Pic Pierroux (2377m), Dévoluy

Difficulté :
Moyenne
Dénivelé :
1040m
Durée :
1 jour
La carte

Auteur : (Avertissements et Droits d'auteur)

Belle randonnée, sur un sommet au Nord-Est du Dévoluy, et présentant de ce fait un beau panorama sur la vallée du Drac et sur le Massif des Ecrins, tout proche. L'ascension est plus difficile que ne le laisse paraître la dénivelée. Les pentes sommitales, herbeuses et raides, sont plutôt pénibles. Mais quelle récompense !

Accès

Prendre la route de Saint-Etienne-en-Dévoluy. Franchir le défilé de la Souloise. Après le village de Saint-Disdier, laisser la direction d’Agnières-en-Dévoluy et continuer en direction de Saint-Etienne. 2 km plus loin, prendre à gauche, la petite D 520, en direction de la Mère Eglise et des Bas et Hauts Gicons. Traverser les Hauts Gicons. La route devient piste. On se gare à l’altitude de 1359m, au carrefour de 2 pistes.

Itinéraire

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3337OT
  • Tracé IGN
  • Dénivelée cumulée : 1040m
  • Distance : 11 Km environ
  • Départ : 1359m
  • Col de l’Aup : 1680m
  • Sommet : 2377m
  • Du parking au col de l’Aup : environ 1H00
  • Du col au sommet  : environ 2h00
  • Total aller-retour : environ 5h00

Difficulté

Pentes herbeuses raides, qu’il vaut mieux éviter par temps humide. Franchissement facile d’une petite barre rocheuse. Il est possible de l’éviter en montant par l’itinéraire suivi à la descente.

Ascension

Du croisement des piste, prendre la piste supérieure (panneau Col de l’Aup), qui s’engage au Nord-Est dans le Vallon de l’Aup. Cette piste est en principe interdite à la circulation, mais le panneau est absent.

Au bout de 2 km, on prend a gauche, une piste herbeuse (panneau Col de l’Aup et balisage, trait jaune) jusqu’à la bergerie de l’Aup.

  • Hors saison, on peut stationner à cet endroit

De la bergerie, un sentier balisé permet d’atteindre la Col de l’Aup à 1680m d’altitude.

Partir à droite, hors sentier, au Nord-Est, en suivant la ligne de crête ou un peu en contrebas. On évite une zone rocheuse de la crête par le Sud et on redescend vers un Col sans nom sur IGN, entre la Combe de la Roche au Nord et le Vallon de l’Aup au Sud. Une petite barre rocheuse de 2m (photo) se présente. On la descend par son extrémité Nord. Un pas de désescalade très facile, mais le vide du versant Nord n’est pas très loin.

On continue par le bord de la crête, que l’on quitte pour éviter un petit promontoire, puis un deuxième, plus important.

On trouve alors toute une ligne de cairns, et un sentier en lacets, qui disparaît assez rapidement.

Revenir vers la crête, au niveau d’un rocher caractéristique (photo), puis on s’en éloigne de nouveau, en suivant les cairns.

La ligne de cairns s’interrompt. On rencontre trois petites barres un peu plus rocheuses, qui se surmontent facilement. Si on regarde bien, on peut voir un gros cairn, posé sur la troisième barre rocheuse.

Suivre de nouveau la ligne de cairns, dans des pentes herbeuses raides et pénibles, en décrivant une courbe, faisant passer d’une direction Nord-Est à une direction Sud-Est.

L’antécime, arrondie, est de celles que j’affectionne tout particulièrement : elle semble s’éloigner aussi vite que l’on s’en approche.

L’antécime est couverte de crottes de moutons, et l’odeur est plutôt forte. Par une traversée, avec un pas facile, mais un peu aérien, on atteint le sommet, qui lui est net de déjections ovines. Le petit pas en traversée, doit l’expliquer.

Magnifique panorama sur le Dévoluy, la vallée du Drac, que l’on domine directement, sur l’Ouest du Massif des Ecrins, toutefois moins belle que depuis l’Obiou ou le Pic de Bure qui culminent plus haut. Le Pic de Bure, dont on peut voir le début de la Combe Ratin.

Descente

  • Par le même itinéraire.

Variante de descente

Au Col sans nom, descendre dans le Vallon de l’Aup, par une amorce de sentier en lacets, puis par une sente qui se dirige vers le torrent, généralement à sec. On le traverse, puis on le retraverse.

On passe en contrebas de la bergerie de l’Aup avant de rejoindre la piste secondaire, puis la piste principale.

Dernière modification : 16 mai 2018
Grande Tête de l’Obiou (2789m), par la voie normale de la Vire de la Cravate

La carte du topo « Pic Pierroux (2377m), Dévoluy »

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours