Montagne Sainte-Victoire : Tracé noir par le Garagaï – retour par le Pas du Clapier

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
600m
Durée :
1 jour

Un cheminement subtil traverse le flanc méridional de la Montagne Sainte-Victoire. L’itinéraire rejoint le Trou des hirondelles, longe la crête puis bascule dans un versant sud très sauvage. Cette belle aventure se termine par la découverte du site de la Marbrière. Bien qu’assez sportif, ce parcours laisse le sentiment que l’émotion l’emporte sur la performance. – Auteur :

Accès

Départ du parking des Deux Aiguilles

  • De Saint-Maximin : direction Pourrières et Puyloubier. D17 à environ 7 Km à l’ouest du village.
  • D’ Aix-en-Provence : direction le Tholonet et St-Antonin-sur-Bayon. D17 à environ 500m après la Maison de Ste-Victoire.

Précisions sur la difficulté

  • Mention "assez difficile" inscrite sur le site
  • Ressauts rocheux facilement négociables
  • Recherche d’itinéraire

Les infos essentielles

  • Carte : IGN TOP25 3244 ET Montagne Ste-Victoire
  • Altitude de départ : 439m
  • Dénivelée cumulée : environ 600m
  • Distance du parcours : 7 Km
  • Période défavorable : éviter l’été à cause de la chaleur et des risques d’incendie.
  • Conditions météo : comme pour tous les parcours en crête, se renseigner sur la force du vent et le risque d’orage. Terrain sec indispensable pour la descente.
  • Balisage :
    — Noir du parking des Deux Aiguilles au Garagaï
    — GR.9 sur la crête
    — Aucun pour le début de la descente (arbitrairement représenté en jaune sur le lien carte IGN)
    — Jonction avec le tracé vert
    — Retour par le tracé Marron

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Réglementation Grand Site Sainte-Victoire

  • Risque d’incendie en période estivale :

Pour tous les massifs provençaux, le risque d’incendie est élevé pendant l’été : Niveau de risque - Tel : 0811 20 13 13

Du parking au Garagaï

Quitter le parking des Deux Aiguilles en traversant la route. Suivre la signalétique « Garagaï ». Le chemin longe un instant la route, traverse un petit ruisseau et bifurque à gauche en direction de la grande falaise de Sainte-Victoire.

Au croisement, laisser à main droite l’itinéraire du retour. Continuer tout droit vers le nord en direction d’une dalle rocheuse claire. La franchir, s’orienter au nord-ouest en ignorant les nombreuses sentes qui partent sur la droite.

  • Ce passage est appelé : le Pas de l’éléphant.

Bien que l’orientation générale (nord-ouest) ne varie pas, de multiples changements de direction saccadent la progression. Rester vigilant pour ne pas perdre le balisage.

La pente, assez forte au début, laisse aussi des moments de répit. Elle traverse le flanc sud de Sainte-Victoire.

Atteindre un petit ressaut suivit d’un court passage aérien.
Une descente raide permet d’atteindre le pied d’un grand pierrier.

  • Jonction avec le tracé vert de Forcioli (corde nécessaire pour l’emprunter)

Remonter les éboulis, plein nord, en suivant la trace qui serpente. Le balisage est désormais noir et vert.

Quitter cette zone par la gauche pour atteindre une partie rocheuse. Franchir un ressaut en s’aidant des mains. Le sentier passe à côté du gouffre du Garagaï.

Traverser la grotte des hirondelles en escaladant une dalle d’aspect anthracite.

Le retour

Une fois sur la crête, suivre le GR.9 vers l’est.

Passer à proximité du Signal puis poursuivre jusqu’au point coté 970. Repérer un gros cairn en bord de falaise.

  • On s’engage sur un itinéraire sauvage, non balisé. La trace, parfois ténue, peut faire douter de la justesse du cheminement.

Garder la direction est sur une trentaine de mètres après le cairn. Passer juste en dessous de la ligne de crête puis descendre plein sud dans la brèche qui se présente.

Atteindre un large balcon en dévers. Il est délimité au sud par un à-pic vertigineux. Longer la falaise sur 300 mètres vers l’est. On découvre un terrain qui alterne végétation clairsemée et pentes d’éboulis.

On aperçoit un sentier en contrebas . C’est le tracé vert (un autre) qui emprunte un cheminement différent pour accéder à la crête. Le rejoindre (alt.870m) puis descendre en passant par une succession de dalles rocheuses, direction sud-sud-est.

Le sentier déjà escarpé atteint un ressaut rocheux. Désescalade relativement aisée.

Rejoindre le tracé marron au Pas du Clapier. (dalle inclinée) Poursuivre jusqu’à l’ancienne carrière de marbre. (la Marbrière)

Passer à proximité d’une belle grotte puis boucler l’itinéraire en gagnant le carrefour précité.

Dernière modification : 16 mai 2018
Tour du plateau du Cengle

A propos

Auteur de ce topo :

Marcher en montagne : "je suis bien là, où je me dois d'être. C'était la question cruciale de la vie. La plus simple et la plus négligée." Sylvain Tesson

Topo publié le 22 février 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !