Tête de l’Aupet (2627m) en boucle par la Crête de la Clape et le Vallon des Narrites

Difficulté :
Difficile
Dénivelé :
1500m
Durée :
1 jour

Ascension très sauvage, qui passe par le site exceptionnel de Pierre Baudinard. Parcours hors sentier d'une crête herbeuse puis d'une arête rocheuse sans difficulté en aller-retour. Retour par un vallon typique du Dévoluy, celui des Narrites, austère et sauvage entre hautes parois rocheuses et immenses éboulis. – Auteur :

Accès

  • D’Agnières-en-Dévoluy, prendre la D 937 en direction de St-Disdier. Après le 3ème hameau, prendre une petite route à gauche, panneau Le Mas.
  • Après St-Disdier, à un carrefour, prendre à droite la D 217 en direction d’Agnières-en-Dévoluy. Après la 3ème épingle, prendre une petite route à droite, panneau Le Mas.
  • Petit parking à l’entrée du hameau, utilisé en été par les résidents. Très peu de places, partir tôt.

Itinéraire

Ouvrir en grand !

Chargement de la carte en cours

Carnet de route

  • Carte : IGN TOP25 3337 OT
  • Site de l’IGN : La Tête de l’Aupet
  • Altitude départ : 1203m
  • Distance : 14 Km
  • Dénivelée : 1500m

Balisage

  • Trait jaune du Mas à Pierre Baudinard

Difficulté

  • Itinéraire hors sentier qu’il vaut mieux pratiquer avec une bonne visibilité.
  • L’arête rocheuse ne présente pas de véritables difficultés
  • Descente par un couloir raide avec une rampe inclinée (strate)

Du parking à Pierre Baudinard

Traverser le hameau vers le nord puis s’engager à gauche sur des dalles de calcaire, et un chemin d’alpage vers l’ouest. On arrive ainsi à une bifurcation à la cote 1485m à Pierre Oisel, panneau. Le chemin d’alpage vire au sud-ouest pour atteindre Pierre Baudinard et sa cabane à la cote 1614m.

De Pierre Baudinard au sommet par la crête de la Clape

De la cabane, prendre plein sud le sentier balisé en jaune.

On contourne ainsi par la gauche, est, les barres rocheuses qui défendent l’accès à la crête de la Clape.

Lorsque ces barres rocheuse sont dépassées, quitter le sentier et prendre à droite pour se diriger, hors sentier, vers le seuil du vallon des Narrites.

  • On peut quitter le sentier plus ou moins tôt en fonction de la présence, ou non, du troupeau de moutons et de son patou

Monter à vue vers la pente herbeuse qui donne accès à la crête de la Clape en passant entre les rochers à droite et un pierrier à gauche.

Remonter toute la crête, en appuyant vers le nord. cette crête se rétrécit un peu, sans devenir une arête.

On atteint le sommet 2284m.

Redescendre par la droite, facile, ou directement, plus raide, sur le col 2246m.

Continuer la pente herbeuse en face, nord-ouest, qui s’élargit de nouveau.

Vers l’altitude de 2500 mètres, la crête devient une arête rocheuse facile, aérienne mais assez large pour que son parcours soit aisé. Quelques petits pas en escaliers dévoluards, peu raides, se franchissent sans difficulté.

On arrive sous le sommet que l’on gravit par des gradins plus raides.

Le panorama est magnifique, le sommet se trouvant sur la ligne de crête entre le bassin de Tréminis et l’intérieur du Dévoluy.

Descente du sommet au col 2246m

Redescendre par le même itinéraire au col 2246m.

Du col 2246m à Pierre Baudinard par le vallon des Narrites

Du col, prendre le couloir évident, plein sud. Tirer à gauche pour descendre une rampe rocheuse stratifiée. En bon rocher elle peut être recouverte de pierrailles glissantes.

On arrive sur un vaste et raide pierrier.

Soit descendre directement, soit partir à droite, ouest, en utilisant une trace qui permet de descendre plus progressivement dans le vallon.

On ne passe pas vers la cabane de berger qui trône plus haut sur une butte.

Dans le vallon, dépourvu de sentier, descendre au mieux, plutôt en rive gauche.

On arrive au seuil du vallon des Narrites.

On trouve une piste que l’on emprunte pour rejoindre le sentier qui ramène à Pierre Baudinard.

  • On peut prendre hors sentier pour contourner l’éventuel troupeau de mouton est sa peluche de gardien

Retour au parking

  • Par le chemin pris à l’aller
Dernière modification : 16 mai 2018
Tête de l’Aupet (2627m) par le Vallon des Narrites, et le Vallon de Truchière

A propos

Auteur de ce topo :

Topo publié le 10 septembre 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (13).
  • par Le 11 octobre 2014 à 19h17

    Est-il possible de monter à la Tête d’Oriol à la descente de la Tête de l’Aupet pour effectuer une boucle par les crêtes de la Clape et d’Oriol ?

    J’envisage une petite virée dans le Dévoluy dans une semaine, il y a la Tête de la Cavale qui me tente bien mais l’entreprise a l’air bien sérieuse ! Peut-être aussi l’Obiou et le Grand Ferrand si le temps le permet.

  • par Le 11 octobre 2014 à 19h22

    Là, il faut demander aux vrais connaisseurs du massif : michel et Valverco.

  • par Le 11 octobre 2014 à 20h37

    Dyn’s, regarde cette phot qui vient d’un topo de pascal

    photo :
    https://www.altituderando.com/IMG/jpg/d/a/2/DSC01363.jpg

    topo : https://www.altituderando.com/La-Tete-de-Lapras-2584m-le-Rougnou

    Il semble qu’il y a des possibilités dans cette face ouest

  • par Le 11 octobre 2014 à 21h15

    Merci Alain, en effet cela semble jouable.

    D’ailleurs la question a été posé en fin de topo par Pascal, réponse de Michel :
    "Oui c’est possible, c’est un peu délité mais ça passe. Je l’ai fais à la descente."

    Ce n’est pas faute d’avoir regarder tous les topos du coin, mais quand je regardais les photos, c’était pour en dénicher de la combe de la Prison et du col de la Fuvelle. Je n’avais pas alors cet itinéraire en tëte.

    En espérant le transformer en topo !

  • par Le 11 octobre 2014 à 21h33

    Justement, les spécialistes : connaissez-vous ce sangle immigré sous le Piéroux :

    http://www.panoramio.com/photo/75334254?source=wapi&referrer=kh.google.com

  • par Le 11 octobre 2014 à 23h27

    Je n’y suis pas allé mais je connais la vertigineuse vire du Pierroux.

  • par Le 11 octobre 2014 à 23h49

    Bonsoir Alain. Mais traverse-t-elle entièrement le Piéroux/Pierroux (j’ai vu les deux orthographes, mais je pense que l’une et l’autre sont erronées) ?

  • par Le 12 octobre 2014 à 00h04
  • par Le 9 octobre 2016 à 17h30

    Bonjour hereme. Rebond 2 ans après...
    Quelle serait la bonne orthographe ?

  • par Le 10 octobre 2016 à 14h09

    Je relis avec plaisir les commentaires des uns et des autres :)
    Pierroux et Piéroux ou encore Gicon et Gigon se côtoient sur la carte IGN.
    De quoi s’emmêler les pinceaux !
    Sur la photo de C2C, on voit à la fois la vire du Pierroux et la descente du Pas de l’Arche !
    Cet itinéraire atypique est maintenant sur AR, et je l’espère, motivera les prochains aventuriers des sangles perdus...

  • par Le 10 octobre 2016 à 19h38

    Rrrrh ! pas pu faire cette Tête de l’Aupet, comme j’avais prévu ! (Lapras - Rougnou - Aupet autour du Vallon du Mas), à cause d’un brouillard très dense, je ne me sentais pas de faire l’arête de Rougnou dedans, donc, on s’est contenté de la Tête de Lapras en aller - retour par la crête de Samaroux ! Mais bon ! ce n’est que partie remise...

  • par Le 10 octobre 2016 à 21h19

    J’y suis allé aujourd’hui ! Par le Trièves et le versant (ou même face) ouest du col de Drouillet. Parti d’en dessous d’une mer de nuages, sorti seulement sous le col (j’y croyais presque plus !)
    J’étais parti pour le sentier de la Baronne mais avec ce brouillard, j’ai préféré tenté le col, il faut monter tout droit dré dans le pentu !

  • par Le 10 octobre 2016 à 22h21

    Tu as pris la crête des Grépoux, alors, pour monter à L’Aupet ?

  • par Le 10 octobre 2016 à 22h22

    Mais du Col de Rougnoux, ça à l’air "chaud" d’y monter !!!

  • par Le 11 octobre 2016 à 08h35

    La crête des Grépoux est trop escarpée par endroit pour la suivre dans son intégralité, je l’ai contourné par le bas.

    La face nord de l’Aupet est raide mais bien faisable ! Des fois, il faut juste regarder "avec son nez" pour voir que ça passe !

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !