• Randonnée

Roc Diolon (3071m) et le Grand Lac des Estaris

Le Grand Lac des Estaris.

  • Difficulté Moyenne
  • Dénivelé (en mètres) 1200
  • Durée 1 jour
Voir le tracé de l'itinéraire

Randonnée à l'écart des remontées mécaniques, mais pas des VTT qui dévalent les pentes depuis le sommet Drouvet. Les nombreux lacs, dont celui des Estaris, compensent cet inconvénient.

Avertissements et Droits d'auteur

Accès

  • Station d’Orcières-Merlette dans le Champsaur. Traverser toute la station et se garer au bout de la route au point le haut et le plus au nord, à 1870m.

Itinéraire

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3437ET
  • Tracé IGN
  • Distance 16 Km
  • Départ : 1870m
  • Sommet : 3071m
  • Temps de montée : 3h30
  • Départ : 6h00
  • Sommet : 9h30

DESCRIPTIF

Le Grand Lac des Estaris

Du terminus de la route, prendre la direction indiquée du Forest des Estaris, hameau en ruine qui est peu à peu rénové. Prendre ensuite une direction nord-est évidente. Le sentier est balisé et panneauté, mais avec les pistes d’entretien et les traces de VTT, on peut le perdre.

On passe au lac des Sirènes, puis entre deux autres lacs à partir desquels, on se dirige plein nord. Prendre comme point de repère, une bâtisse sur un mamelon. Le Grand Lac des Estaris est derrière. Il est magnifique, dans son écrin de verdure. Il est inclus dans la Réserve Naturelle du Grand Lac des Estaris.

Le Col de Freyssinières

On contourne le lac par l’est et on se dirige par un bon sentier dans la combe, qui monte au nord-est vers le Col de Freissinières ou d’Orcières à 2782m. On entre alors en zone centrale du Parc National des Ecrins.

Le Roc Diolon

Du col, suivre plein sud, la sente qui va rejoindre l’arête Ouest du Roc Diolon que l’on suit jusqu’au sommet.

Beau panorama sur le sud du massif des Ecrins dont le Pic de Parières mon projet pour le lendemain.

Descente

Par le même itinéraire, avec possibilité de faire le tour du Grand Lac. Attention aux VTT qui arrivent en silence dans votre dos.

Variantes

  • Il est possible de raccourcir la randonnée (ce que je n’ai pas fait) en utilisant les remontées mécaniques de la station de ski.
  • Le Roc Diolon, peut aussi s’atteindre de Prapic et de Dormillouse.
  • Variante de descente (une suggestion de Pierre-Louis) :
    • Du sommet, continuer est jusqu’au point 2998m. Descendre hors sentier sur le Lac des Pisses et retour aux lacs Jumeaux par un sentier balcon orienté plein ouest.
[New] : Profitez de tarifs exceptionnels avec les ventes privées Allibert Trekking ! Jusqu'à 200€ offert >> Cliquez-ici

Commentaires

  • par le 24 juillet 2011 à 20h37

    Très bon topo que nous avons testé le week-end dernier, nous vous le conseillons merci Alain.

  • par trencene (j.calmes@hotmail.fr )le 6 septembre 2012 à 15h46

    bonjour,
    j apprécie beaucoup tous vos petits reportages agrémentés de photos et partage la passion de la montagne.
    Comme je marche souvent seul (g 68 ans) j appréhende toujours un peu de faire du hors sentier au delà de 3000 .J utilise les cartes IGN ;mais ce n est pas toujours évident de s orienter compte tenu du relief. L idéal serait d avoir le tracé à l appui de chaque commentaire pour le transférer sur GPS et ainsi être en sécurité.
    Je suis preneur de vos différents tracés et vous en remercie par avance.(vous pouvez me joindre par mail).
    cordialement
    PS : je suis toujours à la recherche de compagnies pour pratiquer et ce n est pas évident de trouver .

  • par Luciele 12 juillet 2014 à 14h11

    Merci pour ces magnifiques photos

  • par le 19 août 2014 à 15h14

    Bonjour Alain ! la pointe des Estaris est-elle praticable en rando ?

  • par le 19 août 2014 à 16h39

    Salut Cyril,
    Je ne sais pas. J’ai bien regardé aux jumelles, en faisant le Diolon, mais je n’ai pas vu de sente.
    Je pense quand même qu’elle peut se faire à partir du col Prelles dans un terrain pourri.

  • par Pierre-Louisle 4 novembre 2014 à 11h11

    Bonjour,

    merci pour ce topo. Nous avons fait cette randonnée avec un ami ce week-end du 1er novembre. Très beau temps et seuls sur les sentiers. Un régal !
    Pour la descente, plutôt que de rebrousser chemin, nous sommes passés par le lac des pisses. La descente est un peu raide et glissante mais ça vaut le coup. Ce lac est de notre avis le plus sympa et sauvage. Du lac des pisses, retour sur un sentier en balcon jusqu’au lacs jumeaux. Puis retour à Merlette par le même chemin que la montée.

  • par le 4 novembre 2014 à 11h36

    Bonjour Pierre-Louis
    Merci pour le retour ; J’ai inclus cette suggestion dans les variantes.
    J’avoue ne pas avoir cherché à faire un circuit, ayant le projet du Pic de Parrière pour le lendemain, une belle bambée.

  • par le 4 novembre 2014 à 12h44

    L’itinéraire qui part de Prapic en direction du lac des Pisses est magnifique. Si l’on ne cherche pas à faire des sommets, il y a des petites pépites un peu plus au nord. Je pense au très sauvage col de Méollion ou encore au col du Cheval de Bois...Des traversées somptueuses et peu fréquentées, raisonnables en difficulté et que l’on peut enchaîner jusqu’au Gioberney (en 2 jours). La porte des Ecrins à franchir sans modération !

  • par le 4 novembre 2014 à 15h29

    A noter que du col du Cheval de Bois un sentier dont on voit encore les vestiges permettait, par un passage attribué bien sûr aux chasseurs de chamois (ce qui sous-entend généralement roche délitée et pourrie, la seule aide étant le fusil pouvant servir de coinceur, ...) de rejoindre le lac des Estaris (sentier bien tracé en descente sur le lac).

  • par gautierle 28 janvier 2016 à 20h23

    Bonjour Alain,
    j’ai comme projet de traverser les Ecrins cet été, est-il possible de relier Dormillousse et Prapic en passant par le lac des Estaris ?
    Merci beaucoup

  • par le 28 janvier 2016 à 20h31

    Bonjour gautier,
    Bien sûr. Il y a un bon chemin par le col de Freissinières.
    Ce topo y passe :
    https://www.altituderando.com/Tour-...

  • par le 29 janvier 2016 à 08h36

    Bonjour Alain !

    Bon le topo date, mais qui sait, tu as peut-être une mémoire d’éléphant : saurais-tu me dire le pourquoi de la couleur jaune du ciel dans la photo-logo ? Était-ce vraiment la couleur du ciel en vrai à cet instant, ou bien est-ce dû à un effet photographique ?

    Je suis très intrigué, et trouve la photo magnifique !

  • par le 29 janvier 2016 à 10h19

    Bonjour Julien,
    J’ai sans doute dû la tricher pour la différencier un peu de la photo 7 du portfolio. J’avais peu de photos ayant à l’époque un compact avec une carte mémoire de faible capacité.

Poster un nouveau commentaire ?
Nous vous conseillons de vous connecter !     pourquoi ?

Sorties associées

Voici les dernières sorties réalisées sur ce topo : l'occasion de découvrir encore mieux ce secteur à travers les récits et photos des derniers randonneurs à y être passés.

Si vous venez de faire cette randonnée, n'hésitez pas à venir l'épingler ici !

→ Ajoutez votre sortie...

Publicité

  • Soldes jusque -80%

    Tentes de rando

  • Raquettes

  • Chaussures de rando

  • Sacs à dos