L’Escalinade (3087m) et la Turge de la Suffie (3024m) par le lac des Cordes

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1300m
Durée :
1 jour

Très belle randonnée qui permet de côtoyer plusieurs lacs, dont le magnifique lac des Cordes et de gravir deux "3000", satellites du merveilleux pic de Rochebrune, reliés par une arête panoramique. De l'Escalinade, la vue sur ce dernier est exceptionnelle. La vallée des Fonts de Cervières, restée à l'écart des bétonnières, est remarquable. – Auteur :

Accès

Village de Cervières sur la D 902, en versant nord de la route du col d’Izoard.

Traverser le village en prenant la direction des Fonts par la D 89T. Après le hameau des Chalps, et juste avant celui du Bourgea, prendre un chemin à droite qui descend vers un parking au bord de la Cerveyrette. (Ne pas confondre la Bourgea et le Bourget situé plus en aval.)

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3536OT
  • Tracé IGN
  • Altitude de départ : 1950m
  • Lac des Cordes : 2446m
  • Lac de l’Etoile : 2532m
  • Col de Chaude Maison : 2825m
  • Horaire : 8h00 environ
  • Distance : 11 Km

Balisage

  • Trait jaune et blanc/rouge du GR 58 jusqu’au lac des Cordes

Du parking au lac des Cordes

Du parking, traverser le pont sur la Cerveyrette et prendre le sentier qui monte dans la forêt de mélèzes, panneau "Lac des Cordes".

Le sentier, en lacets, est magnifiquement tracé. Une barre rocheuse est câblée.

Le sentier sort de la forêt et remonte un joli vallon jusqu’au lac des Cordes.

Du lac des Cordes au col de Chaude Maison

Contourner le lac par l’une ou l’autre rive.

Prendre, à l’ouest du lac, un sentier qui longe en rive droite un petit ruisseau issu d’une source.

On traverse le petit vallon au-dessus de la source.

Le sentier se fait plus discret. On franchit une croupe herbeuse pour redescendre sur le lac de l’Etoile.

Dépasser le lac et prendre, à gauche, un petit vallon qui se dirige vers le large couloir, bien visible, situé entre le sommet 2878 à droite et les contreforts de la Turge de la Suffie à gauche.

Remonter ce couloir, croix bleues (itinéraire skieur) sur IGN, mais qui bénéficie d’un sentier bien marqué.

Au sommet du couloir on domine une dépression occupée par un petit lac, non nommé sur IGN.

Sans descendre, prendre la sente qui traverse le vallon pierreux, puis le remonte, jusqu’au col de Chaude Maison, alt. 2825m.

Du col de Chaude Maison à l’Escalinade

Du col, prendre à gauche en contournant le gros ressaut rocheux par la gauche, est, versant Cerveyrette, et revenir sur la crête.

On arrive vers une arête rocheuse qui peut soit se parcourir (une petite cheminée à descendre en fin d’arête), soit se contourner par la droite, ouest, versant Izoard.

Continuer sur la crête et, par quelques rochers, gagner le sommet de la Turge de la Suffie.

Descendre le bloc sommital par une petite cheminée en versant ouest et continuer la crête qui descend vers une large selle, alt. 2950m.

Remonter la crête et atteindre facilement le sommet de l’Escalinade

Panorama magnifique durant tout le parcours d’arête.

Retour

Par le même itinéraire.

  • Possibilité de visiter les lacs de la Madeleine, moins intéressants que le lac des Cordes et celui de l’Etoile.

Source

Vidéo


La Turge de La Suffie et L’Escalinade par le... par britanicus100

Dernière modification : 16 mai 2018
Pic de Rochebrune (3321m)

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 27 juillet 2013

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (12).
  • par Le 27 juillet 2013 à 10h18

    De très jolies photos. Intéressant aussi de voir des photos du lac des cordes tôt le matin. Les couleurs y sont sublimes ! Merci alain ;-)

  • par heremeLe 28 juillet 2013 à 01h00

    Juste une petite note orthographique, historique et linguistique : il s’agit des FonTs de Cervières (sources, fontaines, ...), comme l’a écrit notre ami Befakali, et non FonDs (rien à voir avec les Dupondt).

  • par Le 28 juillet 2013 à 01h50

    C’était simplement une étourderie. Merci de m’avoir fait rectifier.

  • par heremeLe 28 juillet 2013 à 12h39

    Venant de ta part, cela ne pouvait être qu’une erreur momentanée. Le plus gênant, c’est que nombre de cartes, guides, ... haurtografient "fonds", sans chercher à comprendre le pourquoi de cette graphie. Cela fait pourtant partie de la richesse linguistique locale, au même titre que le provençal, l’arpitan, le breton, ... De plus l’on entend parfois des voix qui veulent à tout prix aseptiser les langues au nom d’un pseudo-français "moderne" où les mots perdent toute signification.
    Une citation de Michel Vauzelle, président de la PACA, Provence-Alpes-Côte d’Azur
    « C’est parce qu’on sauvegarde les diversités culturelles que nous préserverons la liberté. »

    Puisque tu connais bien la région, dans le même ordre d’idées, un lien vers une discussion relative aux Escartons, que certaines bonnes âmes veulent transformer en "Ecartons" (Boudiou, comme dirait Ecartefigue). Et les réponses fondées, sarcastiques et humoristiques des défenseurs "escartoniens", notamment :

    " Si on suit la logique de M. ..., on devrait traduire en français tous les noms de la région :Névache, par la vallée enneigée, Freissinières,par le frêne (l’arbre), le hameau des Ribes par les Rives ..., le col des Lauzes par Les Tuiles ..., Le Monêtier-les-Bains par Le Monastère des Bains, la Vallouise par la Vallée du roi Louis XI, le Montgenèvre par le Mont Janus, ..."

    "... message à tous les écadrons d’écogriffes :
    après mon écapade dans les écartons à pratiquer l’écalade, j’ai croisé deux écargots prenant la poudre d’écampette. J’ai chaussé mes écarpins pour redescendre l’écalier et cuire mes écalopes..."

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion:R%C3%A9publique_des_Escartons

  • par Le 29 juillet 2013 à 00h35

    Les photos sont fantastiques, alain merci du fond du cœur, et que ça donne envie d’aller sur ces sommets, de parcourir le sentier des rhododendrons en fleurs...

    Je suis étonné tout comme toi hereme par cette faute sur "font" dans les guides, car après tout un des sommets importants du Queyras est le pic de la FONT Sancte, or ce dernier est toujours systématiquement bien écrit, ce que devrait interroger les concepteurs de guides sur ce qu’ils écrivent quand ils rencontrent ce mot "font" dans d’autres contextes...

    Merci en tout cas pour les petites anecdotes et citations !

  • par Le 29 août 2013 à 13h05

    J’ai trouvé d’où venait la confusion ente les Fonts et les Fonds.
    Google Earth —> les Fonds
    Géoportail —> carte simple —> les Fonds
    Géoportail —> carte 1/25 000° —> les Fonts
    Comment ne pas se prendre les pinceaux ?

  • par heremeLe 30 août 2013 à 21h47

    Ben oui, mais Géoportail 1/25000 a raison. Ce qui montre bien que les géographes en tous genres ne font pas l’effort de s’informer sur la signification des toponymes et font étalage de leur inculture. Quand on diffuse des documents ou des informations susceptibles d’intéresser des dizaines de milliers de personnes, il convient de s’imposer une certaine dose de recherche et de rigueur.

  • par Le 13 janvier 2014 à 19h44

    Extraordinaire randonnée bien connue des Briançonnais ; Sur le retour j’ai fait un crochet par le lac de la madeleine qui se
    situe sous le lac de l’Etoile . De la madeleine on rejoint le lac des cordes tout proche.
    J’en ai fait une vidéo dont voici le lien ( de 240 p à 1080p) http://www.dailymotion.com/video/x14wnl5_la-turge-de-la-suffie-et-l-escalinade-par-le-lac-des-cordes_sport

  • par Le 24 juillet 2015 à 09h42

    Petite modif au topo : la route des Fonts est désormais goudronnée de bout en bout.

  • par TitifbLe 5 septembre 2015 à 08h34

    Bravo ! Merci pour vos vidéos !

  • par Le 21 mai 2016 à 15h34

    Le bloc sommital de la Turge se franchit sans problème ou il faut du matériel spécialisé ?

  • par Le 21 mai 2016 à 15h52

    Ce n’est pas bien difficile, haut d’environ 2ou 3m avec de bonnes prises.

  • par Le 9 juillet 2016 à 21h59

    Très bonnes indications ! merci Alain. Le Grand Rochebrune qu’il donne envie !
    [POUR LES SPORTIFS] —>
    Comme je randonne de manière sportive j’ai allongé un peu ton topo (24 km pour 1850 D+ en 7H). Du coup en plus du topo, j’ai fais la Cime de Charvie (2881m), la Turge du Peyron (2791m), redescente par le col de Prafauchier (pierrier +++). Puis j’ai passé le vallon pour rejoindre le lac de L’Etoile et retrouver le lac des Cordes. Montée au col de Marsailles, Les Fonts puis retour parking.
    La vidéo ici (en ligne en fin de soirée)
    https://www.youtube.com/watch?v=LNSxq5WvWmw&feature=youtu.be

  • par Le 9 juillet 2016 à 22h20

    Très intéressant, ce topo !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !