Petite Séolane (2854m) par les Besses

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1300m
Durée :
1 jour

Magnifique belvédère sur la Vallée de l'Ubaye, dont l'itinéraire d'ascension, tracé jusqu'à son sommet, permet de profiter d'une très grande variété de relief.

La carte

Auteurs : , (Avertissements et Droits d'auteur)

Accès

Au Nord-Est des Alpes de Haute Provence, pénétrer en Vallée de l’Ubaye et rejoindre le village de la Fresquière.

Dans le village, bifurquer à droite en direction de Méolans et emprunter le pont au dessus de l’Ubaye.

Une centaine de mètres avant le hameau de Méolans, tourner à gauche sur la petite route en direction du village de Gaudeissard.

Continuer jusqu’au terminus de la route (qui devient piste) situé au hameau des Besses, et se garer au bord de la route, sans gêner.

Précisions sur la difficulté

Traversée d’éboulis sous le bastion sommital de la Petite Séolane assez désagréable, mais très bien marquée par une multitude de cairns, on ne peut pas se tromper.

1300 mètres de D+ pour cette ascension qui nécessite une très bonne condition physique.

Les infos essentielles

  • Carte IGN : TOP 25 - 3439 ET "SEYNE - CHABANON - GRAND PUY"
  • Altitude minimum : 1535 m
  • Altitude maximum : 2854 m
  • Distance : environ 14 km
  • Horaires : comptez entre 6h00 et 7h00
  • Balisage : type G.R / couleur rouge et blanc jusqu’au Col de Séolane, puis hors sentier, mais sur une sente très bien marquée par une multitude de cairns, et ceci jusqu’au sommet.

Itinéraire

Du hameau des Besses (1535m), suivre le bon sentier du G.R 6-56 orienté plein sud.

Celui-ci traverse une zone boisée et en ressort sous le Col de Séolane qu’il finit par rejoindre à l’altitude 2273m.

  • Aucune difficulté technique particulière concernant ce sentier, si ce n’est quelques passages assez pentus par endroit.

Du col, remonter la croupe herbeuse à gauche (Est) jusqu’au pied du grand éboulis (2530m) situé sous l’impressionnant bastion sommital de la Petite Séolane.

Remonter cette combe en suivant les nombreux cairns qui se frayent un passage à travers le gros éboulis calcaire et qui serpente intelligemment afin d’éviter des pentes trop raides.

  • Le cheminement très bien marqué, longe une impressionnante falaise puis traverse une immense brèche au dessus de laquelle se dressent plusieurs grands gendarmes.

La sente cairnée rejoint alors un col situé entre la Petite Séolane (Sud) et son antécime Nord (point coté 2740).

Bifurquer à droite (Sud) à travers un dédale de pierres, gravir quelques ressauts faciles afin de rejoindre la base terreuse du bastion sommital.

Suivre la sente très bien tracée qui rejoint une large arête, puis le sommet orné d’un cairn.

Par temps clair, la vue est splendide et dégagée dans toutes les directions, en dehors de celle du Sud où la majestueuse Grande Séolane barre la vue sur le Val d’Allos.

Ca plonge sur la vallée de l’Ubaye et Barcelonnette à l’Est.

Au loin, dans la même direction, têtes de Moïse, de Siguret et de Sautron, Rocca Blanca, Péouvou, les Chambeyron et le Mont Viso, tout y passe.

Au Nord l’Embrunnais représenté par le Pouzenc, le Silhourais, Mont Tailland et Pic Saint-André, n’arrivent pas à cacher l’immense massif des Ecrins.

A l’Ouest, c’est la montagne de la Blanche qui brille suivie, plus au Sud par le massif des 3 Evêchés et sa Tête de l’Estrop qui domine la sublime Vallée du Laverq.

Le panorama est vraiment splendide !

Descente : par le même itinéraire

Dernière modification : 1er octobre 2018
Petite Séolane (2854m)

La carte du topo « Petite Séolane (2854m) par les Besses »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours