est dangereux de remonter le couloir s’il n’est pas enneigé, si d’autres randonneurs sont devant.

Les chutes de pierres peuvent provenir du Pic Sud en permanence ou de la partie amont, la pente approchant les 40° et plus dans la portion la plus étroite.

Il est donc conseillé une ascension précoce en mai-juin et très tôt le matin ou en fin de saison après une chute de neige.

Le port d’un casque est vivement conseillé et la montée doit se faire d’un trait.

Ne pas faire de pause ou "traîner" dans le couloir.

Si les conditions ne sont pas bonnes, il faut quitter le couloir au 1er tiers et prendre la voie des vires à gauche.
Ce n’est pas beaucoup plus difficile et plus sûr. La descente se faisant par le couloir en quelques minutes. Mais attention s’il y a du monde dessous.

Descriptif

Départ du parking de Basse Rua, prendre en face un sentier balisé jaune ainsi que le G.R de Pays rouge et jaune en direction de l’oratoire de la Font Sancte.

Laisser vers 1880m sur la gauche le vallon Claus montant au col de la Colette verte.

Le sentier s’engouffre dans les bois et longe la rive droite du torrent "le Rif Bel".

Vers l’altitude 2100, laisser sur la droite le sentier balisé du G.R de Pays rouge et jaune indiquant le col des Houerts, et prendre à gauche le tracé jaune en direction de l’oratoire et des pics de la Font Sancte.

Passer le joli oratoire par la droite (2280m), et emprunter un sentier cairné qui se redresse franchement pour atteindre un haut vallon.

Franchir deux importants verrous glaciaires, et arriver sur un plateau herbeux.

Le pic des Heuvières (3271m) se dresse sur la gauche et, en face, se dévoile un vaste couloir d’éboulis situé entre le Pic Nord à gauche, et le Pic Sud à droite.

Laisser un petit lac sur la droite et commencer l’ascension de ce couloir haut de 400 mètres, de préférence par la gauche afin de profiter de quelques traces existantes et de s’aider avec les rochers.

Traverser une zone d’éboulis pentue et extrêmement désagréable et poursuivre l’ascension dans l’évident couloir qui se rétrécie légèrement et devient plus terreux.

Le degré de pente avoisine les 40° et la progression à l’ombre du Pic Sud confère une ambiance minérale et très austère.

Après beaucoup d’efforts et de sueur laissés en route, la pente s’atténue et on rejoint un petit plateau (enneigé le jour de notre ascension) d’où l’on peut apercevoir le relais de secours en montagne situé une centaine de mètres plus haut, et en contrebas du Pic Nord.

L’arrivée au sommet orné d’un petit cairn est magique. (il méritait mieux)

Un splendide panorama sur tous les massifs environnants nous accueille : Chambeyron, Queyras, Écrins, Viso etc...

Le retour se fait par le même itinéraire.

Attention à la descente très raide dans le couloir, surtout quand celui-ci est enneigé.

Historique

Cette montagne doit son nom à une fontaine, soi-disant miraculeuse, découverte fortuitement par une bergère.

Dernière modification : 11 octobre 2018
La Pointe d’Escreins (3038m) par Basse Rua

A propos

Auteur de ce topo :

Habitant les Bouches-du-Rhône et passionné de randonnée sportive depuis 2009, j'ai commencé logiquement à faire mes "armes" dans les magnifiques calanques de Marseille, puis j'ai étendu à la Provence, les Alpes et maintenant, tout simplement "la montagne", où qu'elle soit !!!

Topo publié le 15 septembre 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (15).
  • par Le 16 septembre 2013 à 00h02

    Chapeau ! C’est un sommet que j’attends de faire avec impatience, un des derniers 3000 du Queyras qui m’échappe. Tes photos sont très esthétiques !

  • par Le 16 septembre 2013 à 18h48

    A ce jour, ma plus belle rando ! mon plus haut sommet !

  • par Le 16 septembre 2013 à 22h11

    Super beau ce coin !

  • par Le 16 septembre 2013 à 22h42

    La team, vous pourriez être intéressés par l’ascension du Pic Sud, ou du Pic Nord par la face Nord ;)

  • par Le 16 septembre 2013 à 23h09

    Ah ! On va se renseigner merci ;)

  • par Le 17 septembre 2013 à 18h13

    Soit dit en passant, si vous planifiez un truc, je ne serais pas contre être de l’aventure ;)

  • par Le 10 octobre 2013 à 00h56

    les photos sont superbes

  • par Le 10 octobre 2013 à 09h25

    Je devais avoir 15 ans quand mon père m’a emmené sur ce sommet... et j’en garde un super souvenir même si ce jour j’en avais bavé grave... souvenir souvenir
    merci pour ces photos et pour la mémoire.
    La vue vue sur le lac st Anne est toujours aussi impressionnante d’en haut.!
    amic

  • par heremeLe 10 octobre 2013 à 16h23

    Curiosité géologique de la source de la Font Sancte : l’eau sourd d’un "tuyau" rocheux quasi parfait :
    http://www.rando83.fr/local/cache-vignettes/L150xH100/DCP_7517-b0169-25455.jpg
    http://www.rando83.fr/IMG/jpg/P1020809.jpg

    Un petit commentaire de Rando83 que je trouve amusant :

    "Comment naissent les légendes ?
    Observons d’abord que la carte de Cassini ne porte nulle mention de Font Sancte. La dénomination de la source et du point culminant sont donc postérieures au XVIIIe siècle. Et pourtant le village de Rua est mentionné dès le XIIIe siècle dans les archives départementales....La source est déjà moins de droit divin...
    La légende dit qu’une bergère, obligée d’aller chercher de l’eau, suivit une chèvre qui s’éloignait du troupeau. Tout cela est bien biblique.... Et qu’ainsi elle découvrit la source jaillissant du rocher.
    La légende aurait pu dire qu’un évêque, touchant de sa crosse sacerdotale le rocher, en fit jaillir une source. Et cela aurait été plus près de la réalité, car un évêque est toujours mieux placé qu’une bergère pour créer et propager une légende. Mais cette version a sans doute était écartée, car moins efficace pour tout prosélytisme..."

  • par heremeLe 10 octobre 2013 à 16h45

    Histoire et Légendes.
    Au XVIIe siècle, dit la légende, des jeunes bergers s’étaient confectionnés un radeau de fortune et s’étaient laisser pousser doucement par le vent vers le centre du lac qu’ils comptaient traverser (- il eut été plus simple d’en faire le tour "pedibus cum jambis" -). Mais quand ils furent arrivés au milieu, plus un souffle d’air. Impossible de revenir. Le soir tombant, leurs parents finirent par s’inquiéter et après de longues recherches, les trouvèrent coincés sur leur frêle esquif. Instructions, exhortations, conseils divers... rien n’y faisant, ils n’eurent plus que la ressource de se jeter à genoux et d’implorer Sainte-Anne qui protège si bien les navigateurs. Ils lui promirent, s’ils retrouvaient leurs enfants, de lui construire une chapelle. Sainte-Anne les entendit de sorte qu’une brise légère se leva et ramena les enfants jusqu’à la rive.
    Depuis lors, dit-on, un pèlerinage de remerciement est organisé chaque année le 26 Juillet. Deux processions partent simultanément de Ceillac et de Maurin dans la vallée de l’Ubaye, par delà le col Girardin. Elles font leur jonction au niveau du lac..
    La tradition rapporte également que Sainte-Anne manifeste sa satisfaction au retour de la procession en faisant pleuvoir, à une époque de l’année où l’on a tant besoin d’eau. En fait on se rendait au Lac de l’Adoux (parcelle située sur une pente exposée au soleil - ancien nom du lac Sainte-Anne) en procession dans les périodes de grande sécheresse quand on désirait la pluie. A cette occasion on organisait aussi des jeux tels que des courses pour jeunes gens et jeunes filles dans une pente très raide (- le couloir d’accès au pic Nord ? -).

  • par Nicole, SospelLe 11 octobre 2013 à 12h07

    Magnifiques photos, vidéo et souvenirs pour moi.

  • par Gaëtan,JägerLe 12 octobre 2013 à 17h56

    Une randonné magique qui nous apporte à chaque fois son lot de surprises et de frissons,a ce jour elle reste ma préféré dans le Queyras et mon plus haut sommet en rando,je l’ai faite a deux reprises et tenté trois fois. Je l’ai gravit seul cette année début Aout avec casque,crampons et piolet car il restait encore beaucoup de neige, j’ai aussi rencontré un groupe de bouquetins juste avant le petit lac,ce jour la c’était la première fois que j’allais au pied de la fontaine y remplir ma gourde,l’eau jaillissait tel une cascade.
    Merci pour les photos et le film.

  • par françoisLe 22 octobre 2014 à 19h47

    super beau !

  • par Le 24 octobre 2017 à 18h05

    Bonjour peut-on effectuer la fonte sancte début novembre y a-t-il de la neige et faut-il un piolet et des crampons merci de vos conseils

  • par Le 25 février à 07h48

    Bonjour peut-on faire la fonte sanct début avril

  • par Le 25 février à 09h33

    Oui, bien sûr ! équipé de crampons et d’un piolet, mais attention à l’état d’enneigement !!!

  • par Le 10 juillet à 20h46

    Début novembre : surement avec un peu de neige. Début avril, c’est à ski et en fonction des années et des conditions. Cette année ( très riche en neige) c’était moins dangereux d’y aller à partir de mai, je connais qqn qui la faite à ski premier WE de juin 2018.

    Chose importante : la route d’accès ferme (à quelle date ?... voir office tourisme) et elle ouvre généralement mi-mai, et cela dépend de l’enneigement ! si pas ouverte, c’est 10 à 11km A/R en plus !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !