Pointe de Marte ou Rocce Fourioun (3152m)

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1380m
Durée :
1 jour

Un magnifique belvédère sur le Mont Viso – Auteurs : et

Accès

Entrer dans le Parc Naturel Régional du Queyras et suivre la vallée du Guil jusqu’au village de Ristolas.

Laisser le village à droite et poursuivre sur la grande route en ligne droite en direction de l’Echalp.

Laisser le parking de l’Echalp, et poursuivre sur la route, en face, jusqu’au parking de la Roche Écroulée (1787m) et se garer.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

INFORMATIONS

  • Carte : IGN TOP25 3637 OT - MONT VISO
  • Départ : Parking terminal de la "Roche Écroulée" (1787m)
  • Point culminant : Pointe de Marte (3152m)
  • Dénivelé total : 1380m
  • Distance : environ 16km
  • Temps de montée : entre 3h00 et 4h15

DIFFICULTÉS

  • Présence de passages rocheux (II+) dans l’ascension de la partie sommitale qui demandent vigilance et aisance sur le rocher
    • Certains de ces passages sont même un peu "gazeux" et moyennement exposés
    • Ils ne sont pas difficiles techniquement mais demandent précision sur le choix des prises lorsque l’on doit utiliser ses mains
  • Un brin de corde peut être nécessaire pour des personnes n’étant pas très à l’aise
    • Présence de points d’ancrage sur les passages clés (voir photos 53 et 55)
  • Je conseille (pour ceux qui en utilisent) de ranger les bâtons de randonnée à partir du col

ITINÉRAIRE

Du parking de la "Roche Écroulée" prendre la direction du grand belvédère du Viso (panneaux).

Arrivé au belvédère, poursuivre vers l’est sur un sentier très bien marqué jusqu’à une intersection.

Prendre la direction du col de la Traversette (panneaux) et le rejoindre en empruntant un bon sentier qui longe, sur le haut et par la gauche, la combe du torrent de Faito.

Arrivé au col de la Traversette (2947m), suivre la crête à droite (sud) qui emprunte une sente évidente, cairnée et marquée à la peinture jaune.

Remonter un pierrier et gravir plusieurs gradins rocheux faciles qui rejoignent un éboulis.

Bien suivre les marques à la peinture jaune qui le traversent et qui rejoignent un nouveau ressaut rocheux.

Passer celui-ci, et rejoindre une petite plate-forme où se trouve un ancien bivouac détruit.

Poursuivre sur la droite de la crête et se courber un peu pour passer sous un rocher imposant.

Continuer par de l’escalade facile du ressaut de l’antécime.

Désescalader par la gauche l’antécime, pour prendre pied dans un petit couloir.

  • Il s’agit là, du passage le plus délicat de cette ascension, puisque cette désescalade nous amène à enjamber une faille où le faux pas est interdit et où les prises fiables sont obligatoires
  • Il existe une deuxième option qui est de poursuivre un petit peu plus loin sur l’antécime afin de désescalader le ressaut par un petit passage sur la gauche de l’arête, plus étroit que le couloir pré-cité, plus technique, mais moins exposé

On débouche alors un peu plus loin dans le couloir.

À la sortie de celui-ci, il ne reste plus qu’à remonter la sente sur une vingtaine de mètres de dénivelé, jusqu’au sommet orné d’une belle croix métallique.

Par temps clair, on jouit d’un panorama exceptionnel sur toutes les Alpes, avec une vue splendide sur le Mont Viso.

DESCENTE

  • Par le même itinéraire
Dernière modification : 12 août 2018
Monte Granero (3171m)

A propos

Auteurs de ce topo : ,

Topo publié le 8 juillet 2016

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (6).
  • par Le 8 juillet 2016 à 17h09

    Belle ascension. Il est possible d’aller au Grand Belvédère à VTT.

  • par Le 8 juillet 2016 à 18h36

    Avec mes affaires de camping, j’aurais du mal à trouver de la place dans ma voiture pour y mettre un VTT, Alain. Effectivement très belle ascension avec un final rocheux des plus ludique et qui fait un peu monter en pression. Ce secteur (autour du Viso) est vraiment très bien balisé. Ce sont les italiens qui sont très assidus dans ce domaine, avec leur belles croix sommitales, et leurs balisages très présents, merci à eux !

  • par JacquesLe 9 juillet 2016 à 13h15

    Descriptif, photos, precisions et explications pour l’itineraire, tout y est, bravo cyril !

  • par Le 9 juillet 2016 à 14h30

    Merci, Jacques !

  • par Le 9 juillet 2016 à 19h31

    Bien vu Cyril le d&tail photographique de la randonnée à partir du col de la Traversette.
    Je déplore quand même ces stupides panneaux indicateurs où sont marquées en gros les distances et en petit les durées, alors que ce devrait être l’inverse, voire ne pas indiquer lesdits kilomètres. Contraste avec le panneau italien "intelligent".

  • par gripLe 9 septembre 2016 à 14h48

    Fait et difficilement . Corde bien utile. Merci à toi pour ton topo super complet digne dun pro, mais je noublie pas technif qui m’ont bien conseillé , car je l’avoue, nous avons avec mon oncle préférés desescalader ! Mais quel plaisir au sommet !

  • par ClémentLe 9 septembre à 21h34

    Superbe randonnée réalisée avant-hier. Les conseils pour le passage de l’antecime m’ont beaucoup aidé. Personnellement, je préconise vivement la deuxième option en allant au bout de l’antecime. Je me suis engagé dans la première option et la desecalade en devers au dessus de la faille ne m’a pas rassuré du tout. J’ai donc opté pour la deuxième option.

  • par Le 9 septembre à 21h48

    L ’ antécime est le passage le plus exposé de cette ascension, il était logique de bien le décrire. Bravo Clément et merci pour ton commentaire ☺

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !