Sortie du 24 août 2014 par valverco Aiguille de la Grande Sassière (3747m)

Ce fut une première pour ma part, et mon record d'altitude. Bon, bref je suis d'un caractère modeste et très content de cette belle ascension au panorama d’exception.

Vous consultez actuellement une sortie. Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, rendez-vous sur le topo de référence.

Topo de référence

Pour découvrir la carte, l’itinéraire et les infos détaillées, veuillez consulter le topo de référence

Conditions météo

Un peu nuageux le matin, le ciel se dégagera dans l’après midi lors de la descente. Vent glacial au sommet, "fait pas chaud" à cette altitude.

Récit de la sortie

PARTICIPANTS : Patrick et Claude.

C’est la deuxième rando avec Patrick, ce fut vraiment une belle ascension réussie. Ce fut pour moi mon record personnel concernant l’altitude, je randonne essentiellement en moyenne montagne. Mais l’altitude m’attire.

Avec Claude nous ne nous connaissons pas. Je le rencontrerai pour la première fois lors de notre rendez-vous devant chez Patrick à Grenoble.

Le temps de faire connaissance, 6h45 nous prenons la direction d’Albertville et Bourg-Saint-Maurice. Je suis les recommandations de mes 2 nouveaux coéquipiers, qui eux connaissent la route pour randonner en Savoie.

Il fait relativement beau sur le parking du Saut, on ressent déjà une fraîcheur de haute montagne. L’aiguille de la Grande Sassière, elle, joue à cache cache avec les nuages d’altitude.

9h 15, nous démarrons l’ascension. Nous remontons l’alpage avant d’atteindre le Plan de la Casette. L’itinéraire devient aérien et rocheux, une bonne trace très bien cairnée remonte l’arête et effectue une traversée au-dessus de la Grande Combe.

Nous voilà au large col, un ressaut à escalader, puis c’est la pente finale qui se dévoile. Un petit passage scabreux dominant d’une vingtaine de mètres le glacier de la Sassière, est rendu glissant par les dernières chutes de neige de la veille ou de l’avant veille.

On y est. Nous apercevons la colonne de randonneurs escaladant la pente finale. Quelques uns, faisant demi tour, sans crampons certains ne prennent pas le risque, sur un sol glissant. Nous nous concertons pour la suite, pas fait 2h30 de voiture pour abandonner si près du but.

Patrick ayant plus l’habitude, nous rassure, nous décidons de finir ensemble cette grimpette. Finalement, les endroits les plus glissants sont souvent dans un secteur pas trop raide, nous atteindrons le grand cairn de l’Aiguille de la Grande Sassière à 13h 43 tranquillement.

Là haut c’est fabuleux, le panorama est grandiose. Les nuages remontent de la vallée rapidement, le vent est glacial, nous nous mettons à l’abri du vent pour casser la croûte.

Après de nombreuses photos pour immortaliser cette belle aventure nous prenons la pente dans l’autre sens il est pile 15h 00.

Il fait plus doux, le soleil a tourné, le peu de poudreuse gelée a fondu, le sol devient plus collant donc plus sécurisant pour la descente.

18h 30 de retour au parking du Saut.

Voilà une belle première pour moi, dans ce secteur Savoyard.
Personnellement, j’ai l’habitude de descendre randonner plus au sud, mais là, je trouve la Savoie impressionnante par ses nombreux sommets et vallées accueillantes, j’y reviendrai c’est certain.

Dernière modification : 25 août 2014

A propos

Auteur de cette sortie :

"va avec confiance dans la direction de tes rêves, vis la vie que tu as imaginé". "Laisse ton esprit s’évader et tes pieds suivre tes rêves".

Randonnée réalisée le 24 août 2014

Publiée le 25 août 2014

(Avertissements et Droits d'auteur)

Commentaires

Afficher les commentaires précédents (17).
  • par Le 25 août 2014 à 22h55

    Bravo Patrice.

  • par Le 26 août 2014 à 00h41

    Bel objectif Patrice !

  • par Le 26 août 2014 à 00h42

    Nous reviendrons en Savoie, les prochaines sont déjà prêtes ; malgré toute ton expérience, ton plaisir est intact et savoureux ! et le Claude qui en rêvait depuis 10 ans au moins !
    Les maximes de Cinhus le Grand restent vraies :
    - Plus on rit, moins on avance.
    - En haut, il fait bien plus froid qu’en bas.
    Et souhaitons que nous ayons de la sciatique, et de l’arthrose encore longtemps !

  • par Le 26 août 2014 à 04h18

    Merci de vos commentaires à tous les trois. Patrick, oh que oui ce secteur on va y revenir, même avec ma sciatique et une jambe en bois.

  • par claude 02Le 26 août 2014 à 20h52

    bonjour a tous,patrice merci beaucoup pour les photos manifiques et toi Patrick merci de m’avoir donner confiance pour le finale de ce sommet tant rever,pour d’autre grande bambee en savoie ou autre ne m’oublier pas,a bientôt.

  • par Le 27 août 2014 à 21h31

    Bravo !

  • par Le 28 août 2014 à 12h17

    Merci Anabelle, j’ai une fan lol !

  • par Le 21 septembre 2014 à 13h16

    merci pour ces magnifiques photos , c’est sublime mais ??!!!! étiez-vous encordés ?

  • par Le 21 septembre 2014 à 15h34

    Non pas du tout Cyril.

  • par Le 21 septembre 2014 à 19h28

    un "2700" en mode rando ?!?!?! hallucinant

  • par Le 21 septembre 2014 à 19h28

    heu !! 3700

  • par Le 21 septembre 2014 à 19h35

    Oui Cyril, 3747m en mode rando c’est je crois le plus haut des Alpes accessible en mode rando. Après bien sur avec de bonnes conditions. En général voir les sorties collées au topo, aout septembre.

  • par Le 21 septembre 2014 à 19h44

    Mont petit doigt me dis que Cyril va venir en Savoie !

  • par Le 21 septembre 2014 à 19h48

    aïe aïe aïe ! je crois que je vais en faire mon objectif principal pour l’année prochaine ! Alain, tu commences à bien me connaître ! hi hi !

  • par Le 21 septembre 2014 à 21h17

    Et c’est un bel objectif Cyril !

  • par Le 22 septembre 2014 à 17h55

    question : L’aiguille de la Grande Sassière ne fait pas partie du massif de la Vanoise ? elle n’apparaît nulle part dans la rubrique "massif" du site au sujet de la Vanoise, il y a mentionné "alpes - Grées" c’est un massif , les Grées ???

  • par Le 22 septembre 2014 à 18h00

    Les Alpes grées ou Alpes graies (italien : Alpi Graie) désignent un sous-ensemble et un massif des Alpes franco-italiennes à cheval sur les régions de la Vallée d’Aoste et du Piémont et le département de la Savoie, auxquels on peut adjoindre la Haute-Savoie et le canton du Valais.
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Alpes_gr%C3%A9es

  • par Le 22 septembre 2014 à 18h08

    ok merci , Alain, donc j’en conclu que cette aiguille n’est pas dans le massif de la Vanoise, mais est peut-être comprise dans le Parc National, tu confirmes ?

  • par Le 22 septembre 2014 à 18h23

    Elle n’est pas dans le parc National de la Vanoise.
    La face sud est comprise dans la Réserve Naturelle de la Grande Sassière. La face nord n’est pas protégée et n’est pas à l’abri d’un téléphérique ce qui réglerait la question "crampons ou pas crampons ?".

Chargement en cours Chargement en cours...
Veuillez patienter ...
Nouveau commentaire
Nous vous conseillons de vous connecter !

Astuce : Si votre commentaire est long, aérez-le en créant des paragraphes. Pour cela, il suffit de laissez une ligne vide entre ceux-ci !